har_header_fr_2008

WCARO MAURITANIE: RÉSUMÉ DE LA SITUATION D'URGENCE

© Reuters/2007/O’Reilly

Un abri de fortune dans un taudis de Nouakchott, capitale de la Mauritanie. Des sécheresses prolongées et l’infestation des récoltes ont augmenté les taux de malnutrition partout dans le pays.

ENJEUX POUR LES ENFANTS

Depuis 1988 la Mauritanie souffre de la répétition d'épisodes de sécheresse prolongée et de médiocres saisons des pluies, portant atteinte aux  récoltes et réduisant la production alimentaire. Entre deux épisodes de sécheresse, le pays a subi de fortes inondations et des périodes de grand froid. La situation s'est aggravée en raison d'une infestation parasitaire des récoltes durant la période 2003/2004. Elle s’est encore davantage détériorée suite à une invasion sans précédent de criquets en 2004. Ceci a provoqué un déficit alimentaire céréalier à l’échelle nationale. La malnutrition aiguë a augmenté de façon alarmante dans toutes les régions. Les taux de mortalité dans les zones affectées par la sécheresse sont également élevés.

ACTION HUMANITAIRE PRÉVUE POUR 2008

Santé et nutrition : l'UNICEF continuera d'appuyer 367 centres de récupération nutritionnelle qui traiteront 2871 enfants souffrant de malnutrition sévère tout en améliorant l’organisation de leur prise en charge. Des enquêtes seront menées deux fois par an en vue d'incorporer les résultats obtenus dans le système d'alerte précoce, l'accent étant mis sur les enfants. L’UNICEF appuiera la Stratégie nationale pour l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant ainsi que les institutions nationales et régionales et groupes communautaires menant des activités de récupération nutritionnelle. Il renforcera les capacités des institutions du Gouvernement en matière de planification afin d'assurer un caractère durable aux interventions nutritionnelles. Des comprimés de vitamine A et de vermifuge seront distribués à tous les enfants d'âge préscolaire. Les programmes de lutte contre la malnutrition aiguë feront l’objet d’une évaluation. L’UNICEF assurera la promotion de moustiquaires imprégnées d’insecticide et en fournira pour 20 000 ménages dans 16 districts sanitaires. Il distribuera également des aliments d’appoint, des médicaments essentiels et des équipements de première nécessité pour 367 centres de santé.

Eau, assainissement et hygiène : des puits seront remis en état ou construits pour desservir
40 000 personnes déplacées. Des installations sanitaires adéquates pour 50 écoles seront construites ou remises en état, de même que 50 puits ou trous de sonde. Des pompes manuelles seront fournies pour assurer de l’eau potable à 40 000 personnes tant dans des zones d’installation permanente que des zones de retour. Plus de 1500 latrines familiales seront construites, l’entretien et la réparation de petits systèmes d’approvisionnement en eau seront assurés. L’UNICEF appuiera la promotion de programmes d’éducation sanitaire et de sensibilisation à l’hygiène dans 50 écoles et 50 communautés locales. Il fournira 30 citernes d’eau souples,  20 000 jerrycans ainsi que de 200 kilos de tablettes de chlore.

Éducation : près de 5000 enfants déplacés par les récentes inondations dans la ville de Tintane et à d’autres endroits encore dans la vallée du fleuve Sénégal bénéficieront des interventions suivantes : fournitures scolaires de base, comprenant notamment des cahiers, des crayons et des gommes pour 50 enfants d’école primaire, 205 mallettes pédagogiques d’urgence pour 3000 élèves et enseignants de l’enseignement primaire ; remise en état de 4 salles de classe temporaires ; fourniture de 220 tentes destinées à abriter provisoirement des classes; construction de 50 blocs latrines, chaque bloc étant constitué de quatre latrines individuelles ; fourniture de 200 à 500 plaques de couvertures au sol en plastique avec trou de défécation. Quelque 50 comités scolaires et coopératives chargés de l’assainissement seront responsables de l’hygiène scolaire ainsi que des situations d’urgence, le cas échéant. Des trousses d’équipements sportifs seront également fournies.

Protection de l’enfance : l’UNICEF dans ses activités de protection de l’enfance accordera la priorité aux enfants handicapés, aux enfants qui travaillent, aux enfants des rues ainsi qu’aux filles travaillant comme employées de maison.

Sensibilisation aux dangers des mines : l’UNICEF s’attachera principalement à l’éducation concernant le danger des mines, notamment en sensibilisant les enfants à l’école ainsi que ceux des familles nomades. L’UNICEF fournira également une assistance aux enfants ayant survécu à une explosion de mines.

Récapitulatif des besoins financiers de l’UNICEF pour 2008
Secteur US$
Santé et nutrition 1,500,000
Eau, assainissement et hygiène 500,000
Education 350,000
Protection de l’enfance 250,000
Sensibilisation aux dangers des mines 250,000
Total* 2,850,000

* Le total comprend un taux de recouvrement maximal de 7%. Le taux réel de recouvrement pour les contributions sera calculé conformément à la décision 2006/7 du Conseil d’administration du 9 juin 2006.

LATEST NEWS FROM RELIEF WEB

Sorry, the news reader is experiencing technical difficulties. Please try again later.