har_header_fr_2008

MENA SYRIE: RÉSUMÉ DE LA SITUATION D'URGENCE

© UNICEF/HQ07-0737/Noorani

Une famille iraquienne réfugiée à Damas, capitale de la République arabe de Syrie, lors d’une panne d’électricité. Environ 1,5 million de réfugiés iraquiens vivent actuellement en Syrie mais nombre d’entre eux ne peuvent ni travailler ni aller à l’école.

ENJEUX POUR LES ENFANTS

La détérioration de la sécurité et la montée de la violence en Iraq ont provoqué un exode sans précédent d’Iraquiens fuyant leur pays. Quelque 2 millions d’entre eux ont été accueillis par les pays voisins. La Syrie, qui accueille environ 1,5 million d’Iraquiens, est le pays le plus touché par ces déplacements. Le gouvernement syrien a généreusement reçu ces réfugiés et leur a donné un certain accès à ses infrastructures sociales.

ACTION HUMANITAIRE PRÉVUE POUR 2008

L’UNICEF soutient activement et facilite la coordination des secteurs de l’éducation, de la santé et de la nutrition. Il a pris l’initiative pour comprendre et répondre au besoin de protection des jeunes Iraquiens déplacés en Syrie. En 2008, l’UNICEF s’attend à toucher un minimum de 100 000 enfants déplacés dans le secteur de l’éducation. Les besoins sanitaires de 1,5 million d’Iraquiens déplacés en Syrie sont un grave sujet d’inquiétude. L’UNICEF a l’intention de continuer à travailler avec ses partenaires pour atteindre les groupes les plus vulnérables parmi les réfugiés iraquiens, et en particulier les femmes et les enfants.

Santé et nutrition : l’UNICEF procèdera à une mobilisation sociale à grande échelle et à des opérations de sensibilisation pour mobiliser les dirigeants communautaires des réfugiés iraquiens, offrir une éducation communautaire sur la santé et la nutrition maternelles et infantiles aux femmes/ménages, et améliorer les comportements en matière de santé dans toutes les communautés iraquiennes. En outre, l’UNICEF créera un groupe de travail chargé du suivi et de l’évaluation des services de santé primaire pour en garantir la bonne fourniture ; il créera un système de suivi pour veiller à ce que les fournitures préalablement mises en place soient tenues à jour et se trouvent au bon endroit ; il créera un mécanisme de coordination avec les autres agences fournissant des services de santé aux Iraquiens en Syrie et il élaborera une stratégie de plaidoyer pour garantir l’accès à des services de santé et en assurer la qualité.

Éducation : l’UNICEF entreprendra les phases 2 et 3 de sa stratégie pédagogique pour qu’un plus grand nombre d’enfants et adolescents iraquiens puissent reprendre leur scolarité et pour aider les écoles syriennes à faire face à cet afflux soudain. Ces deux phases comprennent la fourniture d’équipements aux écoles, l’enrichissement des bibliothèques scolaires, la fourniture de matériaux pédagogiques pour améliorer l’environnement scolaire, la mise en route de petits travaux de rénovation et d’entretien des installations sanitaires, la tenue d’un forum sur l’initiative « écoles amies des enfants », l’organisation de 18 séminaires de formation de formateurs sur la gestion des écoles et la protection de l’enfance pour les chefs d’établissement scolaire et les inspecteurs, la tenue d’un séminaire sur l’évaluation des projets scolaires, la fourniture d’équipement pour les activités périscolaires, ainsi que du matériel récréatif et psychosocial lié aux activités prévues.

Protection de l’enfance : l’UNICEF va augmenter le nombre d’ « espaces amis des enfants » (EAE) dans les centres communautaires du Croissant rouge arabe syrien/HCR ainsi que dans les centres culturels des zones iraquiennes, renforcer l’EAE existant au centre d’enregistrement de Douma et y ajouter un élément « adolescent », créer des « espaces pour adolescents », avec formation aux aptitudes de vie et des modules de prévention du VIH/SIDA et d’autonomisation, créer des groupes « rencontrer une mère » dans les centres culturels ou communautaires des zones iraquiennes, continuer la formation de volontaires du Croissant rouge arabe syrien pour les EAE, les « espaces pour adolescents » et les groupes « rencontrer une mère ». En outre, l’UNICEF va créer un mécanisme pour recenser les cas les plus vulnérables dans les EAE et les aiguiller vers un suivi psychologique/psychiatrique. Les centres de santé primaire et les centres psychosociaux fourniront une aide psychosociale aux réfugiés à Seyda Zeynab. Un abri pour victimes de la traite des êtres humains est prévu.

Récapitulatif des besoins financiers de l’UNICEF pour 2008
Secteur US$
Santé et nutrition 7,400,000
Éducation 24,000,000
Protection de l’enfance 4,000,000
Total* 35,400,000

 

LATEST NEWS FROM RELIEF WEB

Sorry, the news reader is experiencing technical difficulties. Please try again later.