har09header_fr
Languages
English
Español
عربي

MENA TERRITOIRE PALESTINIEN OCCUPÉ : RÉSUMÉ DE LA SITUATION D'URGENCE

© UNICEF/NYHQ2008-0152

Les enfants de la famille Shahre lisent à la lueur de bougies dans l’obscurité à Gaza. Les pénuries de carburant entraînées par le blocus ont provoqué de fréquentes coupures de courant, l’une des nombreuses conséquences d’un conflit qui dure depuis plus de six décennies.

ENJEUX POUR LES ENFANTS ET LES FEMMES

Depuis le début de l’offensive militaire israélienne à Gaza, le 27 décembre 2008, la population palestinienne déjà très vulnérable est encore plus exposée aux traumatismes physiques et psychologiques. Au 18 janvier 2009, le ministère de la Santé faisait état de 1300 Palestiniens tués et de 5300 blessés depuis le début de l’opération militaire. Pendant la même période, le conflit a causé la mort de 410 enfants et 104 femmes alors que 1855 enfants et 795 femmes ont été blessés. Des chiffres exacts ne sont pas disponibles en raison de l’insécurité, du nombre croissant de victimes et de la difficulté d’extraire les blessés des décombres.

Outre la situation particulièrement préoccupante qui prévaut à Gaza, la Cisjordanie est frappée par la sécheresse la plus dévastatrice depuis dix ans et les égouts rejettent quotidiennement dans la mer 80 000 m3 d’effluents non traités. Un enfant sur dix souffre de retard de croissance (Bureau central des statistiques palestinien, 2007). Les inscriptions aux niveaux élémentaires de l’enseignement ont baissé, passant de 96,8 % en 2000−2001 à 91,2 % en 2006−2007. En 2008, seulement 19,7 % des 16 000 élèves de sixième année ont réussi les examens standardisés. Quelque 30 % des adolescents ne s’inscrivent pas à l’école secondaire. Fin août 2008, 293 enfants étaient toujours retenus dans des prisons et des installations de détention israéliennes.

ACTION HUMANITAIRE PRÉVUE POUR 2009

L’UNICEF est chef de groupe pour l’eau, l’assainissement et l’hygiène, l’éducation, la nutrition et la protection de l’enfance (soutien psychosocial) et participe au secteur santé. Le programme de secours humanitaires de l’UNICEF ciblera 1,8 million d’enfants et 900 000 femmes.

Santé et nutrition : l’UNICEF fournira et distribuera des vaccins, des médicaments, des trousses et de l’équipement médical d’urgence essentiel à 96 centres de santé ; distribuera des micronutriments à 225 000 enfants et femmes ayant accouché ; aidera six centres d’alimentation thérapeutique communautaires et formera 300 travailleurs de la santé au traitement de la malnutrition sévère ainsi qu’aux soins pour d’autres cas de pathologies infantiles courantes.

Eau, assainissement et hygiène : l’UNICEF apportera de l’eau potable et des moyens d’assainissement à 350 000 personnes et à leurs communautés en construisant ou réhabilitant des puits et des installations sanitaires ; formera 18 équipes de gestion des ressources hydrauliques à la gestion informatique et au contrôle de la qualité de l’eau ; et fera la promotion de l’éducation à l’hygiène dans 40 écoles et 15 communautés.

Éducation : l’UNICEF donnera des cours de rattrapage à 5000 élèves des zones vulnérables de Gaza et de la Cisjordanie ; équipera 500 écoles primaires et 100 jardins d’enfants de matériel scolaire et pédagogique de qualité, formera 2000 enseignants, 500 directeurs d’école et 1000 parents à l’enseignement de rattrapage ; et fera de petites réparations dans 300 écoles endommagées.

Protection de l’enfance : l’UNICEF mettra en place des mécanismes de soutien psychosocial pour renforcer les capacités de résistance des enfants victimes du conflit. L’UNICEF sera en première ligne pour fournir des services à 75 000 enfants et 20 300 femmes ainsi qu’à 15 000 pères de famille. Quelques 460 professionnels seront formés aux services d’urgence pour les enfants et les personnes qui s’occupent d’eux.

Adolescents : l’UNICEF s’efforcera d’améliorer la rétention scolaire au niveau du secondaire, de réduire la violence et de sensibiliser les jeunes à un style de vie sain. Avec 70 espaces d’enseignement conçus spécialement pour les adolescents et 100 espaces de jeux, l’UNICEF permettra à environ 170 000 adolescents de prendre des cours de rattrapage, de se livrer à des activités récréatives et d’obtenir un soutien psychosocial.

Besoins financiers de l’UNICEF pour les secours d’urgence en 2009 *
Secteur $ US
Santé et nutrition 9 508 650
Eau, assainissement et hygiène 7 883 222
Éducation 8 313 600
Protection de l’enfance 11 494 850
Adolescents 5 027 700
Total ** 42 228 022 ***

* Les fonds reçus suite au présent appel seront utilisés pour répondre à la fois aux besoins immédiats et à moyen terme des enfants et des femmes selon les indications données ci-dessus. Si l’UNICEF reçoit des fonds excédant les besoins à moyen terme  pour cette situation d’urgence, l’UNICEF les affectera à d’autres  urgences accusant un sous-financement.
** Ce total inclut un taux de recouvrement maximal de 7 %. Le taux de recouvrement réel pour les contributions sera calculé conformément à la décision  2006/7 du Conseil d’administration du  9 juin 2006.
*** Ce montant comprend les besoins financiers révisés de la procédure d’appel global (CAP) pour 2009 et de la mise à jour de l’action humanitaire de l’UNICEF (14 janvier 2009) en réponse à la crise de Gaza. Les besoins financiers de l’UNICEF sont susceptibles d’augmenter ultérieurement lorsque les agences humanitaires auront accès aux zones de conflit de la Bande de Gaza et seront en mesure d’évaluer les besoins.