Rapport sur l'action humanitaire 2007 – Page d’acceuil

HAÏTI

ENJEUX POUR LES ENFANTS

Les enfants haïtiens connaissent des conditions de vie extrêmement dures du fait de la violence liée à l’instabilité politique, de la pauvreté chronique, de l’absence presque totale de services de protection de l’enfance ainsi que des tempêtes tropicales, des glissements de terrain et des pluies torrentielles qui frappent chaque année le pays. Le taux de mortalité des enfants est parmi les plus élevés des Amériques, et un enfant sur cinq succombe à des maladies évitables avant l’âge de cinq ans. À peine 50% de la population a accès à l’eau potable et 70% des systèmes d’approvisionnement ne fonctionnement pas à pleine capacité. Ces lacunes expliquent que la diarrhée soit la principale cause de décès des moins de cinq ans. L’UNICEF estime que 23% des enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition modérée à sévère. La prévalence du VIH demeure la plus élevée de la région, à 3,44%, et on évalue à 19 000 le nombre d’enfants qui vivent avec le VIH/SIDA.

Plus de 500 000 enfants en âge de fréquenter l’école ne reçoivent pas d’éducation ; l’insécurité et les frais de scolarité dans les établissements privés représentent les principaux obstacles. Plus d’un quart des enfants sont orphelins ou vulnérables et bien plus sont privés de services de base et victimes de violences, d’exploitation et d’abus. On estime que 300 000 enfants, soit un sur dix, travaillent comme domestiques, dont les trois quarts de filles. Quelque 2500 enfants vivent dans les rues de Port-au-Prince, et un millier d’enfants seraient associés avec des bandes armées. Dans ces quartiers, plus de la moitié des filles et des femmes ont été violées.

ACTION HUMANITAIRE PRÉVUE POUR 2007

Santé et nutrition : Pour venir en aide à 50 000 mères et enfants vulnérables, l’UNICEF achètera et distribuera des médicaments essentiels d’urgence, des trousses sanitaires et des équipements à 10 centres de santé ; au niveau des districts, il formera des agents de santé aux services de vaccination ; il vaccinera contre la rougeole et d’autres maladies contagieuses ; il soutiendra les pratiques améliorées d’alimentation du nourrisson et du jeune enfant ; il formera le personnel de santé et créera/financera six centres d’alimentation thérapeutique pour les enfants gravement malnutris ; il achètera et distribuera des comprimés de vitamine A et de vermifuge pour tous les enfants de moins de 14 ans.

Eau, assainissement et hygiène : L’UNICEF creusera 30 nouveaux points d’eau et en remettra 200 en état pour alimenter 200 000 personnes en eau potable ; il remettra en état/construira cinq stations hydrauliques ; il construira 2000 latrines familiales ; il formera 500 membres et responsables de comités locaux de gestion de l’eau à l’administration, au fonctionnement et à l’entretien des équipements ; il promouvra les programmes d’éducation et de sensibilisation à la santé et à l’hygiène dans 50 écoles et 500 communautés locales ; il financera les services d’un expert en formulation des politiques en matière d’eau, d’assainissement et d’hygiène pendant un an.

Éducation : Jusqu’à 40 000 élèves et 700 enseignants bénéficieront des activités suivantes : achat de fournitures de base et distribution de mallettes de jeux ; organisation de cours de formation qui mettront l’accent sur le VIH/SIDA et la non-violence ; petits travaux de remise en état des systèmes d’approvisionnement en eau et des latrines en cas de catastrophe naturelle majeure, établissement de 50 structures scolaires pour garantir une éducation d’urgence à 20 000 enfants.

Protection de l’enfance : L’UNICEF apportera des soins médicaux et un soutien psychosocial aux enfants des rues, notamment la prévention, le dépistage, le traitement, le conseil et l’éducation par les pairs en matière de VIH/SIDA ; il assurera un appui médical, psychologique et juridique aux victimes de violences sexuelles ; il encouragera la prévention du VIH/SIDA et prodiguera un appui psychosocial communautaire aux personnes vivant avec le VIH/SIDA et à leurs enfants ; il assurera des soins médicaux et psychosociaux pour les enfants infectés et/ou touchés par le VIH/SIDA ; il collaborera à la réinsertion des enfants vulnérables par la scolarisation et l’enseignement des compétences essentielles ; il formera tous les travailleurs sociaux et les animateurs pour enfants vulnérables ; il mettra en place des associations de jeunes ; il organisera des activités sociales pour les enfants dans le domaine de la consolidation de la paix ; il appuiera la prévention des séparations familiales et soutiendra l’identification, la documentation, la recherche, les soins et la réunification des enfants séparés de leur famille.

Préparation aux situations d’urgence : L’UNICEF formera des partenaires gouvernementaux et non gouvernementaux ; il prendra en charge pendant une année le traitement et les dépenses liées d’un administrateur des urgences, d’un administrateur chargé de la logistique et d’un responsable du système d’information géographique.


Besoins financiers de l’UNICEF pour 2007

Secteur

$US

Santé et nutrition

1 800 000

Eau, assainissement et hygiène

1 600 000

Éducation

1 200 000

Protection de l’enfance

1 500 000

Préparation aux situations d’urgence

390 000

Total*

6 490 000

 

* Ce total inclut un taux de recouvrement maximal de 7%. Le taux de recouvrement réel pour les contributions sera calculé conformément à la décision 2006/7 du Conseil d’administration du 9 juin 2006.