har09header_fr
Languages
English
Español
عربي

WCARO LIBÉRIA : RÉSUMÉ DE LA SITUATION D'URGENCE

© UNICEF/NYHQ2007-0602/Pirozzi

Des enfants se rassemblent autour d’une carte dans une école d’enseignement primaire et secondaire que l’UNICEF soutient, à Tubmanburg. L’école regroupe six années d’école primaire en trois, pour permettre aux enfants de rattraper le temps perdu à cause des années de conflit.

ENJEUX POUR LES ENFANTS ET LES FEMMES

Le niveau élevé de malnutrition qui prévaut actuellement chez les enfants (39,2 % souffrent de retard de croissance, 7,5 % d’émaciation et 19,2 % de déficit pondéral) a été aggravé par les prix élevés des produits alimentaires. Une évaluation interinstitutions de la sécurité alimentaire effectuée en 2008 montre que les ménages les plus pauvres ont maintenant un revenu disponible plus bas et réagissent par des mesures draconiennes, mettre leurs enfants au travail, par exemple, ou réduire leurs dépenses de santé et vendre des biens productifs essentiels, y compris animaux domestiques, équipement et outillage agricoles, pour satisfaire leurs besoins alimentaires.

Bien que l’accès aux services sociaux de base s’améliore, la couverture offerte par le gouvernement et sa capacité à fournir ces services restent faibles. Le paludisme représente jusqu’à la moitié des cas de maladies qui frappent les enfants, suivi par les infections respiratoires aiguës (35 %) et la diarrhée (22 %). Les ménages ont encore peu accès à des systèmes d’adduction d’eau potable et d’assainissement – respectivement 25 % et 10 %. Une grande partie des infrastructures, du mobilier et des fournitures scolaires ainsi que du matériel pédagogique ont été détruits et n’ont pas été réparés ou remplacés.

Alors que la situation politique s’est apaisée dans deux pays voisins, Côte d’Ivoire et Guinée, l’avenir reste incertain, entre autres en raison des réactions que pourraient provoquer des prix alimentaires élevés. Les très fortes pluies dont le pays est coutumier sont accompagnées de violentes tempêtes qui détruisent souvent les infrastructures : routes, ponts, écoles, ce qui nécessite la mise en place de solutions temporaires pendant la période des réparations. L’UNICEF prendra les mesures nécessaires pour faire face à ces problèmes éventuels et pour fournir des secours d’urgence à 10 000 enfants et satisfaire rapidement aux exigences définies par les Principaux engagements pour les enfants en situation d’urgence.

ACTION HUMANITAIRE PRÉVUE POUR 2009

L’UNICEF est l’agence chef de groupe pour l’eau, l’assainissement et l’hygiène et un acteur clé dans les secteurs de la santé et de la protection de l’enfance. L’UNICEF apportera une aide humanitaire à un minimum de 2,5 millions d’enfants, d’adolescents, de femmes en âge de procréer et de membres des communautés les plus touchées par les conflits et les catastrophes naturelles qui ont ravagé le Libéria.

Survie de l’enfant – (a) Santé et nutrition : l’UNICEF fournira et distribuera médicaments et équipement médical essentiels à 25 centres de santé ; distribuera 150 000 moustiquaires imprégnées d’insecticide ; aidera six centres d’alimentation thérapeutique ; formera un personnel de santé de 600 personnes à la prise en charge intégrée des maladies et de la malnutrition infantiles et contribuera à l’organisation de campagnes massives pour la vaccination, la distribution de suppléments de vitamine A et de comprimés de vermifuge. Ces actions toucheront environ 2 millions de personnes, enfants, femmes et membres les plus vulnérables de la population. (b) Eau, assainissement et hygiène : L’UNICEF apportera de l’eau salubre et fournira des installations d’assainissement à 200 000 personnes grâce à de nouvelles technologies pour le traitement et le stockage de l’eau salubre ; développera le système des puits et les installations sanitaires et fera la promotion de programmes d’éducation et de sensibilisation à l’hygiène.

Éducation de base et égalité des sexes : l’UNICEF fournira du matériel pédagogique à 300 000 enfants du primaire et des places en salle de classe à 20 000 d’entre eux ; élargira le Programme d’enseignement accéléré à quatre comtés du pays, pour 7200 nouveaux élèves ; et distribuera du matériel scolaire à 10 000 enfants susceptibles d’avoir besoin de ce soutien éducatif d’urgence en 2009.

Protection de l’enfance : l’UNICEF renforcera ses interventions de protection sociale au niveau des familles comme des communautés au bénéfice de 10 000 enfants et adolescents parmi les plus vulnérables et les plus exposés aux sévices, à la violence, au développement du travail des enfants, au VIH/SIDA et à l’exploitation sexuelle. Ces actions viseront également à atténuer les effets négatifs de la hausse du prix des denrées alimentaires sur les 1000 ménages les plus vulnérables.

Besoins financiers de l’UNICEF pour les secours d’urgence en 2009 *
Secteur $ US
Survie de l’enfant
(Santé et nutrition et Eau, assainissement et hygiène)
8 000 000
Éducation de base et égalité des sexes 3 035 000
Protection de l’enfance 2 060 000
Total ** 13 095 000

* Les fonds reçus suite au présent appel seront utilisés pour répondre à la fois aux besoins immédiats et à moyen terme des enfants et des femmes selon les indications données ci-dessus. Si l’UNICEF reçoit des fonds excédant les besoins à moyen terme  pour cette situation d’urgence, l’UNICEF les affectera à d’autres  urgences accusant un sous-financement.
** Ce total inclut un taux de recouvrement maximal de 7 %. Le taux de recouvrement réel pour les contributions sera calculé conformément à la décision  2006/7 du Conseil d’administration du  9 juin 2006.