Afghanistan

Un rapport fait état d'améliorations en Afghanistan - mais de nombreux enfants souffrent encore

Image de l'UNICEF
© UNICEF Afghanistan/2004/Moez
Kaboul : le Représentant provisoire de l'UNICEF, Waheed Hassan, et le Coordonnateur principal des programmes, Reza Hossaini, écoutent la présentation des conclusions du nouveau rapport sur l'Afghanistan.

NEW YORK, 28 septembre 2004 - La première étude importante depuis près de dix ans sur la situation des enfants et des femmes en Afghanistan a été diffusée aujourd'hui. Elle indique que la mortalité infantile est en diminution et que le nombre d'enfants scolarisés augmente. Mais elle montre également que la majeure partie du pays n'a pas encore accès à l'eau propre et que les taux de mortalité restent élevés.

Cette enquête statistique à l'échelle du pays, qui a porté sur plus de 20 800 ménages, a été réalisée par l'Office central des statistiques afghan, avec l'appui de l'UNICEF. Les 32 provinces ont été couvertes, bien qu'un petit nombre de zones n'aient pas été atteintes, étant trop dangereuses et inaccessibles.

POINTS CLÉS

1 enfant sur 9 va mourir avant son premier anniversaire

1 enfant sur 6 va mourir avant l'âge de cinq ans

45 pour cent des enfants en âge d'aller à l'école primaire n'y vont pas

30 pour cent des enfants de moins de cinq ans souffrent de diarrhées

60 pour cent des foyers ne disposent pas de l'eau salubre

« Une étude comme celle-ci donne une idée sur un certain nombre d'indicateurs - en particulier sur le taux de mortalité infantile, le taux de mortalité des moins de cinq ans, l'accès à l'eau et aux soins de santé, » affirme  le Chargé de communications de l' UNICEF en Afghanistan, Edward Carwardine.

Cette étude précise que quatre millions d'enfants vont à présent à l'école et que les indicateurs relatifs à la santé se sont nettement améliorés. Les cas de polio et de rougeole sont en diminution.

Cependant, des millions de filles ne vont toujours pas à l'école et une part importante de la population n'a pas accès à l'eau propre. La diarrhée constitue une cause importante de mortalité infantile et les femmes des zones rurales bénéficient de soins de santé limités.
« Cette étude constitue une bonne photo instantanée de la condition actuelle des enfants en Afghanistan ; elle montre clairement quels sont les besoins et quelles sont les activités que l'UNICEF doit mener en priorité pour que les enfants de l''Afghanistan puissent jouir d'un meilleur niveau de vie, » déclare M. Carwardine.

L'Afghanistan émerge de 30 années de guerre et d'isolement, aussi les pouvoirs publics doivent-ils être soutenus dans leurs efforts en vue d'améliorer la santé et l'éducation et de protéger les droits des enfants, affirme l'UNICEF.

Les progrès réalisés dans les provinces : les résultats de l'enquête 2003 par grappes avec indicateurs multiples effectuée en Afghanistan. Il s'agit du fruit d'un travail de 12 mois réalisé par l'Office central des statistiques afghan.


 

 

Vidéo (en anglais)

28 septembre 2004 - La première étude importante sur la situation des enfants et des femmes en Afghanistan a été diffusée à Kabul

Bas débit
Voir clip vidéo (format Real Player)

Haut débit
Voir clip vidéo (format Real Player)

Audio (en anglais)

Edward Carwardine, de l'UNICEF, souligne les principaux points de la nouvelle enquête sur les femmes et les enfants en Afghanistan.
Recherche