Vaccination

Fourniture et livraison des vaccins



© UNICEF/SouthSudan/Planz
Un agent de santé administre un vaccin à un garçon dans l'État du Haut Nil, au Soudan du Sud, où l'UNICEF, le Programme alimentaire mondial et des ONG partenaires ont lancé une mission d'intervention rapide en 2014.

Permettre l’accès aux vaccins à des prix abordables dans le monde entier

L’UNICEF est le plus important acheteur de vaccins pour les enfants dans le monde et en administre à plus d’un tiers des enfants de la planète. En faisant des projections sur la demande future, en encourageant la concurrence entre les compagnies pharmaceutiques avec lesquelles il travaille, l’UNICEF obtient des coûts moins élevés et un approvisionnement continu en vaccins essentiels destinés aux enfants qui en ont le plus grand besoin.

En 2013, la valeur des achats de vaccins effectués par l’UNICEF a atteint près de 1,3 milliard de dollars É.-U. – ce qui représente 2,8 milliards de doses pour les enfants de 100 pays différents, dont :

• 1,7 milliard de doses de vaccin oral contre la polio
• 300 millions de doses de vaccin contre la rougeole
• 180 millions de doses de vaccin pentavalent (un vaccin conjugué visant cinq pathologies : le Hib (Haemophilus Influenzae de type B), la coqueluche, le tétanos, la diphtérie et l’hépatite B)
• Une large gamme d’autres vaccins pour les enfants contre la tuberculose, le tétanos, la diphtérie, la rubéole, le Hib, l’hépatite B, le virus du papillome humain (VPH), la grippe, la polio, la méningite A, le pneumocoque, la rage, le rotavirus et la fièvre jaune.

Vous pouvez obtenir de plus amples informations sur le travail de l’UNICEF dans le domaine des vaccins et leur fourniture dans le Rapport annuel de la Division des approvisionnements de l’UNICEF grâce à ce LIEN : http://www.unicef.org/supply/index_report.html


La gestion des chaînes logistiques

Les vaccins doivent être conservés à basses températures dans des conditions qui garantissent de faibles écarts, de leur site de fabrication jusqu’au lieu et au moment où ils sont administrés. C’est ce qu’on appelle la « chaîne du froid », un élément crucial des chaînes logistiques qui permettent l’approvisionnement en vaccins.

L’UNICEF investit dans les infrastructures et la gestion de ses chaînes logistiques et de la chaîne du froid afin d’améliorer les conditions dans lesquelles les vaccins et d’autres produits sanitaires essentiels sont livrés. Ces investissements, qui comprennent l’introduction de technologies de contrôle de la température, réduisent les risques de rupture de stock et renforcent les systèmes informatiques qui permettent un contrôle plus étroit de ces stocks. L’UNICEF aide aussi à mettre en place des équipements à énergie solaire, des technologies mobiles et des techniques biométriques afin de pouvoir livrer en toute sécurité les bons vaccins aux bons endroits et dans les délais requis.

Des chaînes logistiques plus robustes permettent non seulement d’immuniser un plus grand nombre d’enfants, mais aussi d’améliorer globalement le système de santé.


 

 

 

 Version imprimable

Recherche