Bangladesh

Le Bangladesh prépare la campagne de vaccination contre la rougeole la plus importante jamais menée dans le monde

Image de l'UNICEF
© UNICEF Bangladesh/2005/ Kiron
À l’École primaire Shishu Niketon de Bogra, en septembre 2005, des écoliers font la queue pour être vaccinés contre la rougeole.

Par Kirsty McIvor

DACCA, Bangladesh, 17 février 2006 – La campagne de vaccination contre la rougeole la plus importante jamais menée dans le monde a pour objectif d’atteindre environ 33,5 millions d’enfants bangladeshis. Le gouvernement – aidé par l’UNICEF, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et d’autres partenaires – organise les approvisionnements, prépare des agents de santé, des bénévoles et le public au lancement de cette campagne de trois semaines, une campagne sans précédent qui sera lancée le 25 février.

Tous les enfants de moins de dix ans, y compris ceux ayant déjà été immunisés contre la maladie, pourront bénéficier du vaccin contre la rougeole. L’objectif est d’accélérer la diminution du nombre de décès causés par la rougeole et de maintenir les résultats obtenus. Actuellement, près de 20 000 enfants bangladeshis meurent chaque année de la rougeole.

Parmi eux, Hossain, un petit garçon, est mort dans les bras de sa mère il y a trois mois.

Fahtema voulait faire vacciner Hossain. « Pourtant, je n’ai pas pu car on m’a demandé 20 taka », a-t-elle dit. Cette somme. qui correspond au salaire d’une journée, peut paraître modeste mais pour Fahtema, c’était un choix entre nourrir sa famille et faire vacciner Hossain.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Bangladesh/2005/ Kiron
On utilise des mégaphones pour diffuser de l’information sur la campagne de vaccination contre la rougeole au Bangladesh.

Fahtema dit que Hossain était en train de jouer dehors comme d’habitude lorsque la maladie s’est déclarée. Quand il a commencé à avoir de la fièvre, elle l’a amené chez un médecin, qui a prescrit du paracétamol et du repos. Au bout de trois jours de fièvre, l’éruption rougeoleuse est apparue, mais les voisins de Fahtema ont dit que ce n’était pas la peine d’aller deux fois chez le médecin.

« Puis il y a eu une légère amélioration et l’éruption a régressé pendant trois jours », dit-elle. « Pendant ces trois jours, il a joué avec les autres enfants. Le jour de sa mort, il jouait avec d’autres enfants, il marchait le long de la route comme d’habitude et, pour la première fois depuis qu’il était malade, il avait bu du jus de sucre de canne ».

Ce matin-là, Fahtema était partie tôt au travail ; lorsqu’elle est rentrée chez elle, elle a trouvé Hossain allongé, sans force, dans leur petite hutte. « Je suis revenue et je l’ai pris sur mes genoux » se souvient-elle, « pour lui donner un peu d’eau. Il a bu une petite gorgée et il est mort. Je le tenais dans mes bras lorsqu’il est mort ».

Son petit frère manque à Khadeza, 13 ans, l’aînée des enfants de Fahtema. « Lorsque quelqu’un lui donnait quelque chose, il était si heureux », dit-elle avec un sourire triste. « Tout le temps, il courait ou faisait semblant de se battre avec les autres enfants. Il riait constamment ».

Image de l'UNICEF
© UNICEF Bangladesh/2005/ Kiron
Un petit garçon est vacciné contre la rougeole à l’École primaire publique Fulbari, située à Bogra, lors de la première phase un de la campagne de vaccination la plus importante jamais menée au monde.

Khadeza gagne 700 taka par mois, soit 10 dollars, comme domestique, ce qui correspond à l’une des formes les plus courantes de travail des enfants. Fahtema gagne à peine 500 ou 600 taka par mois, soit 8 à 9 dollars, en triant des déchets et en les recyclant. La famille vit dans une hutte de bambou de 3m x 3m, dans un quartier de Dacca misérable, pour un loyer mensuel de 600 taka. Tous les revenus de Fahtema partant dans le loyer, la famille – qui compte à présent cinq enfants – dépend des gains mensuels de Khadeza pour se nourrir et subvenir à ses autres frais. Depuis la mort de Hossain, la famille est sans nouvelle du mari de Fahtema – le père des enfants – et elle n’a pas non plus reçu d’argent de sa part.

Fahtema fait en sorte que ses autres enfants soient vaccinés contre la rougeole. Au moins trois d’entre eux vont être vaccinés gratuitement lors de la « Campagne de vaccination de rattrapage ». En outre, elle informe ses voisins de l’arrivée de vaccins gratuits. La flambée épidémique qui a frappé Hossain a également touché un bon nombre d’habitants de ce quartier déshérité, qui constituent une communauté très solidaire, où on vit les uns sur les autres. Cette communauté s’est organisée pour régler les frais d’enterrement de Hossain.

La première phase de la Campagne de vaccination de rattrapage contre la rougeole a commencé l’an dernier, en septembre. On a alors vacciné 1,5 million d’enfants, grâce au soutien des pouvoirs publics bangladeshis, du Gouvernement japonais, du Center for Disease Control, de l’OMS et de l’UNICEF. La deuxième phase commence le 25 février. Dans la première comme dans la deuxième phase, l’UNICEF Bangladesh a assuré un approvisionnement suffisant en vaccins et des équipements appropriés pour la chaîne du froid, permettant l’acheminement des vaccins, ainsi que la fourniture de seringues supplémentaires. L’UNICEF a également aidé à sensibiliser davantage la communauté à la nécessité des vaccinations.

À partir du 25 février, des équipes chargées de la vaccination vont se rendre dans les écoles et les lieux de proximité, les gares, les gares routières, les jardins, les prisons et les quartiers pauvres afin de tout faire pour vacciner également les enfants exclus et ceux qui sont invisibles, comme c’est le cas des enfants de Fahtema, qui se trouvent exclus des centres habituels en raison de leur extrême pauvreté.


 

 

Vidéo (en anglais)

17 février 2006 :
La correspondante de l’UNICEF Rachel Bonham Carter décrit la campagne de vaccination contre la rougeole en cours au Bangladesh.

bas | haut débit
(Real player)

Journalistes :
Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Liens

Réduire la mortalité par rougeole

Accélérer le contrôle de le rougeole

Le Nigéria achève la campagne anti-rougeoleuse la plus importante jamais réalisée en Afrique [video]

En anglais

Fiche d’information sur la campagne contre la rougeole [pdf]

Recherche