Afghanistan

À l’occasion de la Journée de la paix, les enfants afghans ont la possibilité de se faire vacciner

Image de l'UNICEF
© UNICEF Afghanistan/2008
Un enfant afghan est vacciné contre la polio lors d’une campagne nationale, organisée à l’occasion d’une Journée de la paix, pour atteindre les enfants dans les zones touchées par le conflit.

Par Roshan Khadivi

PROVINCE DE NANGAHAR, Afghanistan, 22 septembre 2008 – Il a été demandé aux forces afghanes et internationales, y compris aux talibans, de ne pas faire usage de leurs armes afin d’aider à la réussite de la plus importante Journée de la paix que l’Afghanistan ait jamais connue.

La Journée internationale de la paix des Nations Unies, qui a eu lieu hier, a été marquée par des défilés, des réunions et des cérémonies. On a fait voler des cerfs-volants dans tout le pays.

L’UNICEF, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture et l’Organisation mondiale de la Santé en Afghanistan ont insisté auprès de tous afin de saisir l’occasion de la Journée de la paix pour renouveler leur engagement concernant la santé et le bien-être des enfants. Ces organisations ont demandé qu’il n’y ait pas d’attaque contre les écoles, les centres d’alphabétisation, les élèves et les professeurs.

Du 1er janvier au 20 septembre 2008, on a recensé plus de 200 attaques d’école en Afghanistan, causant 37 morts.

La campagne de vaccination contre la polio

Environ 14 000 vaccinateurs, profitant de la pause espérée dans la violence, vaccinent des enfants contre la polio dans les régions du sud, de l’est et de l’ouest du pays – dans le cadre des Journées nationales de vaccination organisées par l’UNICEF, l’OMS et le Ministère de la santé publique.

Les districts de Kandahar, Helmand, Uruzgan, Nangahar et Lagman, ainsi que la région à l’ouest de Farah, vont être couverts par cette campagne, qui se déroule du 21 au 23 septembre.

« Nous allons laisser passer les équipes de vaccinateurs contre la polio pour qu’elles puissent faire leur travail, » indiquent les talibans dans une déclaration.

Atteindre chaque enfant

Image de l'UNICEF
© UNICEF Afghanistan/2008/ Knott
La Représentante de l’UNICEF, Catherine Mbengue, et le Représentant de l’OMS, Peter Graff, administrent un vaccin oral contre la polio à un enfant afghan. La Représentante de l’UNICEF, Catherine Mbengue, et le Représentant de l’OMS, Peter Graff, administr

Cette année, jusqu’à présent, il y aurait eu dix-huit cas de polio en Afghanistan, contre neuf l’an dernier sur la même période. La plupart des cas ont été enregistrés dans les provinces du sud et de l’est, difficiles d’accès en raison du conflit actuel.

« Il est possible d’éradiquer la polio en Afghanistan. Toutefois, un engagement est nécessaire de la part de toutes les parties au conflit et [des] communautés, » a dit la Représentante de l’UNICEF en Afghanistan, Catherine Mbengue.

« Notre but est d’atteindre chaque enfant en Afghanistan, » a-t-elle ajouté.

« Une fenêtre pour la paix »

« Les événements d’aujourd’hui démontrent l’énorme volonté de paix qu’il y a en Afghanistan, » a dit le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies, M. Kai Eide, dans son message à l’occasion de la Journée de la paix. « Une fenêtre pour la paix a été ouverte, par laquelle le peuple afghan se fait entendre. »

« La paix pendant une journée est un début, » a-t-il poursuivi. « Une paix durable doit être notre but à tous. »

C’est une résolution des Nations Unies de 1981 qui a instauré la Journée de la paix, en la faisant coïncider avec l’ouverture de l’Assemblée générale. En 2002, l’Assemblée générale a déclaré officiellement que la Journée internationale de la paix serait désormais célébrée tous les 21 septembre.


 

 

Vidéo (en anglais)

21 Septembre 2008: Ash Sweeting de l'UNICEF parle de la Journée internationale de la paix en Afghanistan.

Partie 1: 
 VIDEO haut | bas

Partie 2: 
 VIDEO haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Recherche