Protection de l'enfant contre la violence, l'exploitation et les abus

De nouvelles nations s’engagent à respecter les Principes de Paris sur les enfants soldats

Image de l'UNICEF
© UNICEF video 2007
Mme Rama Yade, Secrétaire d’Etat aux affaires étrangères et droits de l'homme de la France, a co-présidé une rencontre organisée en marge de la 62e Assemblée générale des Nations Unies pour promouvoir les Engagements de Paris et les Principes de Paris sur l’utilisation d’enfants soldats.

Par Chris Niles

NEW YORK, 1er  octobre 2007 – Huit nations de plus ont endossé un accord international visant à mettre fin au recrutement des enfants dans des conflits armés.

Mme Hilde Johnson, Directrice générale adjointe de l’UNICEF, a présidé aujourd’hui une réunion au Siège des Nations Unies à New York visant à soutenir les efforts en faveur des Engagements de Paris et des Principes de Paris qui cherchent à obtenir la fin du recrutement des enfants dans les conflits armés.

Ces principes directeurs ont été avalisés par 58 pays – plus, la France, pays hôte – au cours de la conférence « Libérons les enfants de la guerre », organisée à Paris en février dernier.

« Nous ne nous sommes pas réunis ici aujourd’hui pour stigmatiser les pays où l’on recrute illégalement des enfants, a dit Mme  Johnson, nous voulons promouvoir de bonnes pratiques pour la réalisation des droits de tous les enfants touchés ».

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ07-1465/Markisz
La Directrice générale adjointe de l'UNICEF Hilde Johnson a co-présidé, une rencontre organisée en marge de la 62e Assemblée générale des Nations Unies pour promouvoir les Engagements de Paris et les Principes de Paris sur l'utilisation d'enfants soldats.

« Sur la bonne voie »

La réunion d’aujourd’hui, co-présidée par Mme Rama Yade, Secrétaire d’Etat aux affaires étrangères et droits de l'homme de la France, a accueilli plusieurs délégués de haut niveau et la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies pour les enfants et les conflits armés, Mme Radhika Coomaraswamy.

« Nous ne nous attendions pas à compter autant de délégués aujourd’hui, c’est le signe que nous progressons sur la bonne voie », a dit Mme Johnson.

Les Principes de Paris sur les enfants associés à des groupes armés établissent deux façons d’aborder le problème des enfants soldats : l’une consiste à encourager la communauté internationale à s’engager fermement pour abolir cette pratique; l’autre est de s’assurer que cet engagement débouche sur une protection véritable et continue des enfants et de leurs familles lorsqu’ils se réinsèrent dans la vie civile.

Les nouveaux pays qui se sont engagés à respecter ces principes et ces engagements sont les suivants : Argentine, Croatie, Guatemala, Laos, Mauritanie, Maroc, Ukraine et Viet Nam.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ07-1467/Markisz
La Représentante spéciale du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés Radhika Coomaraswamy (au centre) est intervenue à la réunion organisée en marge de l'Assemblée générale des Nations Unies, suite aux engagements pris en février 2007.

Faire la différence sur le terrain

« Il existe une véritable volonté au plus haut niveau des gouvernements sur ces questions et nous en sommes heureux», a dit Mme Coomaraswamy. « Nous avons bien progressé, plus que dans la plupart des autres domaines d’élaboration de normes au plan international. Maintenant, nous avons vraiment besoin d’appliquer ces programmes sur le terrain pour que les enfants bénéficient concrètement de ces normes ».

Des centaines de milliers d’enfants sont entraînés malgré eux chaque année dans des conflits, causant des traumatismes qui peuvent durer des années. Mais Mme Johnson, confiante, estime que l’UNICEF, appuyé par les Principes de Paris, peut mettre en œuvre les changements qui feront vraiment la différence sur la question.

« C’est possible, on l’a vu », dit-elle. « Le problème, c’est d’obtenir l’engagement et l’aide nécessaire pour concrétiser cet engagement ».


 

 

Vidéo

1 octobre 2007 :
Rama Yade, Secrétaire d'Etat aux affaires étrangères et droits de l'homme de la France, affirme que les Principes de Paris 
bénéficient d'un appui de plus en plus vaste.

 VIDEO  haut | bas

Vidéo (en anglais)

1er octobre 2007 :
Mme Hilde Johnson, Directrice générale adjointe de l’UNICEF, présente les efforts réalisés pour mettre fin au recrutement illicite des enfants soldats.

 VIDEO  haut | bas

Radhika Coomaraswamy, Représentante spéciale du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés explique en quoi la réunion d’aujourd’hui aidera les enfants qui souffrent dans les zones de conflit.

 VIDEO  haut | bas

Recherche