HAR_graphic_fr
Languages
English
Español

ASIE-PACIFIQUE République populaire démocratique de Corée

© UNICEF/NYHQ2007-0358/Thomas

Rim Un Jong, 10 ans, en classe à l'école primaire Jongpyong dans la province du Hamgyong du Sud. Bien que l'enseignement primaire et secondaire soit gratuit, des infrastructures vétustes et des pénuries de matériel scolaires limitent l'accès à l'éducation.

Enjeux pour les enfants et les femmes

Les besoins humanitaires critiques d’au moins 3,5 millions d’enfants et de femmes devraient devenir encore plus aigus en 2010 dans la mesure où les pénuries alimentaires actuelles et les lacunes dans l’assistance sont aggravées par les catastrophes naturelles, la crise économique mondiale et les coupes effectuées dans les budgets d’aide alimentaire. Environ 40 000 enfants de moins de cinq ans sont chaque année touchés par une grave malnutrition et le tiers des femmes en âge d’avoir des enfants souffrent aujourd’hui d’anémie, la cause principale des décès maternels dans le pays. La détérioration progressive et le manque de maintenance des systèmes d’eau et d’assainissement favorisent les maladies diarrhéiques et les infections respiratoires aiguës, qui sont les premiers responsables des décès d’enfants dans le pays. Bien que l’enseignement primaire et secondaire soit gratuit et obligatoire, les pénuries persistantes de manuels scolaires, de matériel scolaire, de combustible pour le chauffage et la mauvaise infrastructure scolaire en général demeurent un défi.  

Action humanitaire prévue pour 2010

En 2010, l’UNICEF va faire en sorte d’avoir une action coordonnée avec ses partenaires et de répondre aux besoins de plus de 3,5 millions d’enfants et de femmes, leur assurant un accès aux soins de santé et à la nutrition, à l’eau potable, à une hygiène et à un assainissement suffisants et leur offrant la possibilité de bénéficier d’une éducation. Une enquête par grappes avec indicateurs multiples va être effectuée afin d’obtenir les données nécessaires à l’élaboration de politiques et de programmes. On attend les résultats suivants des interventions d’urgence de l’UNICEF :

Santé : l’aide aux services sanitaires essentiels va se poursuivre ; elle se fera en faveur de 3,5 millions d’enfants et de femmes (900 000 enfants et 2,6 millions de femmes en âge d’avoir des enfants) se trouvant dans des comtés auxquels il est possible d’accéder, grâce à la fourniture de médicaments essentiels, de vermifuge sous forme de comprimés et de suppléments de micronutriments.

Nutrition : étant donné la tendance actuelle au développement de la malnutrition, un système de surveillance nutritionnelle va être élaboré afin de suivre la situation des enfants de moins de cinq ans et d’aider à une gestion, impliquant la communauté locale, de la malnutrition aiguë sévère dans les zones particulièrement vulnérables. L’UNICEF va poursuivre ses fournitures de suppléments de micronutriments multiples aux femmes enceintes et aux mères allaitantes et, dans sa communication sur le changement de comportement, l’organisation va continuer à promouvoir des pratiques de base telles que l’allaitement maternel exclusif, l’alimentation de complément et le lavage de mains.

Eau, assainissement et hygiène (WASH) : des dispositions seront prises pour assurer que 120 000 personnes disposent d’une eau potable et d’un assainissement digne de ce nom, grâce à la réhabilitation des systèmes d’adduction d’eau et des installations sanitaires endommagés, en particulier dans les établissements scolaires et de santé. Des comportements appropriés en matière d’hygiène vont être favorisés dans les dispensaires, les écoles et les communautés d’accueil afin de garantir une utilisation efficace des installations ayant fait l’objet d’une réhabilitation.

Éducation : l’UNICEF va poursuivre son appui à la promotion de l’hygiène et de la santé et à l’amélioration de la qualité de l’éducation dans tout le pays en offrant une aide technique dans des domaines tels que l’instauration de normes pour la préparation des enfants à l’école et l’élaboration de nouveaux matériels éducatifs et la construction de latrines. Les élèves et environ 10 000 enseignants et chefs d’établissement vont profiter des cours de formation d’enseignant et de l’amélioration des installations d’assainissement. L’organisation va continuer de soutenir le ministère de l’Éducation et les autorités locales afin d’arriver à une meilleure préparation aux catastrophes dans le secteur de l’éducation. L’UNICEF est le seul organisme résident à travailler dans ce secteur.

Besoins financiers de l’UNICEF permettant de respecter
les Principaux engagements pour les enfants en 2010
Secteur $US
Santé 4 000 000
Nutrition 2 000 000
Eau, assainissement et hygiène (WASH) 3 000 000
Éducation 1 000 000
Total 10 000 000