Rapport sur l'action humanitaire 2007 – Page d’acceuil

CÔTE D’IVOIRE

ENJEUX POUR LES ENFANTS

La crise politique et militaire actuelle, la faiblesse de l’administration publique et le manque de services sociaux de base, particulièrement dans le nord du pays, continuent d’accroître la vulnérabilité des enfants ivoiriens. La couverture des services de santé est très limitée et la qualité des soins extrêmement médiocre : 50% des enfants de moins d’un an et 67% des femmes enceintes ne sont pas vaccinés ; le paludisme demeure la principale cause de mortalité des enfants de moins de cinq ans ; 7,3% des enfants souffrent de malnutrition aiguë. Le taux national de prévalence du VIH est évalué à 4,7% et, dans l’ensemble du pays, le SIDA a fait près de 450 000 orphelins. L’affaiblissement des structures traditionnelles de protection et l’aggravation de la pauvreté font que les enfants sont davantage menacés par l’exploitation sexuelle et la violence. Alors que 68% des infrastructures hydrauliques et sanitaires sont hors d’usage dans le pays, 50% des populations rurales n’ont pas accès à l’eau potable dans les régions septentrionales, occidentales et centrales, et 40% des pompes rurales ne fonctionnent plus. Le secteur de l’éducation ne peut faire face à la demande d’inscriptions, en raison de la pénurie d’enseignants et de la détérioration des infrastructures scolaires.    

ACTION HUMANITAIRE PRÉVUE POUR 2007

Santé et nutrition : Les activités de l’UNICEF, dont bénéficieront 500 000 femmes enceintes, 800 000 femmes en âge de procréer et 1 740 000 enfants de moins de cinq ans, seront les suivantes : distribution de médicaments essentiels et d’équipement pour le traitement de la malnutrition, les soins obstétriques, la vaccination systématique, la vaccination antitétanique des femmes enceintes et la prise en charge des cas de paludisme ; formation des agents de santé ; planification décentralisée de soins préventifs et curatifs dans les centres de santé ; appui aux services de proximité, et promotion de la mobilisation sociale et de la communication pour favoriser le changement de comportement. À l’intention de 20 000 jeunes et enfants anciennement associés aux groupes armés, l’UNICEF formera des éducateurs-pairs aux compétences essentielles et à la lutte contre le VIH/SIDA ; il sensibilisera la population grâce à l’éducation par les pairs, enseignera au personnel des centres de santé la prise en charge des syndromes des infections sexuellement transmissibles (IST), et formera des travailleurs sociaux médicaux aux conseils en matière de VIH ; il produira des brochures, des prospectus et des affiches sur les IST et le VIH/SIDA. Enfin, il distribuera des trousses de dépistage du VIH et des IST chez les enfants et les jeunes.

Eau et assainissement :  À l’intention de 2 500 000 personnes, l’UNICEF réparera 1000 points d’eau et installations sanitaires et protègera/désinfectera 2000 puits traditionnels ; il distribuera des trousses hygiéniques et sanitaires ; il établira des comités de surveillance des épidémies et de l’hygiène ; il formera des agents de santé communautaires à la promotion de l’hygiène ; il remettra en état 600 pompes hydrauliques de village et formera des artisans locaux à la réparation des pompes ; il remettra en état 10 usines de traitement de l’eau et 18 laboratoires de contrôle de la qualité de l’eau ; enfin, il fournira des trousses d’analyse et des produits chimiques à 18 laboratoires et entreprendra des activités de mobilisation communautaire.

Éducation : L’UNICEF réparera 558 salles de classe et les meublera ; il créera des clubs de messagers de la paix, de santé et de lutte contre le VIH/SIDA, et soutiendra le renforcement des capacités des comités de gestion scolaire dans 93 écoles. De plus, l’UNICEF encouragera l’éducation aux compétences essentielles en formant 558 enseignants dans ce domaine et en distribuant du matériel pédagogique à 558 enseignants et 27 900 élèves. Enfin, il construira des latrines et des points d’eau dans 80 écoles.

Protection de l’enfance :
Les activités dont bénéficieront quelque 37 500 enfants, comprendront la formation de travailleurs sociaux, d’agents de santé, de conseillers juridiques, d’agents de police, d’éducateurs-pairs, de soldats et de journalistes à la protection contre la violence sexuelle et les IST ; des informations sur les violences sexuelles et les droits de l’enfant ; des soins globaux pour la réinsertion des enfants victimes de violences sexuelles ; la distribution de trousses de dépistage du VIH, des kits de prophylaxie post-exposition et des médicaments pour traiter les IST ; des activités récréatives et d’éducation non formelle ; la démobilisation des enfants associés avec les groupes armés ; des soins médicaux et psychosociaux ; des messages de plaidoyer à tous les échelons militaires des forces et groupes armés en faveur de la Convention relative aux droits de l’enfant et des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité de l’ONU.


Résumé des besoins financiers de l’UNICEF pour 2007

Secteur

$US

Santé et nutrition

10 575 345

Eau et assainissement

3 079 460

Éducation

3 639 070

Protection de l’enfance

1 772 990

Total*

19 066 865

 

* Ce total inclut un taux de recouvrement maximal de 7 %. Le taux de recouvrement réel pour les contributions sera calculé conformément à la décision 2006/7 du Conseil d'administration du 9 juin 2006.