Inde

En Inde, une campagne demande aux familles et au personnel soignant de vacciner les enfants contre la polio

Image de l'UNICEF
© UNICEF India/2011
L'Ambassadeur itinérant de l'UNICEF Amitabh Bachchan s'exprime lors du lancement d'une nouvelle campagne destinée à éradiquer la polio à Mumbai, en Inde.

MUMBAI, Inde, 19 décembre 2011 – En donnant le coup d'envoi à une nouvelle campagne d'éradication de la polio, l'Ambassadeur itinérant de l'UNICEF Amitabh Bachchan a appelé les familles et le personnel soignant de tout le pays à profiter de l'occasion de « faire de la polio en Inde une chose du passé ». 

La nouvelle campagne encourage les parents à protéger leurs enfants contre le virus de la polio, un virus potentiellement mortel et qui peut laisser des séquelles physiques importantes.

« Progrès remarquables »

L’an dernier, le pays a fait de grands progrès vers l'éradication de la maladie. L'Inde a signalé un seul cas de polio en 2011 par rapport aux 42 cas de 2010 et aux 741 cas de 2009.

Amitabh Bachchan, un acteur célèbre, a fait de l'éradication de la polio l'objectif de son action auprès de l'UNICEF. Lors du coup d'envoi de la campagne, le 15 décembre, il a fait l'éloge des progrès sans précédent de l'Inde et  appelé les familles et les responsables politiques à intensifier leurs efforts.

« Je  me sens fier des progrès remarquables réalisés cette année », a-t-il dit. « Mais en même temps, je dois avertir que le travail n'est pas encore achevé. La polio reste partout une menace aussi longtemps que le poliovirus continue de circuler dans le monde. Nous devons continuer à vacciner tous les enfants de moins de cinq ans jusqu'à ce que la polio soit éradiquée en Inde et sur la planète ».

La nouvelle campagne fait partie de ce redoublement d'efforts. Elle insiste sur trois points principaux : la polio ne se soigne pas et peut seulement être évitée en prenant le vaccin oral anti-polio ; le vaccin doit être pris plusieurs fois par les enfants de moins de cinq ans ; et les populations chez qui le risque est le plus élevé, les migrants et les communautés en déplacement, devraient prendre le vaccin partout où elles vont. Le logo de la campagne représente un couple et un enfant en train de prendre deux gouttes du vaccin oral anti-polio.

La polio sur le point d'être éradiquée

Amitabh Bachchan a félicité les vaccinateurs, les agents sanitaires et les mobilisateurs locaux, les parents et le personnel soignant pour avoir surmonté une variété de difficultés et d'obstacles dans les zones les plus éprouvées. Leurs efforts inlassables et le soutien continuel de la communauté ont aidé l'Inde à se trouver en 2011 sur le point d'éradiquer la polio.

« L'Inde est à un moment historique, on est sur le point d'éradiquer la polio », a dit Amitabh Bachchan. « Nous sommes à deux doigts de réaliser notre rêve, celui de s'assurer qu'aucun enfant en Inde ne sera jamais plus paralysé par la polio. Le monde entier nous surveille et tire des leçons de nos efforts. Ensemble, continuons à travailler pour faire de la polio en Inde une chose du passé ».  

Participaient également au lancement de la campagne le responsable de la vaccination de l'État du Maharashtra, V.N. Kulkarni, le représentant adjoint de l'UNICEF en Inde, David McLoughlin, le Président du comité des Ulema du Rotary, Ashok Mahajan, et la Chef d'équipe régionale du Programme national de surveillance de la polio de l'Organisation mondiale de la Santé, Ravindra Banpel.


 

 

Recherche