har09header_fr
Languages
English
Español
عربي

WCARO RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE : RÉSUMÉ DE LA SITUATION D'URGENCE

© UNICEF/NYHQ2008-1242/Holtz

Hamatou, 6 ans, a été enlevé et retenu en otage pendants deux ans avant d’être secouru par les soldats du gouvernement. Le conflit a aggravé la pauvreté du pays et obligé .

ENJEUX POUR LES ENFANTS ET LES FEMMES

La République centrafricaine (RCA) est un pays politiquement et économiquement instable où la pauvreté est dévastatrice et où les infrastructures sociales délivrant des prestations de base sont quasi inexistantes. Parmi d’autres facteurs, le conflit armé peut être considéré comme l’une des raisons principales de la détérioration de la situation humanitaire dans le pays. Depuis 2005, les combats entre l’armée nationale et les autres groupes armés ainsi que l’augmentation du banditisme ont conduit au déplacement d’un grand nombre de personnes à la fois à l’intérieur et à l’extérieur du pays ainsi qu’à l’anéantissement des services sociaux de base comme la santé, l’enseignement et l’approvisionnement en eau auxquels l’accès est aujourd’hui très limité, surtout dans les zones septentrionales du pays.

ACTION HUMANITAIRE PRÉVUE POUR 2009

L'UNICEF exercera le rôle de chef de groupe dans les domaines de l'eau et de l'assainissement, de l’éducation, de l’hébergement et des articles non alimentaires. Il co-dirige le groupe de protection avec le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR). Les programmes appuyés par l'UNICEF porteront en 2009 sur au moins 487 360 personnes dont 170 200 enfants.

Santé et nutrition : l’UNICEF fournira et distribuera des médicaments essentiels de première nécessité et du matériel à 55 dispensaires ; il distribuera des moustiquaires imprégnées d’insecticide à 4000 foyers ; il assurera la formation de bénévoles locaux dans 100 villages à la gestion à domicile du paludisme, de la pneumonie et de la diarrhée ; il supportera l’organisation de campagnes de vaccination de riposte en cas d’épidémies de rougeole/fièvre jaune ; il soutiendra huit centres de récupération nutritionnelle ; il effectuera des enquêtes et des évaluations sur la nutrition dans des zones inaccessibles et mettra en place un dispositif de surveillance de la nutrition.   

Eau, assainissement et hygiène : l’UNICEF fournira des articles non alimentaires pour l’eau, l’hygiène et l’assainissement à 50 000 personnes touchées par les conflits ; il encouragera la construction de latrines familiales améliorées pour 3230 familles (16 150 personnes) et encouragera le traitement/stockage de l’eau salubre à domicile ; il construira de nouveaux points d’eau équipés de pompes manuelles à proximité des écoles, des installations pour se laver les mains et deux groupes de latrines à puits ventilé améliorés par école ; il encouragera également la coordination du secteur de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène ; et se préparera à d’éventuelles situations d’urgence et à l’organisation des secours.

Éducation : l’UNICEF distribuera des fournitures scolaires de base et des trousses de loisirs à 13 000 enfants déplacés et touchés par la guerre ; il formera 260 enseignants du primaire et 100 membres d’associations de parents d’élèves ; et il restaurera et équipera huit écoles primaires pour 4800 enfants.

Protection de l’enfance : l’UNICEF encouragera la démobilisation d’au moins 500 enfants soldats ; il soutiendra la réinsertion dans les communautés locales d’environ 1100 enfants enrôlés par des forces ou groupes armés ; il restaurera 80 infrastructures assurant au niveau local des services sociaux de base ; il surveillera et notifiera les violations graves des droits de l’enfant ; il soutiendra également la prévention, l’identification, la recherche de documents, la localisation, la prise en charge et le regroupement d’environ 500 enfants séparés de leurs familles.

Hébergement et articles non alimentaires : l’UNICEF effectuera des estimations concernant les besoins et surveillera la situation humanitaire de la population touchée par le conflit ; il mettra aux normes le colis hébergement/articles non alimentaires en RCA et fournira les colis appropriés à la population se trouvant dans le besoin ; il préparera le plan de distribution des articles non alimentaires en prenant en considération la perception que les populations visées auront de leurs besoins ; il surveillera et évaluera des activités des programmes ainsi que leur impact immédiat sur la population visée ; il accroîtra également la coordination du groupe pour l’hébergement et les articles non alimentaires

.

Besoins financiers de l’UNICEF pour les secours d’urgence en 2009 *
Secteur $ US
Santé et nutrition 6 743990
Eau, assainissement et hygiène 1 990 040
Éducation 1 072 900
Protection de l’enfance 1 839 400
Hébergement et articles non alimentaires 835 000
Total ** 12 481 330

* Les fonds reçus suite au présent appel seront utilisés pour répondre à la fois aux besoins immédiats et à moyen terme des enfants et des femmes selon les indications données ci-dessus. Si l’UNICEF reçoit des fonds excédant les besoins à moyen terme  pour cette situation d’urgence, l’UNICEF les affectera à d’autres  urgences accusant un sous-financement.
** Ce total inclut un taux de recouvrement maximal de 7 %. Le taux de recouvrement réel pour les contributions sera calculé conformément à la décision  2006/7 du Conseil d’administration du  9 juin 2006.