Afghanistan

L'acteur Jude Law et le réalisateur Jeremy Gilley sont en Afghanistan pour encourager à la paix

Image de l'UNICEF
© UNICEF/2008/Sweeting
L'acteur Jude Law (à droite) et directeur Jeremy Gilley dans une conférence de presse au cours d'une mission récente en Afghanistan, où ils ont aidé à promouvoir la Journée internationale de la paix.

KABOUL, Afghanistan, 3 septembre 2008 – L’acteur britannique et ambassadeur de Peace One Day, Jude Law, accompagné de Jeremy Gilley, le réalisateur de cinéma et fondateur de  Peace One Day, se sont rendus en Afghanistan pour une mission de deux jours. Ils ont présenté le nouveau documentaire intitulé « The Day After Peace » (Le lendemain de la paix), sur les efforts de ces Afghans ordinaires qui travaillent pour la paix.

MM. Law et Gilley ont également demandé à tous ceux qui sont parties au conflit de respecter, cette année encore, la Journée de la paix, qui aura lieu le 21 septembre, dans le cadre d’une campagne mondiale en faveur des cessez-le-feu et de la non violence.

« J’ai appris une chose qui m’a frappé : l’an dernier, des civils en Afghanistan ont organisé la célébration d’une journée de la paix, sans les Nations Unies, tout simplement parce qu’ils aiment l’idée d’une telle journée, » a dit M. Law, interrogé à la radio par l’UNICEF. « Et cela nous a fait comprendre brusquement que c’est une chose que les gens recherchent. »

Présenter une journée de la paix

Le documentaire « Peace One Day » montre les activités en faveur de la paix qui ont eu lieu dans tout l’Afghanistan en septembre 2007. Il aborde également le sujet de la vaccination contre la polio de 1,4 million d’enfants dans les zones peu sures, une action soutenue par l’UNICEF et l’Organisation mondiale de la Santé.

La mission en Afghanistan constitue un élément important du second film de M. Gilley, produit en association avec la BBC.  Ce film a été récemment présenté au festival de Cannes et il doit l’être, cette année et l’an prochain, dans les principaux festivals du cinéma dans le monde.

Au cours de leur mission, MM. Law et Gilley ont rencontré le Président Hamid Karzai, le Chef de l’État afghan, qui a apprécié leurs efforts en faveur de la paix. M. Law a déclaré que ce « film était un outil nous permettant de montrer au monde que l’Afghanistan était plus qu’un pays déchiré par la guerre et une terre de violence,  un pays de grande fierté et de beaucoup d’espoir. »

Image de l'UNICEF
© UNICEF/2008/Sweeting
Le directeur Jeremy Gilley a projeté son documentaire "Le Jour d'après la paix" au cours de sa mission en Afghanistan avec Jude Law.

Laisser de côté la politique pour atteindre chaque enfant

Au cours du mois de septembre 2007, plus de 10 000 agents de vaccination se sont rendus dans des zones peu sûres du sud et de l’est du pays. Cela s’est fait dans le cadre des « Journées nationales de vaccination », une campagne d’immunisation contre la polio visant les enfants qu’on n’avait pu atteindre lors des tournées précédentes, en raison de l’insécurité.

« Nous avons vu que chacun s’engageait de façon magnifique l’an dernier, » a dit la Représentante de l’UNICEF en Afghanistan, Catherine Mbengue. Elle faisait également partie d’une délégation qui s’est rendue dans la région d’Helmand, dans le sud, lors de la campagne de vaccination contre la polio et pour la paix de 2007.

« Il s’agit de sauver des vies, sans se préoccuper des opinions politiques de chacun.  Nous espérons voir le même engagement que l’an dernier de la part de toutes les parties au conflit. Nous avons pour objectif d’atteindre chaque enfant en Afghanistan », a ajouté Mme Mbengue.

Le compte à rebours pour la paix

Cette année, de nombreuses activités, durant le compte à rebours avant la Journée de la paix, ont été organisées par l’UNICEF, en coordination avec les Centres de contact et d’information de la jeunesse, avec des jeunes bénévoles de la Société du Croissant rouge afghan et d’autres partenaires clés.

Parmi les principales activités, il faut citer la poésie, le dessin et des pièces de théâtre célébrant la paix, le sport, des marches de la paix et radio PSA, ainsi que des publications et des présentations dans les centres d’alphabétisation des femmes.

En outre, l’UNICEF et l’OMS, en coordination avec le Ministère de la santé publique, vont organiser la vaccination contre la polio de 1,85 million d’enfants de moins de cinq ans. Ces vaccinations se feront dans sept provinces afghanes, dont l’accès avait été auparavant perturbé par l’insécurité et le conflit.

Un message simple

« Si nous devons passer d’une culture de guerre à une culture de paix, alors il nous faudra nous réunir pour répondre à la question la plus fondamentale qui se pose à l’humanité – notre protection réciproque et la protection de notre environnement. Le 21 septembre est le point de départ », a dit M. Gilley lorsqu’on lui a demandé le message qu’il adressait à ceux qui se tuent dans cette guerre.

Les partisans de Peace One Day vont organiser pour le 21 septembre un concert spécial au Royal Albert Hall de Londres, auquel vont participer Annie Lennox et d’autres grands musiciens. Il y aura aussi au programme des vidéos et la présence de Jude Law, Ambassadeur itinérant de l’UNICEF Royaume-Uni pour les situations d’urgence, Martin Bell et d’autres bénévoles et célébrités en faveur de la paix.

M. Law l’a dit : « Le message est simple, qu’allez-vous faire pour la paix le 21 septembre ? »


 

 

Vidéo (en anglais)

2 septembre 2008:
Le correspondant de l’UNICEF, Ash Sweeting, décrit la mission de Jude Law et de Jeremy Gilley à Kaboul, en Afghanistan, pour lancer un appel en faveur des Journées de la paix (Days of Peace) et présenter à l’écran le documentaire « The Day After Peace ».
 VIDEO  haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Audio (en anglais)

2 septembre 2008:
À Kaboul, en Afghanistan, le réalisateur Jeremy Gilley et l’acteur Jude Law parlent de la Journée de la paix (Peace Day) et de leur film « The Day After Peace ».
AUDIO écouter

Recherche