har09header_fr
Languages
English
Español
عربي

ESARO SOMALIE : RÉSUMÉ DE LA SITUATION D'URGENCE

© UNICEF/NYHQ2007-0008/Kamber

Des femmes marchent avec de jeunes enfants le long des tentes d’un camp pour personnes déplacées à Kismayo. Plus de 3,2 millions de Somalis ont besoin d’aide humanitaire, conséquence du conflit acutel, de la pauvreté et de la sécheresse.

ENJEUX POUR LES ENFANTS ET LES FEMMES

À la suite des pires violences en 17 ans, d’une autre mauvaise saison des pluies « gu », de la crise économique, des  prix élevés de la nourriture et de la réduction de l’accès à l’aide humanitaire, plus de 3,2 millions de personnes, dont environ 650 000 enfants de moins de cinq ans, ont besoin d’aide humanitaire en Somalie. Ceci représente une grave détérioration pour 2008 avec une augmentation de 77 % du nombre de personnes ayant besoin d’une aide d’urgence depuis janvier 2008 et une augmentation de 300 % depuis le début 2007. La combinaison des violences, de la sécheresse et de l’extrême pauvreté, associée à une couverture très faible en services sociaux de base (29 % de la population disposait d’eau potable en 2006 et 37 % avait accès à des installations sanitaires correctes) a considérablement aggravé la vulnérabilité des enfants aux mauvais traitements, à la maladie et à la malnutrition. Les taux de malnutrition se situent au-dessus des seuils d’urgence aussi bien dans le Sud que dans le Nord. Parallèlement à une détérioration des conditions de vie dans les zones septentrionales, l’afflux de personnes déplacées en provenance du Sud vers les zones relativement plus stables du Nord a également commencé à grever des services sociaux déjà limités.   

ACTION HUMANITAIRE PRÉVUE POUR 2009

L'UNICEF exercera le rôle de chef de groupe pour la nutrition, l'eau et l'assainissement, l'éducation et la nutrition. La réponse multisectorielle appuyée par l'UNICEF en 2009 portera sur 1,5 million d’enfants et un million de femmes avec des interventions en matière de survie de l’enfant à fort impact. Parallèlement, elle assurera l’accès à des soins des soins de santé primaires pour plus de 3 millions de personnes vulnérables. Les services du programme eau, assainissement et hygiène porteront sur plus d’un million de personnes.

Santé et nutrition : l’UNICEF assurera un ensemble d’interventions d’importance vitale pour 90 % des enfants somaliens et 60 % des femmes en âge d’avoir des enfants ; il épaulera 280 programmes alimentaires visant 90 000 enfants souffrant de malnutrition aiguë (60 % des enfants de moins de cinq ans souffrant de malnutrition sévère aiguë et 40 % des enfants de moins de cinq ans souffrant de malnutrition aiguë modérée) et 138 000 autres enfants de moins de cinq ans avec des aliments thérapeutiques prêts à l’emploi ; il fournira et distribuera des médicaments de première nécessité dans 250 centres de santé maternels et infantiles et dans 540 antennes de santé dans toute la Somalie pour garantir des soins de santé primaires à 3 millions de personnes.   

Eau, assainissement et hygiène : l’UNICEF se concentrera sur les enfants et les femmes et pourvoira en eau potable et en installations sanitaires 1,2 million de personnes déplacées ou vulnérables, en construisant et en restaurant des puits ; il assurera la formation des équipes communautaires de gestion de l'eau ; et encouragera de meilleures habitudes d’hygiène et d’assainissement au niveau des foyers et des écoles grâce à des interventions en matière de santé, de nutrition et d’éducation.

Éducation : l’UNICEF réhabilitera 20 écoles endommagées et construira 200 salles de classe traditionnelles à l’attention d’environ 214 000 enfants déplacés et touchés par la guerre, particulièrement  les filles, 3000 enseignants et 500 comités scolaires locaux ; il mettra en place des installations d’eau, d’assainissement et d’hygiène ; il distribuera du matériel scolaire et de loisirs ; et il donnera une formation aux enseignants en privilégiant le soutien et les soins psychosociaux. 

Protection de l’enfance, VIH et SIDA, autonomisation et participation : l’UNICEF mobilisera les responsables religieux et politiques locaux pour qu’ils apportent leur soutien à une meilleure protection des enfants contre la violation de leurs droits, à la prévention du VIH, au traitement, à la prise en charge et aux soins psychosociaux en faveur de 30 000 filles et femmes vulnérables le plus exposées.

Hébergement et articles non alimentaire : l’UNICEF veillera à ce que 90 000 personnes déplacées (environ 15 000 foyers) disposent d’un hébergement convenable et d’articles permettant leur survie.

Besoins financiers de l’UNICEF pour les secours d’urgence en 2009 *
Secteur $ US
Santé et nutrition 38 950 183
Eau, assainissement et hygiène 17 153 000
Éducation 13 388 500
Protection de l’enfance, VIH et SIDA, autonomisation et participation 8 935 200
Hébergement et articles non alimentaire 1 033 000
Total ** 79 459 883

*Les fonds reçus suite au présent appel seront utilisés pour répondre à la fois aux besoins immédiats et à moyen terme des enfants et des femmes selon les indications données ci-dessus. Si l’UNICEF reçoit des fonds excédant les besoins à moyen terme  pour cette situation d’urgence, l’UNICEF les affectera à d’autres  urgences accusant un sous-financement.
**Ce total inclut un taux de recouvrement maximal de 7 %. Le taux de recouvrement réel pour les contributions sera calculé conformément à la décision  2006/7 du Conseil d’administration du  9 juin 2006.