har09header_fr
Languages
English
Español
عربي

ESARO MOZAMBIQUE : RÉSUMÉ DE LA SITUATION D'URGENCE

© UNICEF/NYHQ2007-2254/LeMoyne

Des enfants se servent de morceaux de bois pour s’asseoir dans une classe de la province de Zambézia. La moitié des 20,9 millions d’habitants du pays sont des enfants. Nombre d’entre eux ne sont pas scolarisés à cause de la pauvreté chronique, de l’inégalité des sexes et des disparités régionales.

ENJEUX POUR LES ENFANTS ET LES FEMMES

En proie aux catastrophes naturelles, à une vulnérabilité chronique et à des problèmes humanitaires persistants, le Mozambique reste l’un des pays les moins avancés du monde. Près de 302 664 personnes souffrent d’une grave insécurité alimentaire, et 242 615 sont vulnérables. Sur les 855 000 enfants qui naissent tous les ans, environ 98 325 mourront avant l’âge d'un an, et 45 315 autres avant l’âge de cinq ans. 

ACTION HUMANITAIRE PRÉVUE POUR 2009

L’UNICEF est le chef de groupe pour la nutrition, l’eau, l’assainissement et l’hygiène (WASH), et dirige avec l’Alliance Save the Children les groupes pour l’éducation et la protection de l’enfance. En 2009, on prévoit qu’au moins 110 000 femmes et enfants bénéficieront de programmes soutenus par l’UNICEF dans les régions affectées par les inondations et la sécheresse.

Santé et nutrition : l’UNICEF achètera et distribuera 44 000 moustiquaires imprégnées d’insecticide longue durée et destinées à 22 000 foyers ; soutiendra 10 centres d’alimentation qui desserviront 2000 enfants souffrant de malnutrition aiguë ; appuiera trois enquêtes sur la nutrition ; formera 50 agents sanitaires à la prise en charge de la malnutrition sévère aiguë ; soutiendra le dépistage de la malnutrition chez 22 000 enfants de moins de cinq ans ; formera à la vaccination 100 agents provinciaux et 500 personnels dans les villages ; et soutiendra des activités de lutte contre le choléra.

Eau, assainissement et hygiène : l’UNICEF fournira de l’eau potable à 45 000 personnes déplacées et installera des latrines pour 66 000 personnes déplacées ; formera des comités de gestion de l’eau et de gestion des écoles ; et promouvra l’éducation et la sensibilisation à l’hygiène dans des écoles et des communautés cibles.

Éducation : l’UNICEF achètera et distribuera du matériel pédagogique de base destiné à 150 000 enfants et à 2000 enseignants; fournira des kits récréatifs à 200 écoles ; formera 1000 enseignants du primaire ; réhabilitera 300 écoles; et construira 100 écoles temporaires.

Protection de l’enfance : l’UNICEF créera 30 nouveaux espaces spécialement conçus pour les enfants ; offrira à 100 agents de police et à 100 fonctionnaires du secteur humanitaire une formation sur le Code de conduite relatif à la protection contre l’exploitation sexuelle et la maltraitance pendant les crises humanitaires ; et achètera 5000 trousses d’urgence contenant des fournitures de base destinées aux familles vulnérables.

Communication des programmes : l’UNICEF soutiendra une campagne et des activités de mobilisation sociale fondées sur la communauté ; distribuera 150 000 trousses de matériels d’information, d’étude et de communication sur la prévention du cholera, du paludisme et du VIH/SIDA ; et formera 150 activistes à la mobilisation sociale sur des questions de santé.
 
Coordination des urgences et opérations : l’UNICEF soutiendra le transport et la distribution de matériel humanitaire durant les catastrophes naturelles.

Besoins financiers de l’UNICEF pour les secours d’urgence en 2009 *
Secteur $ US
Santé et nutrition 1 800 000
Eau, assainissement et hygiène 1 500 000
Éducation 2 770 000
Protection de l’enfance 600 000
Communication des programmes 150 000
Coordination des urgences et opérations 780 000
Total ** 7 600 000

* Les fonds reçus suite au présent appel seront utilisés pour répondre à la fois aux besoins immédiats et à moyen terme des enfants et des femmes selon les indications données ci-dessus. Si l’UNICEF reçoit des fonds excédant les besoins à moyen terme pour cette situation d’urgence, l’UNICEF les affectera à d’autres urgences accusant un sous-financement.
** Ce total inclut un taux de recouvrement maximal de 7 %. Le taux de recouvrement réel pour les contributions sera calculé conformément à la décision 2006/7 du Conseil d’administration du 9 juin 2006.