Vaccination

Campagne de vaccination antipolio en Afrique pour lutter contre l’épidémie mondiale

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ04-0733/Yahaya
Des membres d'une équipe mobile de vaccination, à Kano (Nigéria). Des équipes mobiles font du porte-à-porte afin de vacciner les enfants.

Par Kun Li

NEW YORK, 13 mai 2005 – Une campagne de vaccination porte-à-porte a démarré le 14 mai, frappant le cœur de l’épidémie mondiale de polio. Objectif : immuniser les enfants les plus vulnérables, qui vivent au sein des populations d’Afrique les plus pauvres.

Il s’agit de la troisième campagne de vaccination à grande échelle de cette année et on cherche à protéger au moins 77 millions d’enfants de moins de cinq ans, dans au moins 10 pays africains où cette maladie constitue une menace.

« Le facteur essentiel d’une éradication réussie de la polio est la vaccination de tous les enfants de moins de cinq ans », a dit Dennis King, conseiller technique principal de l’UNICEF pour l’éradication de la polio. « Dans une bonne partie de l’Afrique et de l’Asie du Sud, pour arrêter le virus là où il circule, il faut atteindre les enfants les plus pauvres ».

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ04-0731/Yahaya
On administre à un enfant une dose de vaccin oral contre la polio lors d'une précédente campagne de vaccination contre la polio, qui a eu lieu dans le nord de l'État de Kano (Nigéria).

Lors des deux premières campagnes contre la polio, menées cette année en Afrique, en février et en mars, on a cherché à atteindre environ 100 millions d’enfants dans 23 pays africains – une campagne de santé publique sans précédent. Ceci a permis une très forte diminution du nombre de cas de polio – en particulier au Nigéria. Mais le virus constitue une menace toujours présente pour tous les enfants non immunisés.

La polio se propage à nouveau depuis qu’une épidémie a éclaté en Afrique de l’Ouest en 2003. La propagation de la maladie dans tout le continent a été favorisée par de faibles taux d’immunité. Jusqu’à présent, il y a eu des flambées de polio répétées dans 16 pays où cette maladie ne sévissait plus, avec un rétablissement de la chaîne de transmission dans six de ces pays. À présent, la polio a franchi la mer Rouge, pénétrant en Arabie saoudite et au Yémen, et allant jusqu’à atteindre l’Indonésie, qui s’était débarrassée de la polio depuis une dizaine d’années.

« Fin 2002 et début 2003, à l’exception du Nigéria et du Niger, tous les pays africains s’étaient affranchis de la polio. Ils avaient obtenu d’excellents résultats et acquis une expérience très positive en brisant la chaîne de transmission du virus. Avec les  séries de Journées nationales de vaccination de cette année, on tente de permettre à ces pays de se libérer à nouveau de la polio », a expliqué M. King.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ04-0732/Yahaya
Un agent de santé fait une marque de couleur sur l’ongle du pouce d’une fillette endormie, afin d’indiquer qu’elle a été vaccinée, au Nigéria.

L’UNICEF et ses partenaires au sein de l’Initiative pour l’éradication mondiale de la polio sont résolus à vacciner tous les enfants. Au cours de ces campagnes, les vaccinateurs vont également, dans un bon nombre de secteurs, administrer des gouttes de vitamine A avec le vaccin contre la polio – une stratégie de stimulation de l’immunité qui a sauvé, estime-t-on, 1,2 million de vies en 12 ans.

D’autres campagnes de vaccination massives contre la polio sont programmées en Afrique tout au long de cette année. Un bilan des progrès accomplis est prévu en août, une fois qu’on aura rassemblé toutes les données concernant ces campagnes.

Mais on commence à manquer de fonds.  D’ici à juillet, 50 millions de dollars au total sont nécessaires pour financer l’effort d’éradication pour le reste de l’année. Environ 200 millions de dollars devront être recueillis en 2006 afin de préserver les progrès de cette année et faire en sorte que la polio disparaisse pour toujours.

Claire Hajaj a participé à l’élaboration de cet article.


 

 

Vidéo (en anglais)

13 mai 2005 :
Kun Li, correspondant de l’UNICEF New York, décrit la campagne de vaccination qui vise à protéger plus de 77 millions d’enfants africains.

bas | haut débit
(Real player)

Journalistes:
Obtenez des vidéos de qualité professionnel chez The Newsmarket

Recherche