Rapport sur l'action humanitaire 2007 – Page d’acceuil

LIBÉRIA

ENJEUX POUR LES ENFANTS

Malgré des occasions de progrès, un engagement en faveur des objectifs du Millénaire pour le développement et une amélioration de la sécurité, pourtant encore fragile, les capacités du Gouvernement libérien après 14 ans de guerre demeurent extrêmement limitées. Le paludisme, le choléra endémique et le VIH/SIDA menacent la population. Le Libéria figure dans le groupe des pays du monde où l’insécurité alimentaire est la plus grave, avec 35% de la population sous-alimentée et 39% des enfants qui souffrent de retard de croissance, l’un des taux les plus élevés du monde. Alors que l’écart entre la scolarisation des filles et des garçons s’est amenuisé depuis 1989, il y a encore environ trois garçons pour deux filles dans les écoles primaires et secondaires et plus de trois garçons pour une fille dans l’enseignement supérieur. La violence sexiste demeure un problème sérieux, et on estime que 75% des femmes et des filles ont été les victimes d’une forme de violence sexuelle pendante et après la guerre.

ACTION HUMANITAIRE PRÉVUE POUR 2007

Santé et nutrition : L’UNICEF achètera et distribuera des médicaments essentiels et des équipements d’urgence pour 27 centres de santé ; il formera 200 agents de santé à la prise en charge intégrée des maladies de l’enfance ; il lancera une campagne de vaccination antirougeoleuse ciblant 500 000 enfants ; il administrera à 140 000 enfants de moins d’un an les trois doses du DTC et maintiendra la couverture vaccinale des trois doses du DTC au-dessus de 87% ; il entreprendra une campagne de vaccination contre le tétanos maternel et néonatal destinée à 800 000 femmes en âge de procréer ; il distribuera
150 000 moustiquaires imprégnées d’insecticide aux enfants de moins de cinq ans et aux femmes enceintes ; il financera une alimentation supplémentaire ponctuelle pour les enfants souffrant de malnutrition aiguë modérée ; il poursuivra la prise en charge des enfants présentant une malnutrition aiguë sévère grâce à des approches appliquées dans les dispensaires et les communautés ; il achètera et distribuera des comprimés de vitamine A et de vermifuge pour les enfants de moins de cinq ans, dont bénéficieront directement 600 000 enfants ; il appuiera quatre centres récemment créés pour prévenir la transmission du VIH de la mère à l’enfant.

Eau et assainissement : L’UNICEF construira/remettra en état des puits et des équipements sanitaires dans 300 écoles ; il construira/remettra en état 250 puits et trous de sonde et il installera des pompes manuelles pour alimenter 85 000 personnes en eau potable dans des zones de peuplement permanent et de retour ; il construira/remettra en état 1500 latrines et 50 puits familiaux ; il formera 100 équipes de gestion locales de l’eau et 15 équipes centrales concernant l’évaluation des équipements d’approvisionnement en eau et d’assainissement aux niveaux des comtés et des agglomérations, les options stratégiques, la planification des travaux, la détection des fuites, les tests de l’eau ainsi que la réparation et l’entretien des mini-systèmes d’approvisionnement en eau ; il encouragera les programmes de promotion de l’hygiène dans 1000 écoles et 1000 communautés locales.

Éducation : L’UNICEF achètera et distribuera des équipements récréatifs et des fournitures scolaires pour 1 010 829 enfants et 28 266 enseignants ; il formera 500 maîtres du primaire, en insistant particulièrement sur les compétences essentielles pour la vie ; il soutiendra les autorités éducatives dans sept comtés où beaucoup d’équipements ont été détruits et qui ont besoin d’urgence d’une action humanitaire.

Protection de l’enfance : L’UNICEF achèvera la réinsertion de 10 000 enfants démobilisés associés avec les forces combattantes grâce au Programme communautaire d’investissement dans l’éducation et au programme de formation ; il informera 500 enseignants en matière d’exploitation sexuelle et maltraitance ; il sensibilisera 5000 étudiants dans 50 écoles aux cas d’exploitation sexuelle et de maltraitance ; il financera des centres de transit pour mineurs délinquants, afin d’éviter leur détention avec les adultes ; il dispensera une formation à la protection juridique à 50 juges, 50 magistrats et 50 travailleurs sociaux, et formera 30 étudiants en droit à la justice pour mineurs et la réforme des tribunaux pour mineurs ; il formera 150 officiers de police affectés au Service de protection des femmes et des enfants qui dépend de la Police nationale libérienne.


Besoins financiers de l’UNICEF pour 2007

Secteur

$US

Santé et nutrition

7 000 000

Eau et assainissement

4 800 000

Éducation

5 000 000

Protection de l’enfance

4 000 000

Total*

20 800 000

 

* Ce total inclut un taux de recouvrement maximal de 7%. Le taux de recouvrement réel pour les contributions sera calculé conformément à la décision 2006/7 du Conseil d’administration du 9 juin 2006.