har_header_fr_2008

WCARO LIBÉRIA: RÉSUMÉ DE LA SITUATION D'URGENCE

© UNICEF/HQ07-0614/Pirozzi

À Monrovia, capitale du Libéria, l’acteur George « Boutini » amuse les enfants du Child Rights Advocacy Club, un centre financé par l’UNICEF. La pauvreté et l’infrastructure délabrée ralentissent la reconstruction du pays après des décennies de guerre.

ENJEUX POUR LES ENFANTS

Quinze ans de conflit au Libéria ont terriblement aggravé la situation et les moyens d’existence des enfants et des femmes dans le pays. Quelque 200 000 enfants souffrent de malnutrition aiguë. Moins de 15 % des enfants survivent jusqu’à leur premier anniversaire et une mère sur quatre meurt des suites de l’accouchement. Moins de 15 % de la population ont accès à des services sanitaires de base et les maladies pouvant être prévenues ou facilement guérissables demeurent les principales causes de la mortalité des enfants et des femmes au Libéria. Seulement 32 % de la population disposent d’eau potable.

ACTION HUMANITAIRE PRÉVUE POUR 2008

L’UNICEF continuera d’assumer le rôle de chef de groupe pour le secteur eau et assainissement et coprésidera les groupes consultatifs pour les secteurs éducation ainsi que santé et nutrition. Les programmes assistés par l’UNICEF devraient desservir en 2008 au moins 1,2 million d’enfants et 600 000 femmes.

Santé et nutrition : l’UNICEF distribuera des médicaments essentiels et des équipements de première nécessité à 27 centres de santé et fournira 150 000 moustiquaires imprégnées d’insecticide à 30 000 foyers. Il appuiera trois centres de récupération nutritionnelle et formera 200 agents sanitaires pour traiter les cas de malnutrition sévère.

Eau, assainissement et hygiène : l’UNICEF se propose de fournir de l’eau et des installations sanitaires notamment à 150 000 personnes déplacées. À cet effet, il construira ou remettra en état des puits et des équipements sanitaires, formera 15 équipes communautaires de gestion de l’eau pour leur permettre de mener des évaluations des systèmes d’approvisionnement en eau et d’assainissement à l’échelon de la ville ou du comté et appuiera les programmes d’éducation sanitaire et de sensibilisation aux mesures d’hygiène dans 200 écoles et collectivités desservies.

Éducation : les fournitures scolaires de base et des mallettes de jeux seront distribuées à 450 000 enfants affectés par la guerre et 300 enseignants du primaire seront formés. L’UNICEF remettra en état des écoles et construira dix écoles ou salles de classes provisoires pour 10 000 enfants.

Protection de l’enfance : l’UNICEF fournira des possibilités de réinsertion à 10 000 enfants victimes de la guerre et assurera la formation de 500 enseignants ainsi que d’agents de santé sur les suites à donner aux sévices infligés aux enfants. Il appuiera les mesures de prévention, d’identification, de documentation, de recherche et de réunification familiale de quelques 500 enfants séparés de leurs familles.

Récapitulatif des besoins financiers de l’UNICEF pour 2008
Secteur US$
Survie de l’enfant (santé, nutrition, eau, assainissement et hygiène) 9,985,000
Éducation 4,080,000
Protection de l’enfance 4,105,000
Total* 18,170,000

* Le total comprend un taux de recouvrement maximal de 7%. Le taux réel de recouvrement pour les contributions sera calculé conformément à la décision 2006/7 du Conseil d’administration du 9 juin 2006.

LATEST NEWS FROM RELIEF WEB

Sorry, the news reader is experiencing technical difficulties. Please try again later.