Petite enfance

Au Népal, une distribution de vitamine A pour sauver des vies

Image de l'UNICEF
© UNICEF Nepal/2005
Moti Bhandari, un agent féminin de santé communautaire, administre un supplément de vitamine A à un jeune garçon.

KATHMANDOU, Népal, 29 novembre 2005 – Moti Bhandari se regarde dans la glace et met la dernière touche à son maquillage : une large marque rouge avec le logo de la campagne de vitamine A qu’elle porte sur le front. Elle passe ensuite en bandoulière son sac en toile verte qui porte le même logo, appelle Sarita, sa fille de 9 ans, pour qu’elle s’occupe du magasin, et part pour le centre de distribution de vitamine A, suivie de son fils de 2 ans.

Le centre est très proche de sa maison qui se trouve près du mont Machhapuchhre, situé dans le centre du Népal. Quand Moti et son fils arrivent au centre de distribution, les villageois ont déjà commencé à arriver par petits groupes. Grands-parents, oncles et tantes, frères et soeurs plus âgés – tous sont venus aujourd’hui avec les jeunes enfants de moins de cinq ans pour la distribution semestrielle de doses de suppléments de vitamine A et de comprimés de vermifuge.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Nepal/2005
La vitamine A est essentielle au bon fonctionnement du système immunitaire et renforce la résistance à la maladie chez les enfants.

Informer les villageois de la prochaine distribution de vitamine A

Plusieurs semaines avant les journées de distribution, Moti et 28 autres « agents féminins de santé communautaire » ont informé le village de la prochaine distribution de vitamine A. Il y a environ 49 000 agents féminins de santé communautaires dans tout le Népal. « À l’exception d’une ou deux maisons éloignées, je n’ai même pas eu besoin de visiter chaque foyer, raconte Moti, je les ai informés quand ils venaient à mon magasin, ou quand nous attendions au point d’eau communal pour remplir nos récipients, ou pendant que nous lavions notre linge. »

En tant qu’agent féminin de santé communautaire, Moti veille à la santé et au bien-être des mères et des enfants de son village. Elle identifie également ceux et celles qui ont besoin de recevoir de la vitamine A.
Moti a pris soin d’avertir tout le monde. Elle s’est même rendue à l’école locale où un magicien, engagé par une organisation partenaire de l’UNICEF, le Groupe d’assistance technique népalais (Nepali Technical Assistance Group), jouait un sketch expliquant l’importance de la vitamine A.

La vitamine A est essentielle au bon fonctionnement du système immunitaire. Donner des suppléments de vitamine A aux enfants accroît leur résistance à la maladie et améliore leurs chances de survivre, de grandir et de se développer.

Moti a rappelé aux enfants, qui la regardent les yeux écarquillés, que leurs parents doivent amener leurs jeunes frères et sœurs à la distribution. Elle a aussi parlé au vieux crieur public du village pour qu’il fasse, tôt le lendemain matin, une proclamation de rappel final aux villageois.

Image de l'UNICEF
Dans un pays où la mortalité infantile reste élevée, on estime que la distribution de suppléments en vitamine A a sauvé la vie de 12 000 enfants.

Sauver des vies par la distribution de vitamine A

Le jour de la distribution, Moti et ses collègues ont installé un éventaire au centre du village et administré les suppléments de vitamine et les comprimés de vermifuge aux enfants, parmi lesquels se trouvait Sandesh, son propre fils. Elle a organisé les inscriptions et s’est assurée que les parents regardent la table où étaient exposés dans un but pédagogique divers fruits et légumes riches en vitamine A.

Cette action faisait partie de la 25e campagne de distribution de vitamine A effectuée au Népal en une douzaine d’années. On estime que 3,6 millions d’enfants – 90 pour cent de la population visée – ont reçu ces suppléments de vitamine A potentiellement salvateurs.

Dans un pays où la mortalité infantile reste très élevée, on estime que les suppléments en vitamine A ont sauvé la vie de 12 000 enfants qui, sinon, seraient morts de diverses maladies.

Sabine Nolan a participé à la rédaction de cet article à partir de New York.


 

 

Vidéo (en anglais)

29 novembre 2005 :
Le reportage de Rupa Joshi, correspondante de l’UNICEF, sur la distribution de vitamine A dans un village isolé du Népal.

bas | haut débit
(Real player)

Journalistes:
Obtenez des vidéos de qualité professionnel chez The Newsmarket.

Recherche