har_header_fr_2008

WCARO RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE: RÉSUMÉ DE LA SITUATION D'URGENCE

© UNICEF/HQ06-2583/Kamber

Le conflit en République centrafricaine affecte les jeunes enfants du pays, dont beaucoup souffrent de malnutrition aiguë. A Ndim, dans le nord-ouest du pays, les villageois n’ont pu s’occuper de leurs récoltes, ayant souvent dû s’enfuir dans la brousse.

ENJEUX POUR LES ENFANTS

À l’aube de 2008, la situation des femmes et des enfants dans les préfectures du Nord de la République centrafricaine reste préoccupante. Le conflit en cours, associé aux attaques des « Coupeurs de route » dans tout le Nord-Ouest du pays, a provoqué des déplacements continuels de population. Quelque 610 000 enfants et femmes souffrent du conflit et 212 000 personnes peuvent être classées parmi celles qui sont déplacées à l’intérieur du territoire. Dans de nombreux cas, elles vivent dans la brousse sans accès aux services de base tandis que leurs droits fondamentaux sont bafoués. Cette situation entraîne des conséquences néfastes pour la survie et le développement des enfants. En dépit des progrès réalisés au cours de l’année écoulée, un enfant sur cinq meurt avant d’avoir atteint l’âge de cinq ans. En outre, les taux de mortalité maternelle et infantile sont parmi les plus élevés du continent. Un tiers de la population n’a pas accès à l’eau potable et seule la moitié des enfants est inscrite à l’école primaire. Les enfants soldats continuent d’être utilisés par les factions rebelles. Les violations des droits de l’homme, notamment les enlèvements d’enfants, sont fréquentes, en particulier dans les préfectures du Nord-Ouest du pays.

ACTION HUMANITAIRE PRÉVUE POUR 2008

L’UNICEF exercera le rôle de chef de groupe dans les domaines de l’eau et de l’assainissement, de la nutrition, des articles non alimentaires et de l’éducation. Les programmes appuyés par l’UNICEF porteront en 2008 au moins sur 1,5 million d’enfants.

Santé et nutrition : l’UNICEF mettra en oeuvre un ensemble de mesures sanitaires et nutritionnelles à impact élevé en faveur de 468 479 enfants. Ces derniers seront vaccinés ainsi que 63 452 femmes. Il renforcera les soins obstétricaux d’urgence et les soins néonatals au bénéfice de 812 397 femmes. L’UNICEF fournira des soins spécialisés médicaux et psychosociaux associés à un appui communautaire pour au moins 3000 survivantes de violences sexistes tandis que le programme de prévention du VIH/SIDA portera sur 1 035 962 adolescents.

Eau, assainissement et hygiène : en complément d’un appui à l’assainissement, l’UNICEF organisera des cours l’hygiène pour un total de 14 000 enfants tandis que 25 000 personnes déplacées bénéficieront d’un meilleur accès aux services, à l’eau potable et à des équipements sanitaires. L’UNICEF cherchera à renforcer les capacités du Gouvernement, notamment pour mieux remédier aux effets du conflit en cours ainsi qu’à la carence d’eau potable et d’équipements sanitaires dans tout le pays.

Éducation : l’UNICEF favorisera l’accès à l’éducation de base de 113 000 enfants victimes du conflit, notamment en appuyant une campagne intensive de rescolarisation dans les préfectures du Nord.

Protection de l’enfance : l’UNICEF facilitera la réinsertion dans leurs familles et collectivités de 1000 enfants soldats et renforcera les mécanismes de sensibilisation et de protection au sein de la communauté pour 40 000 enfants. Il assurera une meilleure protection et un meilleur accès aux services sociaux pour 110 000 orphelins et enfants particulièrement vulnérables.

Articles non alimentaires : L’UNICEF fournira des articles non alimentaires à 105 000 personnes déplacées dans les préfectures du Nord.

Récapitulatif des besoins financiers de l’UNICEF en 2008
Secteur US$
Santé et nutrition 7,880,940
Eau, assainissement et hygiène 2,036,550
Éducation 1,976,529
Protection de l’enfance 1,877,850
Hébergement et articles non alimentaires 1,790,200
Total* 15,562,069

* Ce total inclut un taux de recouvrement maximal de 7 %. Le taux de recouvrement réel pour les contributions sera calculé conformément à la décision 2006/7 du Conseil d’administration.

LATEST NEWS FROM RELIEF WEB

Sorry, the news reader is experiencing technical difficulties. Please try again later.