Tchad

Des artistes tchadiens renommés chantent ensemble dans un concert pour sensibiliser à la poliomyélite

Image de l'UNICEF
© UNICEF video
Chadian artists perform at a public concert organized by UNICEF and partners in the capital, N’Djamena, to raise awareness about polio immunization.

N'DJAMENA, Tchad, 14 juin 2011 - Certains des artistes tchadiens les plus en vue se sont retrouvés le mois dernier pour un concert « Deux Gouttes » dans la capitale sous les auspices de l'UNICEF, afin de sensibiliser le public à la question de la polio et améliorer la visibilité de la campagne nationale de vaccination contre la polio.

« Deux Gouttes » – se réfère à la dose de vaccin oral polio qui peut permettre de prévenir la paralysie ou même la mort par cette maladie ifantile dangereuse.

L'épidémie de polio au Tchad a été déclarée urgence de santé publique. En date du 15 mai, on dénombrait déjà un total de  cas pour l'année 2011, soit deux fois le chiffre enregistré pour l'ensemble de l'année 2010.

Diversité musicale

Tout au long du concert, les représentants de l'UNICEF, du Gouvernement tchadien, de l'Organisation mondiale de la Santé (oms) et de la Croix-Rouge tchadienne, ainsi que les interprètes eux-mêmes, ont informé le public de la situation de l'épidémie. Ils ont aussi souligné l'importance essentielle de vacciner tous les enfants de moins de cinq ans.

« L'UNICEF est résolu et a la volonté de travailler en collaboration avec le Gouvernement et avec chacun, pour supprimer la poliomyélite au Tchad », a déclaré sur le Représentant de l'UNICEF au Tchad, le docteur Marzio Babille a dit de l'étape(la scène).

Approximativement 9000 personnes de tous âges assistaient au concert, qui se  déroulait dans le cadre du Fest'Afrika le plus grand lieu d'événements publics de N'Djamena. Le public chantait et dansait face à une palette d'artistes qui représentaient la riche diversité culturelle et musicale tchadienne.

« Deux Gouttes », c'est tout

Parmi les artistes à se produire, il y avait Djass Ratebaye, qui a chanté son expérience avec la polio quand il était enfant; Les Princesses du Sahel, un groupe d'adolescentes qui ont chanté contre la violence sexiste; et Sultan, qui a été rejoint sur scène par un jeune homme du public pendant « Enfant Soldat », Son hymne condamnant l'utilisation des enfants dans les conflits armés.

Les artistes ont aussi chanté « Deux Gouttes stoppent la polio », une chanson composée pour le concert. La chanteuse Audrey Linda Shey a chanté, s'adressant directement aux mères dans la foule : « Nous allons chasser la poliomyélite à coups de pied du Tchad, chères mères, ouvrez les portes de votre maison aux agents vaccinateurs. Deux gouttes, c'est tout, pour arrêter la polio ! »


 

 

Recherche