har_header_fr_2008

ESARO ZAMBIE: REPORTAGE

Des fournitures scolaires pour 60 000 enfants des régions inondées et l’espoir d’un progrès

© UNICEF Zambia

Des inondations importantes dans toute la Zambie, qui ont commencé vers la fin de l’année 2006, ont fait perdre à 300 000 personnes leurs moyens d’existence et ont affecté 1,5 million personnes dans 41 districts, d’un bout à l’autre du pays.

En décembre 2006, des pluies torrentielles ont provoqué des inondations considérables en Zambie. Elles ont endommagé les maisons et les installations d’eau et d’hygiène, freiné les services dans le domaine des soins et de l’éducation, perturbé le quotidien et la subsistance de près de 300 000 personnes, touchant indirectement 1,5 million de personnes dans 41 régions du pays. C’est pourquoi le Gouvernement de Zambie a dû demander à la communauté internationale de lui venir en aide.

Pour subvenir aux besoins humanitaires des régions inondées en Zambie, l’UNICEF a remis au Ministère de l’éducation 640 « écoles en boîte ». Cela a permis d’équiper en fournitures scolaires plus de 60 000 enfants et 1 000 professeurs dans six provinces. Des membres du Ministère de l’éducation et de l’UNICEF sont venus en avril dernier pour distribuer ces fournitures dans les zones rurales gravement touchées. Geoffrey Lungwangwa, le Ministre de l’éducation, a souligné que les pluies torrentielles avaient bloqué l’accès à l’éducation dans plus de 322 écoles dans tout le pays. Il a ajouté que ces fournitures permettraient aux enfants de retourner à l’école et de retrouver un semblant de normalité après ces inondations.

La période des pluies torrentielles survenue plus tôt dans l’année a eu un impact considérable sur la vie rurale dans plusieurs régions du pays. Parfois, les inondations étaient tellement spectaculaires que certaines régions ont relevé une baisse de 40 à 50 % du nombre d’élèves présents à l’école, et cela principalement en raison du déplacement des familles et de l’endommagement des infrastructures. L’UNICEF, avec un don de 133 171,73 dollars américains, a confirmé son partenariat étroit avec le Gouvernement de Zambie. En repensant à la crise, Lotta Sylwander, représentante de l’UNICEF en Zambie, a précisé : « L’UNICEF a su répondre à la demande du Ministère de l’éducation dès les débuts de l’inondation. Nous savons bien qu’en période de crise, l’éducation des enfants est prioritaire, non seulement pour leur développement psychologique mais également pour leur développement dans la vie, d’une manière plus générale. Ce fut une expérience très enrichissante que de travailler avec le Ministère de l’éducation pendant cette période difficile. Nous espérons continuer à œuvrer la main dans la main en faveur des enfants et des femmes de Zambie. »

C’est ainsi que, fin avril, à la tombée du jour, un camion a pris la route. Ce camion du Ministère de l’éducation, rempli de matériel fourni par l’UNICEF, ne venait pas juste apporter de la craie, des stylos et des manuels à des écoliers zambiens. Il venait apporter le retour à la normale en Zambie. Et pour 60 000 enfants, c’était là l’espoir d’un pas en avant.

* Le total comprend un taux de recouvrement maximal de 7%. Le taux réel de recouvrement pour les contributions sera calculé conformément à la décision 2006/7 du Conseil d’administration du 9 juin 2006.