République populaire démocratique de Corée

Six millions d’enfants immunisés contre la rougeole en République populaire démocratique de Corée

Image de l'UNICEF
© UNICEF DPR Korea/2007
Un enfant est vacciné contre la rougeole au cours de la campagne de vaccination de masse des enfants menée en République populaire démocratique de Corée.

PROVINCE D’HAMYONG DU SUD, RPDC, 29 Mars 2007 – Avec l’aide de l’UNICEF et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le gouvernement de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) vient de mener à bien une campagne de vaccination de masse des enfants contre la rougeole.

Six millions d’enfants âgés de six mois à 15 ans ont été vaccinés entre le 16 et le 18 mars au cours de la première étape d’une campagne d’urgence qui vise à immuniser plus de 16 millions de personnes sur une population totale de 22 millions, a déclaré le docteur Majeed Ezatullah qui dirige le service et Santé et nutrition de l’UNICEF en RPDC.

La deuxième étape, qui doit commencer le 10 avril, a pour objectif de vacciner 10,2 millions de personnes supplémentaires dans la tranche d’âge des 16-45 ans, a-t-il ajouté.

Cette énorme campagne a été entreprise à la suite d’une récente épidémie de rougeole qui a touché plus de 3500 personnes, en majorité des enfants. Selon les informations recueillies, deux enfants et deux adultes sont morts et plus de 1000 personnes ont dû être hospitalisées.

Reconnaître les symptômes de la rougeole

Han Pil Nyo, la mère de Kim Il Gyong, un bébé de six mois, a raconté à l’équipe de l’UNICEF qui visitait l’hôpital pédiatrique de la province d’Hamgyong du Sud que sa fille luttait pour sa vie après avoir manifesté des symptômes ressemblant à ceux de la rougeole.

Image de l'UNICEF
© UNICEF DPR Korea/2007
Le docteur Majeed Ezatullah, de l’équipe de l’UNICEF en RPDC, s’entretient avec Han Pil Nyo à l’hôpital pédiatrique de la province d’Hamgyong du Sud où son bébé est traité pour la rougeole.

« C’est en février 2007, grâce à une émission de radio locale, que j’ai appris à reconnaître les signes d’une maladie qu’on appelle la rougeole, a-t-elle expliqué. On nous a demandé de signaler le plus vite possible à nos médecins de famille tous les cas d’irritation de la peau accompagnés de fièvre. »

Mme Han raconte qu’elle s’est réveillée un matin pour constater que sa fille avait la fièvre et était couverte de boutons. Elle a immédiatement emmené sa fille voir un docteur qui les a envoyées à un centre sanitaire de lutte contre les épidémies car l’enfant toussait et commençait à manifester des signes de problèmes pulmonaires. Les médecins de ce centre l’ont à leur tour dirigée vers l’hôpital pédiatrique de la province d’Hamgyong du Sud

Réagir immédiatement pour sauver des vies

« Pendant ce temps, ma fille était devenue très apathique et son visage était couvert de sueur. Elle ne voulait plus boire et toussait fortement, raconte Mme Han en essuyant des larmes, j’espère simplement qu’elle va guérir et qu’elle sera redevenue assez forte quand je rentrerai à la maison. »

Un des médecins qui s’occupent de l’enfant ajoute : « Je suis vraiment heureux que d’ici la fin de la semaine tous les enfants de mon pays seront protégés et qu’aucun d’entre eux n’aura plus à subir ce que subit la petite Kim en ce moment. »

Grâce à la réaction rapide du gouvernement et de l’UNICEF, qui a mobilisé ses ressources et qui a fait parvenir par avion en RPDC une cargaison de vaccins contre la rougeole dans les 14 jours qui ont suivi la déclaration par le gouvernement d’une situation d’épidémie de rougeole au niveau national, des millions d’enfant de moins de 15 ans sont désormais protégés contre cette maladie.


 

 

Recherche