Santé

Notre action dans le domaine de la santé

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ00-0002/ Pirozzi
Un agent de santé administre un vaccin oral contre la polio à un nourrisson, dans les bras de sa mère, dans une salle où attendent d’autres enfants et femmes, dans un centre de santé bénéficiant du soutien de l’UNICEF. Tanzanie.

Le rôle de l'UNICEF pour faire avancer la survie et la santé de la mère et de l'enfant s'étend à un certain nombre de secteurs, dont l'élargissement  des interventions à impact élevé , la promotion de comportements sains et l'appui aux stratégies à  base de preuve.

Élargir les interventions à fort impact

L'objectif global de l'UNICEF dans son aide aux programmes de santé des pays est de promouvoir l'amélioration générale des systèmes de santé, particulièrement des soins de santé primaires. L'assistance de l'UNICEF comprend l'aide aux gouvernements avec des stratégies techniques et financières, des approvisionnements en fournitures et en matériels de santé essentiels, la formation du personnel de santé et la création de réseaux parmi des institutions clés du pays, comme les universités, les centres de recherche, les ministères, les ONG et le secteur privé.

Les pays qui affichent les taux les plus élevés en termes de mortalité infantile bénéficieront en priorité de l’élargissement du train d’interventions intégrées, adaptées spécifiquement aux besoins du pays, aux niveaux communautaire et des établissements sanitaires. Ces pays enregistrent 94 pour cent des décès d’enfants de moins de cinq ans de par le monde. Des plans d’élargissement sont élaborés dans le but, d’une part, de déployer en aval le soutien au gouvernement et aux partenaires et leur permettre de fournir des prestations de services à fort impact, et d’autre part, d’apporter un appui en amont aux politiques et aux cadres budgétaires.

Les interventions en aval permettront en particulier l’élargir les trains d’interventions essentiels en utilisant diverses filières appropriées (sensibilisation, niveaux communautaires et de l’établissement) et de tirer parti des possibilités qui s’offrent, telles que les campagnes intégrées ou les Journées et Semaines pour la santé des enfants pour fournir des services groupés et, à plus long terme, aider les communautés à fournir des services intégrés (tels que la prise en charge intégrée des maladies du nouveau-né et de l’enfant) en particulier la prise en charge de la dénutrition, des troubles , de la diarrhée, de la pneumonie et du paludisme chez le nouveau-né. L’appui au continuum de soins est l’un des grands principes sur lequel repose cette démarche en termes de continuité des soins entre les services communautaires et ceux qui sont administrés en établissement, y compris les services d’aiguillage et de la mère à l’enfant..

Promotion de comportements sains

Il existe une corrélation directe entre comportements sains et bonne santé. Des comportements sains peuvent permettent d’empêcher bon nombre des causes évitables de maladies et de décès dans les pays industrialisés aussi bien que dans les pays en développement. En collaboration avec les gouvernements, le personnel de santé et les communautés, l’UNICEF contribue à promouvoir à l’échelle des ménages et des communautés des pratiques dont on sait qu’elles améliorent la santé et le développement de l’enfant – vaccination, prise en charge de la diarrhée, amélioration de la nutrition et des soins et prévention des accidents.

Priorité accrue accordée à la communication au titre des programmes basés sur des données précises, au suivi et à l’évaluation en utilisant des indicateurs traçants.

Contribuer à la base d’informations
Des ménages au chef du gouvernement, de nombreuses décisions ayant un impact sur la santé sont prises chaque jour. La mesure de l’état sanitaire est au nombre des stratégies les plus efficaces pour influencer les décisions et guide l’action en matière de santé publique. Tous les décideurs du secteur de la santé ont besoin d’informations fiables pour étayer leur action. L’UNICEF s’est engagé à s’impliquer dans des analyses nationales plus complètes en accordant une importance particulière aux OMD liés à la santé. L’UNICEF a aussi pris la décision de soutenir tous les trois ans la réalisation d’enquêtes en grappes à indicateurs multiples et de les coordonner étroitement avec les enquêtes démographiques et sanitaires de façon à ce que à ce que la majeure partie du monde en développement ait accès tous les trois ans à des données représentatives de leur situation nationale.

Unissons-nous pour les enfants
L’UNICEF poursuit le but ambitieux d’engager tous les acteurs pertinents  – dans la communauté, au niveau national et partout dans le monde – à s’unir pour obtenir les meilleurs résultats possibles grâce aux interventions qu’ils mènent en faveur des enfants et des femmes..


 

 

Recherche