HAR_graphic_fr
Languages
English
Español

ASIE-PACIFIQUE Philippines

© UNICEF/NYHQ2006-2132/Bito

Un garçon marche dans la rue principale, jonchée de débris, de Barangay San Isidro, île de Luzon, évaluant les dégâts causés par un typhon en 2006. Chaque année, environ 850 000 Philippinos sont déplacés par les catastrophes naturelles et le conflit.

Enjeux pour les enfants et les femmes

Aux Philippines, la population est un peu supérieure à 90 millions d’habitants. Plus de 48 millions vivent dans des zones exposées aux catastrophes ou aux conflits et on enregistre environ 850 000 personnes déplacées chaque année par le Département de la protection sociale et du développement. En 2009, en raison des catastrophes naturelles et des conflits, plus d’un million de personnes ont été déplacées. La moitié étaient des enfants. Ces personnes ont urgemment besoin d’un accès à des soins sanitaires et nutritionnels adaptés, à une eau salubre potable,  à l’assainissement et à l’éducation, ainsi qu’à des systèmes communautaires fondamentaux pour la protection de l’enfance.

Action humanitaire prévue pour 2010

En 2010, l’UNICEF travaillera avec le Gouvernement des Philippines, les ONG partenaires, les communautés et les organismes des Nations Unies afin de permettre la continuité des secours d’urgence et le relèvement pour plus de 700 000 personnes déplacées à cause des catastrophes naturelles de 2009 et plus de 300 000 personnes déplacées par le conflit de Mindanao. En 2010, la préparation et l’organisation des secours seront guidés par les Principaux engagements pour les enfants, avec une attention particulière aux besoins humanitaires actuels des personnes déplacées qui vivent dans des centres d’évacuation. L’UNICEF s’efforcera de garantir un accès aux services de santé et de nutrition, à l’eau salubre, à l’assainissement et à l’hygiène, à un environnement d’apprentissage sûr, et appuiera la protection de l’enfance. L’UNICEF travaillera aussi avec ses partenaires des groupes sectoriels afin de garantir la préparation de stocks et de planifications d’urgence adaptés à tous les scénarios, comme des déplacements supplémentaires ou des solutions plus durables telles que le retour ou la réinstallation. Ci-dessous sont détaillés les résultats attendus des interventions humanitaires d’urgence de l’UNICEF :

Santé et nutrition : avec le Département de la santé et l’Organisation mondiale de la Santé, l’UNICEF fournira des secours immédiats pour garantir un accès aux soins essentiels de santé et de nutrition à plus de 150 000 enfants et femmes enceintes ou allaitantes. Des services et fournitures de santé essentiels pourront être fournis grâce à des cliniques mobiles de proximité. L’UNICEF développera un système efficace de surveillance nutritionnelle afin de suivre l’état nutritionnel des enfants de moins de cinq ans touchés par le conflit, d’appuyer la gestion communautaire de la malnutrition aiguë et l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant dans les situations d’urgence, et de garantir une couverture adéquate des interventions en micronutriments.

Eau, assainissement et hygiène (WASH) : un accès fiable à l’approvisionnement en eau salubre, à des installations adéquates d’assainissement et à des activités de promotion de l’hygiène sera assuré pour 120 000 personnes affectées par les conflits dans les camps de déplacement, mais aussi pour les personnes affectées par les catastrophes naturelles. L’UNICEF, en tant que codirigeant du groupe sectoriel WASH avec le Département de la santé, travaillera également avec le gouvernement afin d’élargir les programmes aux zones de retour.

Education : l’UNICEF codirige le groupe sectoriel de l’éducation où tous les partenaires sont impliqués dans le rétablissement de l’accès à une éducation sûre et sécurisée pour 54 000 enfants affectés par le conflit et rapatriés. Cela s’effectuera, en partenariat avec les ONG, grâce à la mise en place d’espaces d’apprentissage temporaires, la réparation des écoles endommagées, l’approvisionnement en matériel scolaire, la formation de professeurs et de gardiens d’enfants à l’assistance psychologique et à l’apprentissage accéléré afin d’aider les enfants à se réintégrer au système scolaire.

Protection de l’enfance : l’UNICEF et ses partenaires établiront des systèmes communautaires pour remédier à une situation où plus de 150 000 enfants affectés par les catastrophes naturelles ou les conflits restent exposés à des risques comme le recrutement par des groupes armés, les engins non explosés ou le trafic d’enfants. Une aide particulière sera également apportée aux enfants séparés de leur famille ou non accompagnés ainsi qu’aux enfants exposés au risque de recrutement dans les conflits armés ou préalablement associés aux groupes armés.

Besoins financiers de l’UNICEF permettant de respecter
les Principaux engagements pour les enfants en 2010
Secteur $US
Santé 4 000 000
Nutrition 1 000 000
Eau, assainissement et hygiène (WASH) 6 000 000
Éducation 3 200 000
Protection de l'enfance 3 500 000
VIH/SIDA 190 000
Total 17 890 000