Afghanistan

Le Directeur régional de l'UNICEF évalue la situation sur le terrain en Afghanistan

Image de l'UNICEF
© UNICEF Afghanistan/2009/Sweeting
Le Directeur Régional de l'UNICEF Dan Toole rencontre de jeunes enfants qui ont été contraints pour survivre de faire de la contrebande de marchandises entre le Pakistan et l'Afghanistan. Mais maintenant, avec l'aide de l'UNICEF, ils vont à l'école.

Par Ash Sweeting

KABOUL, Afghanistan, 27 mai 2009 – Le Directeur régional de l'UNICEF pour l'Asie du Sud, Dan Toole, a terminé la semaine dernière une visite de quatre jours en Afghanistan  afin d'évaluer la situation sur le terrain.

VIDÉO: regarder maintenant

Au cours de sa visite, il a rencontré les fonctionnaires du gouvernement, les donateurs et les partenaires des Organisations non gouvernementales (ONG) et des Nations Unies avant de se rendre dans l'Est dans  la province de Nangarhar.

« L'Afghanistan est dans une situation très complexe, » a déclaré M. Toole, qui soumettra début juin au Conseil d'administration de l'UNICEF un programme de pays 2010-2013 pour l'Afghanistan. « Les combats sont toujours présents, la mortalité infantile et maternelle demeure très élevée, et l'accès à l'eau potable et à l'assainissement reste peu développé. »

Des progrès en matière d'éducation
Malgré les nombreux défis auxquels doit faire face le pays, des progrès ont été réalisés en matière d'éducation, de santé et d'accès à l'eau potable.

Aujourd'hui, plus de six millions d'enfants afghans vont à l'école, alors qu'en 2001 le chiffre était de un million seulement. Plus de deux millions d'étudiants inscrits sont des filles.

Mais la protection des enfants devient une priorité bien plus urgente alors que le conflit en Afghanistan continue. Le nombre d’enfants pris dans des combats est en augmentation. Au début du mois, un raid aérien dans la province occidentale de Farah a été l'un des plus grands accidents en terme de victimes civiles du conflit; beaucoup de celles-ci étaient des enfants. 

L'UNICEF invite tous les partis au conflit à respecter les règles humanitaires internationales

Un besoin de plus grande sécurité
Les attaques des écoles continuent d'être un souci pour l'UNICEF. La plus récente était une attaque présumée au gaz toxique sur une école au nord-est, à quelques heures seulement de Kaboul. Pendant ce temps au sud, dans beaucoup de secteurs, les enfants ne sont plus maintenant en sécurité à l'école.

« Si nous ne pouvons pas maintenir la sécurité, nous ne pouvons pas garantir de pouvoir garder les écoles ouvertes. Nous ne pouvons pas garantir non plus que les centres de santé puissent rester opérationnels, et que les vaccinations contre la poliomyélite puissent atteindre ceux qui en ont besoin, » a déclaré M. Toole.

L'engagement communautaire est la stratégie clef recommandée par l'UNICEF pour améliorer la sécurité dans les écoles et encourager les familles à envoyer leurs enfants à l'école.

Apporter une aide à la jeunesse
M. Toole a expliqué que l'UNICEF continuera d'apporter son soutien à la jeunesse d'Afghanistan. « Soixante-huit pour cent de la population afghane a moins de 25 ans. Il s'agit de leur apporter éducation, protection et  santé, » a-t-il dit.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Afghanistan/2009/Sweeting
À l'école de Torkham, située à la frontière avec le Pakistan et soutenue par lUNICEF, des jeunes filles afghanes apprennent à lire e tà écrire et reçoivent au moins un repas par jour.

À Torkham, une ville frontière avec le Pakistan, M. Toole a pu constater comment l'UNICEF travaille pour empêcher la diffusion de la poliomyélite. Les équipes de vaccinateurs se placent de manière permanente aux croisements des routes pour s'assurer que tous les enfants de moins de six ans qui voyagent, dans l'une ou l'autre direction, soient  vaccinés.

Lors de son passage à Torkham, M. Toole s'est retrouvé parmi les plus pauvres et les plus vulnérables des enfants de la région. Ils vont maintenant à l'école et reçoivent au moins un repas par jour grâce au travail d'une ONG qui fait équipe avec l'UNICEF.

« Pour l'UNICEF, l'Afghanistan est un de nos défis les plus grands. Nous avons d’énormes défis de développement en plus des défis de sécurité incroyables, » a déclaré M. Toole. « Nous devons investir maintenant pour que les gens se rendent compte combien la paix est un avantage. »


 

 

Vidéo (en anglais)

21 mai 2009 : le reportage de  Ash Sweeting  de l'UNICEF sur la visite en Afghanistan du Directeur Régional de l'UNICEF Dan Toole..
 VIDÉO  haut | bas

Obtenez des vidéos de
qualité professionnelle
chez The Newsmarket

Recherche