République centrafricaine

Le célèbre photographe Jan Grarup rend compte des efforts menés par l'UNICEF en faveur de la survie de l'enfant en République centrafricaine

Image de l'UNICEF
© UNICEF RCA/2011/Stark-Merklein
Jan Grarup photographie une mère et ses deux enfants à Sibut, à l'extérieur du service des urgences de l'un des rares hôpitaux de la République centrafricaine. De nombreux parents n'ont pas les moyens de payer les factures médicales leur permettant d'obtenir un traitement pour leurs enfants.

Par Brigitte Stark-Merklein

BANGUI, République centrafricaine, 17 juin 2011 – Le célèbre photographe danois Jan Grarup a récemment effectué une visite en République centrafricaine (RCA) pour rendre compte des difficultés auxquels sont confrontés les jeunes enfants du pays et comment l'UNICEF y fait face. 

Les photographies de Jan Grarup soutiendront la campagne de défense et d'action de l'UNICEF Danemark « Tope là ! » qui mobilise l'attention sur les interventions dont les enfants ont besoin pour survivre durant les cinq premières années de leur vie, qui sont cruciales.  

Les coûts de la maladie

Photographe de guerre expérimenté qui ne se laisse pas facilement intimider, Jan Grarup a été surpris par les difficultés que doivent surmonter les jeunes enfants en RCA.

« Je viens juste d'avoir moi-même une fille et les premières années de sa vie ont été tellement protégées par rapport à ce quoi sont ici confrontés les bébés », dit-il, commentant ses visites dans les dispensaires et les hôpitaux où il a vu des enfants se battre contre le paludisme, la malnutrition et tout un éventail de maladies.

Christelle Abou, 22 ans, sait d'expérience combien il est difficile pour les enfants de son pays de survivre. Elle a perdu sa fille de trois ans, Leslie, il y a un mois à cause du paludisme cérébral qui ne pouvait plus être traité quand elle est arrivée à l'hôpital.

« Leslie était souvent malade puis elle a développé de l'anémie en plus du paludisme », dit Christelle. Elle regarde vers le sol alors qu'elle explique que sa famille subsiste grâce au revenu de son mari de petits boulots mal payés et qu'elle n'avait pas toujours les moyens de payer les consultations chez le médecin.

Quand sa seconde fille, Deborah, 2 ans, a eu de la fièvre, Christelle ne voulait pas prendre le moindre risque. Elle s'est immédiatement rendue à l'hôpital pour enfants de Bangui où la fillette a été diagnostiquée avec une infection intestinale et le paludisme; elle devrait se remettre.

Les difficultés de Christelle pour garder ses enfants en vie sont semblables à celles de milliers de mères et de familles centrafricaines. Les taux de mortalité infantile et de mortalité chez les moins de cinq ans en RCA sont parmi les plus élevés du monde. Sur 1000 enfants nés dans le pays, 112 mourront avant d'avoir atteint leur premier anniversaire et 171 sur 1000 avant d’avoir atteint l'âge de cinq ans.

Image de l'UNICEF
© UNICEF RCA/2011/Stark-Merklein
Christelle Abou, à gauche, est assise sur le lit de sa fille Deborah au service des urgences de l'hôpital pour enfants de Bangui, en République centrafricaine. La fille, âgée de deux ans, y est soignée pour une infection.

Stratégie pour la survie de l'enfant

La plupart de ces décès sont dus au paludisme, à la diarrhée, à des infections respiratoires, à la malnutrition et à la rougeole qui sont toutes des maladies évitables.

Mais la RCA est un pays pauvre – les deux tiers de la population vivent avec moins de 1,25 dollar É.-U. par jour – avec un système de santé extrêmement fragile. À l'hôpital pédiatrique de Bangui, le seul établissement doté pour la prise en charge des nourrissons et des enfants, il y a un pédiatre pour 4592 enfants et un médecin pour 6888. La plus grande partie du matériel médical est obsolète et les médicaments difficiles à trouver.

Face à ces difficultés, l'UNICEF a récemment mis sur pied une stratégie accélérée pour la survie de l'enfant qui apporte aux dispensaires de tout le pays, dont l'hôpital pédiatrique, les médicaments indispensables, les médicaments contre le paludisme, des moustiquaires, des micronutriments, du matériel médical et divers approvisionnements.  

La stratégie est conçue pour toucher les nouveau-nés de chaque partie du pays, dont les zones les plus reculées, avec, si nécessaire, des visites à domicile. L'ensemble consiste en des services intégrés tels que la prévention et le traitement du paludisme, l'alimentation des nourrissons et des jeunes enfants ainsi que la vaccination des enfants et des mères.

D'autres prestations comprennent l'élimination des nouvelles infections au VIH chez les nourrissons et les enfants ainsi que la gestion et la prise en charge des enfants exposés au VIH et infectés. Le personnel médical et les agents sanitaires sont formés à la gestion des maladies infantiles au niveau local.

Espoir pour l'avenir

Selon les données provenant d'autres pays, la stratégie accélérée de l'UNICEF pour la survie et le  développement de l'enfant peut permettre de réduire les taux de mortalité infantile de plus de 60 pour cent si elle est totalement mise en oeuvre.

Jan Grarup espère que son travail permettra de mieux sensibiliser l'opinion au sort des enfants centrafricains et d'apporter des fonds à l'UNICEF pour que celui-ci transpose à plus grande échelle ses opérations de survie de l'enfant. « Je suis sûr que les gens, une fois rentrés chez eux, seront touchés par les images de ces enfants et de leur difficile situation », dit-il.

Cliquez ici pour voir vers les photographies de Jan Grarup sur la République centrafricaine sur le site de l'UNICEF Danemark.


 

 

« Les Femmes donnent la vie 2010 »


Des femmes en bonne santé, un monde meilleur

Outil multimédia :
Dépister la survie  maternelle, du nouveau-né et de l'enfant

La conférence « Les Femmes donnent la vie 2010 » aborde les problèmes de la santé maternelle et de la survie de l'enfant
 avec vidéo

Réduire les dangers de la grossesse au Sierra Leone grâce à la gratuité des soins pour les femmes
 avec vidéo

Les liens externes suivants s'ouvrent dans une nouvelle fenêtre :

Countdown to 2015: Maternal, Newborn & Child Survival
(Compte à rebours vers 2015)

Women Deliver 2010
(« Les Femmes donnent la vie 2010 ») Site Web de la conférence

Forum pour le développement de l'Afrique

Recherche