Afghanistan

La visite de la Directrice régionale de l’UNICEF met en lumière progrès et problèmes de la situation des femmes et des enfants

Image de l'UNICEF
© UNICEF Afghanistan/2005
La Directrice régionale de l’UNICEF pour l’Asie du Sud, Cecilia Lotse, écoute Abdul Wahab raconter comment sa jeune épouse est morte le mois dernier pendant sa grossesse parce que les soins médicaux dont elle avait besoin étaient absents dans son village.

Par Edward Carwardine et Kun Li

Kaboul, 4 août 2005 – La Directrice régionale de l’UNICEF pour l’Asie du Sud, Cecilia Lotse, est en Afghanistan cette semaine. Sa visite permettra d’attirer l’attention sur le travail qui reste à faire pour y améliorer la situation des femmes et des enfants, mais également de reconnaître les progrès considérables qui ont été accomplis au cours des quatre dernières années.

Dans la province de Nangarhar, dans le sud-est du pays, Mme Lotse a rencontré un villageois, Abdul Wahab, et ses deux enfants. La femme de M. Wahab est morte le mois dernier à l’âge de 25 ans, à la suite d’une urgence médicale qui s’est produite pendant sa grossesse. Le village où habite la famille n’a ni docteur ni personnel de santé adéquatement formé. La jeune femme s’est littéralement vidée de son sang. L’enfant qu’elle portait est mort avec elle.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Afghanistan/2005
Cecilia Lotse s’entretient avec une jeune femme enrôlée dans un projet d’alphabétisation soutenu par l’UNICEF dans la ville de Jalalabad, dans le sud-est de l’Afghanistan.

Cette tragédie est typique de la situation dans certaines parties de l’Afghanistan. Etant donné la difficulté d’accéder aux établissements de santé et une pénurie chronique de personnel féminin qualifié, l’Afghanistan a un des taux de mortalité maternelle les plus élevés du monde. Environ 70 femmes enceintes y meurent chaque jour, souvent pendant l’accouchement. Selon les statistiques du bureau de l’UNICEF en Afghanistan, environ 20 pour cent des enfants afghans meurent avant l’âge de cinq ans. Dans certaines régions et selon le Ministère de la santé afghan, le taux de mortalité maternelle atteint 6 000 sur 100 000.

Alphabétisation et soins médicaux

Image de l'UNICEF
© UNICEF Afghanistan/2005
Dans une clinique rurale de la province afghane de Nangarhar, dans le sud-est du pays, Cecilia Lotse parle avec une mère qui a amené son jeune fils se faire soigner.

À quelques minutes du village de M. Wahab, Mme Lotse a observé le fonctionnement d’un projet soutenu par l’UNICEF, grâce auquel des jeunes femmes – nombre d’entre elles veuves – apprennent les rudiments de la lecture et de l’écriture. Elles y reçoivent également une formation pratique à vocation professionnelle. Ce projet rentre dans le cadre des efforts de l’UNICEF pour améliorer le taux d’alphabétisation féminine; l’Afghanistan a un des taux d’alphabétisation féminine les plus bas du monde.

Dans la ville de Kandahar, dans le sud du pays, Mme Lotse a visité un nouveau centre d’information pour les futures mères. Le centre contribuera à fournir des soins médicaux de meilleure qualité aux femmes de la région. L’UNICEF y fournit équipement et formation du personnel.

La visite de Mme Lotse en Afghanistan continue. À son ordre du jour figure une rencontre avec les jeunes filles d’une école de village. Mme Lotse rencontrera également des représentants du Gouvernement afghan, des agences de l’ONU et d’autres organisations internationales pour discuter de l’amélioration de la santé et de l’éducation des femmes et des enfants d’Afghanistan.


 

 

Vidéo (en anglais)

4 août 2005 :
Le reportage d’Edward Carwardine, correspondant de l’UNICEF, sur la visite en Afghanistan de Cecilia Lotse, Directrice régionale pour l’Asie du Sud.

bas | haut débit
(Real Player)

Recherche