Rapport sur l'action humanitaire 2007 – Page d’acceuil

GUINÉE

Faire en sorte que les rêves de réunification familiale deviennent réalité pour les réfugiés libériens de Guinée

Mamie, âgée de 25 ans, est libérienne et vit actuellement à N’Zérékoré, la capitale de la région de la Guinée Forestière. Lorsque son village au Liberia a été attaqué par les rebelles en 1990, elle s’est réfugiée avec trois autres amies dans le village voisin de N’Zérékoré en tant que demandeuse d’asile. Séparée de ses parents et de ses proches, Mamie, alors âgée de 13 ans, n’avait aucun soutien. Afin de survivre, ses amies se sont prostituées, tandis que Mamie a proposé de s’occuper de leur case. À l’âge de 14 ans, Mamie a dû apprendre à se débrouiller pour survivre dans des circonstances difficiles. La vie est devenue très difficile et très dangereuse. Elle a souvent fait l’objet de violences et d’abus. Par chance, elle a entendu parler du projet TWIN soutenu par l’UNICEF, grâce auquel elle a pu entamé un apprentissage de coiffeuse et recevoir un soutien alimentaire et psychosocial. Parfois, le soir, elle avait un peu de temps à se consacrer à elle-même.

Durant sa période de formation, parce qu’elle ne s’occupait plus du « logement » de ses amies, Mamie a été rejetée par ses anciennes amies. Elle a coupé le contact avec elles et a dû se décider à vivre seule dans une petite pièce. Par la suite, en plus de sa formation, Mamie a reçu le possibilité de participer à d’autres activités dans le cadre de sa réhabilitation sociale et de sa réinsertion en même temps que d’autres adolescentes et femmes menacées de violences, d’abus et de mauvais traitements.

Aujourd’hui, grâce à son certificat de coiffeuse accroché en bonne place au centre de son propre salon de beauté, Mamie reçoit de nombreux clients réguliers et nouveaux avec un large sourire qui exprime ses espoirs mais dissimule aussi de nombreux mauvais souvenirs. Grâce à son activité en plein essor, elle peut désormais subvenir pleinement à ses besoins élémentaires. Par bonheur, elle a retrouvé son frère dans le camp de réfugiés de Nonah, il y a quelques années. Elle a ensuite pris en location une modeste maison à N’Zérékoré où ils vivent désormais ensemble en se soutenant l’un l’autre.

Le certificat obtenu grâce au projet TWIN soutenu par l’UNICEF, en plus du soutien psychosocial qu’elle reçu auprès d’amis et de professeurs, ont redonné à Mamie une confiance qui fait désormais d’elle une des jeunes femmes les plus heureuses de N’Zérékoré. Pourtant, sa joie serait vraiment totale si elle parvenait à réaliser son rêve de réunir tous les membres de sa famille. Elle veut qu’ils se sentent fiers de sa nouvelle vie, elle qui se sent maintenant redevable vis-à-vis des siens. L’UNICEF et le Comité International de Secours (CIS) espèrent pouvoir l’aider à réaliser ce rêve par le biais du Projet de Solutions Durables.

 

 

© UNICEF Guinea/2006

Mamie (à droite) devant son salon de beauté à N’Zérékoré. Elle a obtenu son certificat de coiffeuse grâce à un projet TWIN financé par l’UNICEF.