Vaccination

La vaccination dans le monde : vision et stratégie (GIVS)

Image de l'UNICEF
© UNICEF Mali/ 2002/Pirozzi
Une femme est vaccinée contre le tétanos avec une seringue Uniject, à Benkene, un village isolé au nord-est de Bamako, Mali.

La vaccination dans le monde: vision et stratégie (GIVS) constitue un cadre mondial pour la protection des enfants contre des maladies d’enfance évitables telles que la rougeole, le tétanos et la coqueluche.

La GIVS, élaborée par l’UNICEF et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ; est le tout premier cadre stratégique décennal dont le but est de controler la morbidité et la mortalité causées par des maladies à prévention vaccinale, et pour aider les pays à vacciner plus de personnes, des nourrissons aux personnes âgées, avec une gamme élargie de vaccins.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Kenia/2002/Geenen
Ces écoliers de la ville de Naivasha, au Kenya, viennent d’être vaccinés contre la rougeole.

Ces maladies tuent chaque année plus d’un million d’enfants dans le monde. La vaccination est une intervention rentable qui permet d’éviter ces décès.

La GIVS est le premier cadre stratégique d’immunisation conçu pour faire face aux défis d’un changement rapide dans un monde de plus en plus interdépendant. Ce cadre comporte une large gamme d’initiatives parmi lesquelles les pays peuvent choisir pour répondre à leurs besoins spécifiques. L’UNICEF et l’OMS estiment que les objectifs sur lesquels on insiste dans la stratégie doivent être pris en compte pour atteindre l’objectif du Millénaire pour le développement  d’une réduction des deux tiers de la mortalité chez les enfants de moins de cinq ans d’ici 2015.

Objectifs

Entre 2006 et 2015, tous ceux qui contribuent à développer la vaccination et autres produits liés doivent redoubler d’efforts pour prévenir la morbidité et la mortalité en accomplissant les buts et objectifs suivants :

D'ici 2010 ou plus tôt 

  • • Augmenter la couverture vaccinale. Les pays atteindront au moins 90 pour cent en couverture nationale de la vaccination et au moins 80 pour cent  dans chaque district ou unité administrative équivalente.
  • Réduire la mortalité par la rougeole. À l’échelle mondiale, la mortalité par la rougeole aura été réduite de 90 pour cent par rapport au niveau de 2000. 

D'ici 2015 ou plus tôt (selon le cas)

  • Soutenir la couverture
  • Réduire la morbidité et la mortalité 
  • Garantir l'accès aux vaccins de qualité assurée 
  • Introduire de nouveaux vaccins 
  • Garantir la capacité de surveillance et de contrôle
  • Renforcer les systèmes 
  • Assurer la durabilité

Quatre domaines Stratégiques

  1. Protéger plus de personnes dans un monde changeant
  2. Introduire de nouveaux vaccins et technologies
  3. Intégrer la vaccination, d'autres interventions de santé et la surveillance dans le contexte des systèmes de santé
  4. Vacciner dans le contexte de l’interdépendance mondiale 
Image de l'UNICEF
© UNICEF Liberia/2004/Nesbitt
Un garçon grimace alors qu’on le vaccine contre la rougeole, lors de la campagne d’immunisation contre cette maladie, dans un dispensaire du village de Goe, au Libéria.

La GIVS insiste particulièrement sur les zones les plus pauvres et les plus isolées, où la mortalité infantile est la plus forte. La GIVS, qui concerne la période 2006-2015, fera l’objet de discussions et sera approuvée officiellement par l’Assemblée mondiale de la Santé, à Genève, du 16 au 25 mai 2005. 

L’ensemble des documents relatifs à la GIVS est disponible sur le site de l’OMS.

 OMS    UNICEF
 Department of Immunization,
 Vaccines and Biologicals (IVB)
 WHO
 Avenue Appia, 20
 CH-1211 Geneva 27
 Switzerland
   Immunization plus
 959-1, UNICEF House
 3 UN Plaza
 New York, NY 10017
 United States of America
 Fax: + 41 22 791 4227
 E-mail: vaccines@who.int
 IVB web site
   Fax: + 1 212 326 7068
 E-mail: media@unicef.org
 Immunization plus web site
     


 

 

Recherche