har_header_fr_2008

MENA LIBAN: RÉSUMÉ DE LA SITUATION D'URGENCE

© UNICEF/HQ06-1173/Debbas

Un père et son fils dans les ruines de leur village, Bint Jbeil, dans le sud du Liban, après un bombardement. L’instabilité politique entrave toujours la reconstruction après le conflit de 2006 entre Israël et Hezbollah, une faction politique libanaise.

ENJEUX POUR LES ENFANTS

Le principal défi auquel se trouve confrontée la mise en œuvre du programme de l'UNICEF pour 2008 réside dans l'impact de la guerre de juillet 2006 conjugué à une baisse des indicateurs socioéconomiques en raison de l'instabilité politique du climat d'après-guerre, entraînant des incidences négatives sur les zones mal desservies du pays. Le programme renforcera et élargira le champ des interventions multidisciplinaires dans six gouvernorats en mettant l'accent sur l'amélioration des conditions d'existence d’au moins 600 000 enfants dans les districts choisis. Il appuiera également une campagne nationale de vaccination contre la rougeole pour protéger plus d’un million d'enfants.

ACTION HUMANITAIRE PRÉVUE POUR 2008

En partenariat avec le Gouvernement et des ONG, dans le cadre des séquelles de la guerre de 2006, l'UNICEF s'attachera à répondre aux besoins des femmes et des enfants dans les domaines prioritaires de la santé, de l'eau, de l’assainissement et de l'hygiène, de l'éducation et de la protection des enfants, sans oublier la sensibilisation aux dangers des mines. Compte tenu de l'instabilité politique permanente et des risques potentiels de détérioration de la situation, l'UNICEF collaborera avec toutes les parties concernées en vue d'instaurer un état de préparation aux situations d'urgence et d’être en mesure d’intervenir rapidement grâce à des d’accords d’aide en réserve et la constitution de stocks limités prépositionnés.

Santé et nutrition : l'UNICEF fournira l'équipement nécessaire à la chaîne du froid pour une couverture régionale et locale et formera le personnel de 300 centres de santé. La nouvelle politique du Gouvernement concernant le programme élargi de vaccination sera appliquée de manière à augmenter la couverture vaccinale dans tout le pays. En partenariat avec le Ministère de la santé, une campagne massive de vaccination sera organisée en vue de vacciner contre la rougeole plus d’un million d'enfants en 2008.

Eau, assainissement et hygiène : l'UNICEF assurera l'approvisionnement en eau potable pour 600 000 personnes en remettant en état ou en construisant des citernes et des systèmes d'adduction d'eau. Les installations sanitaires dans les écoles et dans les centres de santé seront améliorées en faveur de 100 000 bénéficiaires. En partenariat avec des ONG, l'UNICEF distribuera des trousses et des messages en vue de modifier les comportements en matière d'hygiène, environ 200 000 enfants et enseignants seront visés par cette action, principalement dans les écoles publiques.

Éducation : l'UNICEF appuiera l'initiative en faveur d'écoles accueillantes ; 55 nouvelles écoles viendront s’ajouter au réseau pour desservir 30 000 enfants de l'enseignement primaire et intermédiaire. En partenariat avec le Ministère de l'éducation, l'UNICEF produira et distribuera du matériel pédagogique abordant de nouveaux sujets à l'intention des enfants ayant des besoins spéciaux. Il élaborera également une politique en faveur du développement du jeune enfant.

Protection de l’enfance : au bénéfice de 250 000 enfants et adolescents, l'UNICEF développera cinq réseaux régionaux de protection de l'enfance pour identifier les besoins et intervenir en faveur des enfants handicapés, lutter contre la marginalisation, offrir des soins psychosociaux et améliorer le placement en institution ainsi que la justice pour mineurs, etc. L'UNICEF mettra également en place un réseau national de centres et de groupes de jeunesse afin d'encourager la participation des jeunes dans le relèvement des collectivités grâce à des réseaux de mobilisation communautaire, de règlement des différends et de promotion de la  tolérance.

Sensibilisation aux dangers des mines : l'UNICEF concevra et diffusera du matériel de sensibilisation aux dangers des mines dans 150 villages concernés et collaborera avec la Commission nationale en vue d'incorporer la sensibilisation aux dangers des mines dans le programme scolaire. Il formera 250 représentants des parties concernées. En outre, il organisera des cours de formation professionnelle pour 100 victimes des mines et leur offrira des possibilités de travail pour assurer leur indépendance économique.

Récapitulatif des besoins financiers de l’UNICEF pour 2008
Secteur US$
Santé et nutrition 2,000,000
Eau, assainissement et hygiène 2,500,000
Éducation 700,000
Protection de l’enfance 600,000
Sensibilisation aux dangers des mines 150,000
Total* 5,950,000

* Le total comprend un taux de recouvrement maximal de 7 %. Le taux réel de recouvrement pour les contributions sera calculé conformément à la décision 2006/7 du Conseil d’administration du 9 juin 2006.

LATEST NEWS FROM RELIEF WEB

Sorry, the news reader is experiencing technical difficulties. Please try again later.