har_header_fr_2008

AFRIQUE DE L'EST ET AFRIQUE AUSTRALE

© UNICEF/HQ06-2268/Pirozzi

Une école primaire dans le village de Muediua (Mozambique). L’UNICEF soutient l’initiative du gouvernement, qui veut adapter ses écoles aux enfants, notamment en construisant de nouveaux points d’eau et latrines dans les écoles des zones rurales.

ENJEUX POUR LES ENFANTS

La région de l'Afrique de l'Est et de l'Afrique australe continue de subir des crises humanitaires qui ont gravement détérioré le bien-être et les moyens d'existence des femmes et des enfants. Les attaques violentes et les conflits ethniques en Somalie et au Kenya (Mont Elgon) ont laissé un demi-million de personnes sans abri. Les périodes de sécheresse prolongées ont affecté plus de 11 millions d'habitants dans la région. Plus de 400 000 personnes ont sérieusement souffert des inondations de septembre 2007 au Nord et à l'Est de l'Ouganda, de même que les populations en Éthiopie, au Kenya, à Madagascar, au Mozambique et au Rwanda durant les premiers mois de la même année. De surcroît, plus de 130 000 cas de choléra et maladies diarrhéiques aiguës ont été signalés dans la région. Les risques accrus de conflit dans la Corne de l'Afrique et dans la sous-région des Grands Lacs, l'instabilité émergente au Zimbabwe, l'augmentation de l'insécurité alimentaire et les catastrophes naturelles saisonnières en Afrique australe sont autant de facteurs générant des situations d'urgence.

ACTION HUMANITAIRE PRÉVUE POUR 2008

Renforcement des capacités face aux catastrophes naturelles et autres urgences subites (notamment planification aux situations d’urgence et capacité régionale de déploiement rapide) : le Bureau régional de l'UNICEF pour l'Afrique de l’Est et australe conduira des simulations, des analyses de vulnérabilité et améliorera la préparation et la planification aux situations d'urgence. Il appuiera les évaluations en temps réel ainsi que la formation aux niveaux national et régional. Il renforcera l'équipe de réaction rapide et développera au niveau régional des fichiers sur les ressources humaines disponibles tout en consolidant les capacités régionales de déploiement rapide de personnels expérimentés.

Instauration de partenariats et coordination : le Bureau régional poursuivra ses activités de coordination à l'échelon régional en collaborant étroitement avec ses partenaires, notamment l’Equipe du partenariat de la communauté humanitaire régionale à Nairobi et le Bureau régional pour l’Afrique du Sud de OCHA à Johannesburg.

Nutrition : le Bureau régional continuera d’appuyer les informations nutritionnelles dans les situations d'urgence, les groupes ainsi que les programmes associés à la prévention de la transmission du VIH de la mère à l'enfant et les programmes de soins pédiatriques contre le SIDA.

Eau, assainissement et hygiène : le Bureau régional appuiera les Bureaux de pays pour mettre à jour et améliorer leur préparation aux situations d'urgence et leurs interventions dans les domaines de l'eau potable, de l'assainissement et de l'hygiène. Il fournira également une assistance technique et une formation sur la programmation des activités des groupes ainsi que sur la coordination et sur les mécanismes d'évaluation.

Protection de l'enfance : le Bureau régional appuiera le renforcement des capacités pour mieux protéger les enfants dans les situations d'urgence. Il fournira une assistance technique pour documenter les enseignements tirés de l'expérience ; il favorisera la participation des adolescents dans les situations d’urgence et de transition post-conflit ; il renforcera la capacité des Bureaux de pays à prendre en charge le VIH/SIDA dans les urgences et renforcera les soins psychosociaux.

Comores : en cas d'éruption volcanique ou d'épidémie de choléra, le Bureau de pays de l'UNICEF aux Comores assurera pour 10 000 personnes déplacées de l'eau potable et des équipements sanitaires, des médicaments essentiels et des fournitures de première nécessité ainsi que des salles de classe provisoires, etc.

Besoins financiers du Bureau régional pour 2008
Secteur US$
Renforcement des capacités face aux catastrophes naturelles et autres urgences subites (notamment planification aux situations d’urgence et capacité régionale de déploiement rapide) 600,000
Instauration de partenariats et coordination 50,000
Nutrition 750,000
Eau, assainissement et hygiène 250,000
Protection de l’enfance 200,000
Comores 500,000
Total* 2,514,500

* Le total comprend un taux de recouvrement maximal de 7%. Le taux réel de recouvrement pour les contributions sera calculé conformément à la décision 2006/7 du Conseil d’administration du 9 juin 2006.