Rapport sur l'action humanitaire 2007 – Page d’acceuil

SRI LANKA

ENJEUX POUR LES ENFANTS

L’escalade du conflit entre le Gouvernement sri-lankais et les Tigres de Libération de l’Eelam tamoul (LTTE) à la fin de 2005 dans les régions septentrionales et orientales de Sri Lanka a abouti à de graves conséquences humanitaires. Le recrutement d’enfants par les forces/groupes armés se poursuit et, depuis janvier 2006, plus d’un millier de personnes et 19 agents humanitaires ont été tués. Depuis le début du conflit, 450 000 personnes ont perdu la vie et plus de 200 000 sont déplacées depuis avril. Les zones vulnérables sont gravement isolées en raison de l’insécurité et du manque de permis d’accès délivrés par les autorités. Les zones de conflit connaissent des pénuries extrêmes de vivres et d’autres produits, les points de concentration des personnes déplacées à l’intérieur du pays ont besoin d’intervention liées à l’assainissement et l’hygiène, alors que l’imminence de la mousson exige une action rapide puisque beaucoup de sites de personnes déplacées risquent d’être inondés et sont dépourvus d’abris adéquats.

ACTION HUMANITAIRE PRÉVUE POUR 2007

Santé : L’UNICEF achètera/distribuera des réfrigérateurs, des boîtes réfrigérées et des sacoches pour transporter les vaccins afin de rétablir les services de vaccination systématique pour 41 000 enfants de moins de cinq ans et femmes enceintes ; il achètera/distribuera des fournitures médicales essentielles et des équipements de soins obstétriques et de soins néonatals d’urgence pour 200 000 personnes déplacées ; il achètera/distribuera des comprimés de vitamine A et de vermifuge pour 48 000 enfants de moins de cinq ans et mères allaitantes ; il acheminera des trousses sanitaires d’urgence et de premiers soins ; il appuiera des agents communautaires chargés de promouvoir les bonnes pratiques sanitaires auprès des personnes déplacées et les formera, ainsi que des agents des services de santé ; il apportera une assistance technique pour renforcer les capacités gouvernementales en matière de coordination des interventions sanitaires d’urgence sur le terrain.

Nutrition : L’UNICEF mettra en place et assurera une surveillance nutritionnelle dans tous les sites abritant des personnes déplacées ; il créera des espaces pour les mères allaitantes dans 14 sites de personnes déplacées ; il distribuera des aliments/biscuits enrichis aux enfants de moins de cinq ans et aux femmes enceintes ; il financera l’impression de brochures sur les changements de comportement et de promotion de la nutrition ; il renforcera les capacités de traitement de la malnutrition sévère et assurera la disponibilité de fournitures ; il apportera une assistance technique pour soutenir la coordination et la mise en œuvre.

Eau et assainissement : À l’intention de 30 000 familles de personnes déplacées touchées par le conflit, l’UNICEF installera des systèmes d’approvisionnement en eau d’urgence et transportera l’eau par camions-citernes ; il distribuera de l’eau de javel, du chlore ou des comprimés de purification, ainsi que des jerrycans et des trousses d’hygiène familiale ; il diffusera des messages clés sur l’hygiène et les dangers du choléra et d’autres maladies d’origine hydrique ou liées aux excréments ; il facilitera l’évacuation des excréments et des déchets solides en construisant des toilettes temporaires et des structures de collecte des ordures ; il garantira une communication efficace de l’information et des messages sur l’hygiène aux familles concernées ; il apportera une assistance technique pour soutenir la coordination et la mise en œuvre.

Éducation : Pour un total de 50 000 enfants, l’UNICEF aménagera des espaces d’enseignement et d’apprentissage temporaires centrés sur les enfants et distribuera du matériel scolaire, des uniformes et des cartables ; il assurera la formation de 2000 enseignants à l’éducation dans les situations d’urgence ; il soutiendra le Ministère de l’éducation dans des comités de coordination réunissant des partenaires aux niveaux national, des zones et des districts.

Protection de l’enfance : L’UNICEF aménagera des espaces adaptés aux enfants dans les sites abritant des personnes déplacées ; il organisera une campagne médiatique de sensibilisation aux dangers des engins non explosés ; il apportera une assistance technique à la coordination et la mise en œuvre, ce qui bénéficiera à 100 000 enfants. Dans les zones cibles, il renforcera la protection à assise communautaire des enfants associés avec les groupes armés ou qui risquent d’être recrutés et de voir leurs droits violés ; il développera le système de suivi et de notification des violations flagrantes ; il mettra au point des systèmes pour vérifier, documenter et transmettre les cas notifiés ; il formera les organisations de protection de l’enfance au suivi, à la notification et à la réponse aux violations flagrantes des droits.

Articles de secours non alimentaires : L’UNICEF évaluera les besoins de 30 000 familles de personnes déplacées touchées par le conflit ; il encadrera la distribution et l’utilisation des articles ; il achètera et distribuera des articles de secours non alimentaires dans les sites abritant des personnes déplacées.


Besoins financiers de l’UNICEF pour 2007

Secteur

$US

Santé

1 000 000

Nutrition

1 250 000

Eau et assainissement

2 500 000

Éducation

1 600 000

Protection de l’enfance

1 500 000

Articles de secours non alimentaires

1 800 000

Total*

9 650 000

 

* Ce total inclut un taux de recouvrement maximal de 7%. Le taux de recouvrement réel pour les contributions sera calculé conformément à la décision 2006/7 du Conseil d’administration du 9 juin 2006.