har_header_fr_2008

ASIE ET PACIFIQUE PAKISTAN: RÉSUMÉ DE LA SITUATION D'URGENCE

© UNICEF/HQ06-1242/Jahangir

Saad, 14 ans, a photographié ces tentes où logent des victimes du tremblement de terre de 2006, dans la région du Cachemire administrée par le Pakistan. Saad a participé à un atelier photo organisé par l’UNICEF pour les enfants touchés par le séisme.

ENJEUX POUR LES ENFANTS

Le tremblement de terre qui a frappé le Pakistan le 8 octobre 2005 a provoqué de très nombreuses pertes en vies humaines et des dégâts considérables aux infrastructures. Depuis, voilà deux ans, l’accent a été mis sur la reconstruction des zones sinistrées en cherchant à transformer la terrible catastrophe en source de renouveau et de progrès. Au moment où nous abordons 2008, la grande majorité des enfants dans les zones sinistrées n’est pas encore desservie par des structures de santé permanentes et 90 % des écoles sont abritées sous des tentes ou des constructions provisoires. Les systèmes d’approvisionnement en eau n’ont été que partiellement restaurés ou reconstruits et l’accès limité à l’eau potable fait peser un fardeau excessif sur les femmes. Les systèmes de protection et réseaux conçus en faveur des enfants particulièrement vulnérables ne sont pas encore en place. 

ACTION HUMANITAIRE PRÉVUE POUR 2008

L’UNICEF maintiendra son engagement de participer à l’effort de reconstruction après le séisme. L’UNICEF et les autorités pakistanaises sont convenus d’une stratégie commune concernant l’appui de l’UNICEF à la remise en état des services sociaux de base en faveur des populations sinistrées. Ce programme s’étendra sur toute l’année 2008 et portera sur une large gamme d’interventions.

Santé et nutrition : l’UNICEF appuiera la construction et la dotation en équipements de 55 centres de santé tout en veillant à la poursuite du programme de vaccination. Environ 4000 auxiliaires de santé féminines seront choisies et formées par l’UNICEF pour travailler dans le programme de soins de santé primaires en faveur des femmes et des enfants dans les zones concernées. Par la suite, le Gouvernement prendra le programme à son compte en l’intégrant dans le service national de soins de santé.

Eau, assainissement et hygiène : en étroite collaboration avec les organismes partenaires et les collectivités, l’UNICEF fournira des systèmes d’approvisionnement en eau potable à environ 500 collectivités représentant plus d’un demi-million de personnes, outre l’eau courante à plus de 1000 écoles permanentes ou sous tentes tout en organisant des cours intensifs sur la pratique de l’hygiène.

Éducation : l’UNICEF reconstruira et équipera 500 écoles primaires et  fournira des salles de classe provisoires soit sous tentes, soit construites en dur, aux collectivités dont les écoles n’ont pas encore été reconstruites de façon permanente. En outre, l’UNICEF continuera d’appuyer les activités de formation d’une grande diversité de groupes actifs dans l’enseignement parascolaire.

Protection de l’enfance : l’UNICEF appuiera la mise en place d’un environnement intégré et protecteur en faveur de 42 000 enfants ayant perdu l’un ou les deux parents et de 23 000 enfants handicapés suite au séisme. Des mesures porteront notamment sur la collaboration avec les parents, avec les prestataires de soins, les organismes gouvernementaux et les autorités, en vue de renforcer la législation existante en faveur des enfants les plus vulnérables et le contrôle de son application.

Récapitulatif des besoins financiers de l’UNICEF pour 2008
Secteur US$
Santé et nutrition 34,571,000
Eau, assainissement et hygiène 8,203,000
Éducation 26,202,000
Protection de l’enfance 5,277,000
Total* 74,253,000

* Le total comprend un taux de recouvrement maximal de 7%. Le taux réel de recouvrement pour les contributions sera calculé conformément à la décision 2006/7 du Conseil d’administration du 9 juin 2006.

LATEST NEWS FROM RELIEF WEB

Sorry, the news reader is experiencing technical difficulties. Please try again later.