Pakistan

Les cliniques mobiles protègent les enfants contre la malnutrition au Pakistan après les inondations

Province du Sindh, Pakistan, 30 juin 2011 – La bataille contre la malnutrition des enfants de la province du Sindh frappée par les inondations s’engage même dans les villages les plus petits et les plus isolés, grâce aux équipes de santé mobiles soutenues par l'UNICEF.

VIDÉO (en anglais) : le 20 avril 2011 – Le correspondant de l'UNICEF Chris Niles décrit les efforts déployés pour empêcher la malnutrition au lendemain des inondations au Pakistan.  Regarder dans RealPlayer

 

Ces dernières effectuent des visites communautaires régulières pour identifier les enfants sous-alimentés et les femmes enceintes. Elles fournissent des médicaments et un soutien alimentaire vital sous forme d’approvisionnements en aliments thérapeutiques à emporter chez soi et prêts à être consommés, qui sont essentiels pour les enfants sous-alimentés. Elles renforcent aussi les comportements sains comme l'allaitement maternel, l'alimentation de base et la bonne santé et l'hygiène.  

Hajani est une des mères qui a fréquenté une clinique fonctionnant dans le petit village de Suleman Kehari, district de Thatta, au sud de la province du Sindh. Portant une écharpe traditionnelle « dupatta » et berçant son jeune fils dans ses bras, Hajani a l'air d’avoir plaisir à nous faire part de sa propre expérience. 

Image de l'UNICEF
© UNICEF Pakistan/2011
Une mère et son enfant dans le village de Suleman Kehari, au sud de la province du Sindh. Tous les habitants du village ont été déplacés mais sont maintenant revenus. Les taux de malnutrition étant élevés, l'UNICEF aide à s'assurer que les mères et les enfants sont nourris comme il convient.

« Avant de venir à ce centre, mon enfant ne voulait rien manger », dit-elle. « C'est ici que je me suis procurée cette nourriture pour lui. Je lui donne un sachet par jour. Il a maintenant commencé à boire aussi du lait et à prendre du poids ».

La clinique est dirigée par Merlin, partenaire d'exécution de l'UNICEF. C'est l'une des 226 équipes de santé mobiles et 88 unités statiques de santé que l'UNICEF soutient dans tout le sud du Sindh. L'UNICEF a rapidement développé ses interventions alimentaires après qu'une récente enquête du ministère de la Santé du Sindh a identifié des niveaux critiques de malnutrition parmi les enfants de la province du Sindh qui ont été touchés par les inondations.  

Des taux de malnutrition qui relèvent de l’état d’urgence

On a découvert par cette enquête que le taux de malnutrition aiguë générale, qui indique le nombre d'enfants de 6 à 59 mois modérément et sévèrement sous-alimentés, était de plus de 21 pour cent au sud du Sindh. Ce taux était de 23 pour cent dans le nord du Sindh. Ces taux sont bien au-dessus des 15 pour cent que l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) reconnaît comme un seuil d'urgence pour déclencher une réaction humanitaire. 

Image de l'UNICEF
© UNICEF Pakistan/2011
Un agent de santé examine un enfant dans le village de Suleman Kehari, au sud de la province du Sindh. Les taux de malnutrition sont très élevés et l'UNICEF a installé une clinique mobile pour garder les mères et les enfants en bonne santé.

La malnutrition infantile, qui est le plus gros facteur de mortalité pour les enfants de moins de cinq ans, accroît les risques d'infection et ralentit le rétablissement après une maladie. Le Dr Ayesha Riaz, coordinatrice du groupe de travail de l'UNICEF sur le rétablissement rapide de la nutrition pour le Sindh du sud, dit que les cliniques mobiles constituent une manière importante de toucher les enfants et les mères, même dans les régions reculées. 

« Les cliniques se rendent là où sont les familles et évaluent la situation alimentaire des enfants et des mères dans la communauté. Une fois que nous avons identifié les besoins, nous pouvons fournir de l'aide comme des approvisionnements en aliments thérapeutiques et en suppléments alimentaires à emporter, des séances de santé et d'hygiène, et un suivi constant pour garantir des progrès », dit-elle. 

Le représentant de l'UNICEF au Pakistan Dan Rohrmann, qui a visité la clinique sanitaire au village de Suleman Kehari, a été impressionné par le travail qui était fait pour améliorer les taux de malnutrition enfantine.  

Image de l'UNICEF
© UNICEF Pakistan/2011
Avec des taux de malnutrition élevés dans le village de Suleman Kehari, au sud de la province du Sindh, le Pakistan et l'UNICEF travaillent avec d'autres partenaires pour assurer une bonne nutrition.

La nutrition est vitale pour l'avenir

Les inondations causées par la mousson de l’année dernière ont eu un impact dévastateur sur la province du Sindh. Un nombre absolument énorme de familles déplacées n’avaient que peu de nourriture, ou une alimentation de mauvaise qualité. La sécurité alimentaire continue à être un problème au moment où les inondations ont détruit le bétail et les récoltes de bien des familles.

« Nous savons que les effets de la malnutrition sur les enfants de moins de trois ans peuvent grandement influer sur leur vie future en affectant leur développement cognitif, leur réussite scolaire, et plus tard leur productivité économique. Il est vital que les enfants aient accès à des soins d’excellente qualité et qu’ils grandissent pour devenir des adultes en bonne santé », dit M. Rohrmann.

L’UNICEF travaille en étroite collaboration avec le gouvernement du Sindh et d’autres partenaires pour améliorer la situation alimentaire des enfants et des femmes. La nutrition est aussi une pierre angulaire du programme « Unis dans l’action » de l’ONU, où l’UNICEF met ses ressources et ses compétences en commun avec celles d’autres institutions des Nations Unies pour optimiser les résultats obtenus en faveur des enfants et des familles. 


 

 

Inondations au Pakistan

Au Pakistan, les familles déplacées par les nouvelles inondations font face à un avenir incertain
avec vidéo

L'UNICEF appuie la lutte contre la malnutrition infantile dans les districts pakistanais ravagés par les inondations
avec vidéo

L’UNICEF aide à reconstruire une école dans un village du nord-ouest du Pakistan ravagé par des inondations
avec vidéo

Des services de santé améliorés pour les mères et les nouveau-nés dans les villages touchés par les inondations au Pakistan
avec vidéo

L'histoire d'Ejaz : ce jeune garçon garde espoir après les inondations du Pakistan
avec vidéo

Les cliniques mobiles protègent les enfants contre la malnutrition au Pakistan après les inondations
avec vidéo

Des enfants suivent des cours dans un centre d'éducation temporaire mis en place par l'UNICEF dans le village de Mulla Wala au sud du Pendjab, au Pakistan
avec vidéo

Au Pakistan, l'UNICEF et ses partenaires apportent une assistance vitale malgré l'hiver rigoureux
avec vidéo

Au Pakistan, après les inondations de 2010, les enfants et les familles sont confrontés à des défis de plus en plus grands
avec vidéo

Six mois après les inondations au Pakistan, la situation reste désespérée
avec vidéo

Six mois après les inondations au Pakistan, la malnutrition frappe durement les zones affectées
avec vidéo

Au Pakistan, après les inondations et le conflit, les écoles de la vallée de Swat accueillent de nouveau les enfants
avec vidéo

Toutes les nouvelles
sur le Pakistan

Recherche