Timor-Leste

Actualité

L'UNICEF donne le coup d'envoi à « Des écoles pour l'Asie » afin d'améliorer l'éducation de millions d'enfants dans la région
New York, États-Unis, 10 janvier 2012 – L'UNICEF donne aujourd'hui le coup d'envoi à « Des écoles pour l'Asie », un programme international de collecte de fonds destiné à améliorer l'accès à l'éducation et la qualité de l'enseignement pour les enfants défavorisés qui vivent en Asie et dans le Pacifique.

L'UNICEF s’unit aux communautés religieuses pour mettre fin à la violence contre les enfants
NEW YORK, USA, 29 novembre 2011—Mohamed, un jeune Mauritanien de 15 ans, avait peur d’aller à son école coranique (madrassa) parce qu'il y était régulièrement frappé par l'enseignant. « Ça me bouleversait, dit-il, quelquefois, je me faisais vraiment tabasser ».

Au Timor-Leste, l'éducation et le sport offrent davantage de moyens à une jeune femme de réaliser ses rêves
DILI, Timor-Leste, 19 mai 2011 – L'une des rares filles qui se trouvent sur le terrain de basketball, Inácia Arleta Gomes Fernandes, 15 ans, doit lutter pour tenir bon face à des adversaires de sexe masculin plus grands et plus agressifs. Elle reçoit une passe d'une co-équipière, effectue un dribble sur la moitié du terrain et fait une passe à une autre co-équipière qui lance la balle vers le panier et marque. 

Au Timor-Leste, l’UNICEF et le gouvernement joignent leurs efforts en faveur des enfants pour reconstruire le système éducatif
LACLUBAR, Timor-Leste, 13 mai 2011 – Tout en haut, le long de l’épine dorsale montagneuse du Timor-Leste (l’un des pays les plus pauvres d’Asie), les enfants du village isolé de Laclubar sont en route pour l’école. Derrière le cadre tranquille de ce lieu, niché sous une voûte de hauts arbres, se cache un passé tragique, dont les effets commencent à peine à s’estomper.

Au Timor-Leste, le Parlement des jeunes entre en activité
DILI, Timor-Leste, 15 décembre 2010 – « Ceci est une journée historique », a déclaré le représentant de l'UNICEF au Timor-Leste, Jun Kukita, dans son discours d'introduction lors de la première session du Parlement des jeunes du Timor-Leste.

Jackie Chan apporte un message de paix et d’harmonie aux jeunes du Timor- Leste
DILI, Timor-Leste, 26 juin 2008 – Lors d’une visite ici cette semaine, l’Ambassadeur itinérant de l’UNICEF Jackie Chan a transmis aux jeunes du Timor-Leste un message spécial, en se servant des arts martiaux comme d’un instrument de paix et d’unité.

Au Timor-Leste, dans la première campagne à l’échelle du pays contre le VIH/SIDA, on dit aux jeunes : « Il est temps d’en parler »
DILI, Timor-Leste, 21 août 2007 – Au Timor-Leste, les éducateurs utilisent des noms de code pour désigner des parties du corps dans le cadre de leurs programmes éducatifs. Ils disent qu’ils sont ainsi moins maladroits lorsqu’ils parlent de la reproduction sexuelle et du VIH avec les jeunes.

L’UNICEF créé des espaces adaptés aux enfants du Timor qui sont toujours déplacés à la suite des troubles
DILI, Timor-Leste, 5 juillet 2007 – Depuis aujourd’hui plus d’un an, Zaquel Pinto, 13 ans, et ses cousins vivent à Obrigado Barracks, un camp pour personnes déplacées érigé sur un parking. Ils ont fui leur domicile en mai 2006, suite à une recrudescence de la violence dans la capitale.

Un centre de jeunes contribue à la propagation de messages de paix à Dili, Timor Leste
DILI, Timor Leste, 2 novembre 2006 – Elio Da Costa, 14 ans, s’est reculé de quelques pas afin d’examiner son œuvre, puis il s’est rapproché afin de porter la touche finale. Il était occupé à peindre des messages de paix et de non violence sur les murs du séminaire de Saint Joseph le Mineur, ici, dans la capitale du Timor Leste.

Au Timor-Leste, des classes temporaires aident les enfants à retourner à l’école
METINARO, Timor-Leste, 16 août 2006 – Lurdes Freitas, 10 ans, a regardé attentivement, tout oreilles, une amie désigner les parties de son corps en portugais, en s’adressant à toute la classe.

Les élèves fuyant le conflit submergent les écoles aux alentours de la capitale du Timor-Leste
BAUCAU, Timor-Leste, 3 juillet 2006 - Plus de 700 élèves du secondaire fuyant la violence qui a embrasé Dili, la capitale du Timor-Leste, ont envahi le mois dernier les écoles d'un district oriental du pays, Baucau. Depuis, les trois écoles secondaires de la ville de Baucau s'efforcent de faire face à cet afflux.

Le chant et les sports permettent aux enfants timorais de mieux supporter leur vie dans les camps
DILI, Timor-Leste, 27 juin 2006 -  Les troubles récents du Timor-Leste ravivent les blessures de nombreux habitants. Forcés de quitter leurs foyers, des dizaines de milliers de Timorais ont dû chercher refuge dans des camps surpeuplés.

Une campagne de vaccination est lancée pour protéger les enfants déplacés par le conflit au Timor-Leste
DILI, Timor-Leste, 14 juin 2006 – C’était une cacophonie de cris et de pleurs, mais en cette occasion, les sanglots des uns ont provoqué le sourire des autres. C’est d’un coeur léger que les parents timorais tenaient dans leurs bras leurs enfants récalcitrants, pendant que des agents de santé à Don Bosco, l’un des plus grands camps de personnes déplacées à Dili, leur inoculaient adroitement un vaccin contre la rougeole.

De nombreuses familles déplacées après les troubles au Timor-Leste vivent dans des conditions précaires
DILI, Timor-Leste, 31 mai 2006 – L'arrivée des troupes australiennes dans la capitale timoraise a permis d’améliorer considérablement la sécurité mais au moins 75 000 personnes ont fui leurs foyers pour échapper aux récentes flambées de violence.

Prendre des mesures préventives contre la polio
DILI, Timor-Leste, 9 novembre 2005 – En voyant approcher l’infirmière, Joanila Mendonca, deux ans, s’est mise à gigoter. Pour elle, une infirmière  – qu’elle ait ou non une aiguille en main  – va de pair avec une piqûre douloureuse. Aussi, lorsque l’infirmière a commencé à lui pincer doucement les joues, la petite fille a laissé échapper un gémissement aigu et a poussé un cri perçant en signe de protestation.


 

 

 

 Version imprimable

Recherche