Rapport sur l'action humanitaire 2007 – Page d’acceuil

SOUDAN

ENJEUX POUR LES ENFANTS

Le Soudan continue d’être caractérisé par la diversité. La signature de l’Accord de paix global en 2005 a fait naître un espoir de paix et de stabilité, mais de vastes poches de besoins humanitaires persistent dans le pays. Au Darfour, la situation des enfants, des femmes et des communautés déplacées à l’intérieur du territoire demeure précaire, en dépit de la mobilisation massive de l’assistance humanitaire ces deux dernières années. Près de 4 millions de personnes auraient été touchées par le conflit, dont 1,8 million d’enfants. Quelque 2 millions de personnes ont été déplacées, dont 1 million d’enfants, et 120 000 depuis avril 2006. Les besoins humanitaires sont à la hausse et une recrudescence possible du conflit menace la situation fragile de la population, qui souffre déjà des déplacements et d’un accès très limité à la protection et aux services de base.

L’État du Nil bleu, le Kordofan méridional et la région d’Abyei se caractérisent par la fragilité des réseaux de soins de santé primaires, un accès limité aux services de nutrition et des systèmes surchargés d’approvisionnement en eau et d’assainissement. Le Soudan oriental continue de connaître par intermittence des problèmes d’insécurité et des besoins humanitaires non négligeables. 

Au Soudan du sud, les effets à long terme du conflit ont des conséquences néfastes sur les enfants et les femmes. Les voies problématiques de transport routier et la saison des pluies entravent l’accès à certaines populations. Les services sociaux de base sont limités et répartis de manière inégale. Le retour de près de 240 000 personnes exerce des pressions supplémentaires sur des communautés déjà vulnérables. Des maladies tropicales rares sévissent au Soudan du sud, le paludisme y est endémique, alors que la rougeole, la fièvre jaune, la méningite et le choléra continuent de faire des victimes. De vastes régions connaissent l’insécurité alimentaire, la malnutrition aiguë chez les enfants de moins de cinq ans atteint des niveaux inacceptables et les carences en micronutriments restent problématiques. Si la prévalence générale du VIH/SIDA est estimée à 2,6%, des taux de plus de 20% ont été enregistrés. Seulement 40% de la population a accès à l’eau potable, tandis que la plupart des habitants ne disposent pas de moyens hygiéniques d’évacuation des déchets solides. La prévalence de la diarrhée est de 43% chez les enfants âgés de 6 à 59 mois et la dracunculose est endémique dans près de 3400 villages. Bien que les activités aient permis d’augmenter le nombre d’enfants qui reçoivent une éducation de base, des centaines de milliers d’autres ne sont pas scolarisés ; les espaces d’apprentissage adaptés aux enfants et les enseignants qualifiés font défaut. On ignore le nombre exact d’enfants associés avec les groupes armés, mais il pourrait avoisiner les 16 000. De vastes étendues du territoire sont minées.

ACTION HUMANITAIRE PRÉVUE POUR 2007

Santé et nutrition : Au Soudan du sud, l’UNICEF vaccinera au moins 3,2 millions de jeunes enfants contre la rougeole et 2 millions de personnes contre la méningite en cas d’épidémie ; il apportera un appui nutritionnel à quelque 300 000 enfants et 25 000 femmes enceintes ou allaitantes, personnes vivant avec le VIH/SIDA et autres individus vulnérables ; il s’efforcera de réduire les taux de malnutrition aiguë globale à moins de 15% ; il s’assurera que jusqu’à 10 000 personnes touchées par des urgences à déclenchement rapide reçoivent des fournitures médicales dans les 72 heures ; et il diffusera des informations visant à réduire le risque de contracter le VIH/SIDA à 600 000 jeunes au moins. Au Soudan du nord, y compris le Darfour, l’UNICEF améliorera la qualité des soins prénatals et l’accès aux hôpitaux principaux pour y recevoir des soins obstétriques d’urgence de 110 000 femmes enceintes et 98 000 nourrissons survivants dans l’État du Darfour, et il accroîtra la participation des conjoints/partenaires aux services de santé génésique et de maternité sans risque ; il garantir l’accès à des soins de santé primaires de 3,7 millions de personnes touchées par le conflit au Darfour ; il protègera des enfants de moins de cinq ans et des femmes enceintes contre les maladies évitables par la vaccination ; il administrera deux doses du vaccina antipoliomyélitique à 5,8 millions d’enfants de moins de cinq ans et il atteindra  2 millions de personnes avec des activités sanitaires en cas d’épidémie.

Eau et assainissement : Au Soudan du sud, l’UNICEF desservira près de 80 000 rapatriés dans des points relais le long des principales routes de retour et aux centres d’accueil ; il constituera des stocks préalables de fournitures de base pour l’approvisionnement en eau et l’assainissement pour 2000 ménages supplémentaires touchés par les urgences ; il aidera environ 100 000 personnes vivant dans des zones où la dracunculose est endémique en forant quelque 200 trous de sonde ; il formera et équipera 25 personnes pour qu’elles forment à leur tour des équipes d’intervention d’urgence au niveau de l’État ; et il formera près de 200 homologues pour les équipes d’intervention d’urgence. Au Soudan du nord, y compris le Darfour, au moins 539 000 membres de communautés touchées par une situation d’urgence auront accès à des systèmes améliorés d’approvisionnement en eau et recevront des informations sur l’hygiène, alors que 136 000 personnes auront accès à des méthodes appropriées d’évacuation des déchets solides ; de plus, les capacités locales d’intervention en cas de situation d’urgence seront renforcées.

Éducation : Au Soudan du sud, l’UNICEF s’assurera que 750 000 enfants déjà scolarisés demeurent à l’école ; il inscrira à l’école quelque 500 000 garçons et filles, orphelins et autres enfants vulnérables non scolarisés, et des enfants démobilisés ainsi que 100 000 enfants rapatriés et il encouragera leur participation à l’éducation de base (y compris les systèmes d’apprentissage de remplacement pour les filles trop âgées et les jeunes non scolarisés) ; il améliorera les aptitudes de 2500 enseignants/animateurs par la formation accélérée aux méthodologies interactives d’enseignement, et il prodiguera des cours intensifs d’anglais à 200 enseignants rapatriés. Au Soudan du nord, l’UNICEF assurera une éducation de base de qualité à 59 500 enfants supplémentaires en âge de fréquenter l’école primaire et près de 9500 enfants nomades à Abyei et au Darfour ; il renforcera la capacité des éducateurs locaux moyennant la formation professionnelle de 2000 adolescents et la formation de 155 enseignants ; il transmettra à 100 000 enfants et 200 enseignants des informations correctes et des compétences essentielles afin de réduire le risque de contracter le VIH/SIDA et d’accroître leurs capacités à informer d’autres personnes.

Protection et droits de l’homme : Soudan du sud : L’UNICEF assurera des services communautaires de protection à l’intention de 10 000 enfants extrêmement vulnérables ; il créera et formera 300 comités communautaires d’action sociale ; il étendra la couverture des activités psychosociales à 10 000 enfants vulnérables et leurs mères ; il surveillera et traitera les violations graves des droits des enfants et des femmes ; il soutiendra quelque 5500 enfants en leur apportant des services de prévention de la séparation et/ou de recherche des familles ; il fera mieux accepter 3000 personnes vivant avec le VIH/SIDA et leurs enfants et élargira le soutien communautaire dont ils bénéficient. Soudan du nord : L’UNICEF coordonnera efficacement les activités de protection de l’enfance dans les trois États du Darfour ; il formera aux soins psychosociaux 1000 enseignants dans 350 écoles au Kordofan méridional, au Darfour occidental et à Khartoum ; il mettra en place des systèmes/mécanismes appropriés pour réunir des données sur le recrutement de mineurs dans les forces et groupes armés et y réagir ; il facilitera la démobilisation de 1500 enfants enrôlés ou utilisés par les forces et les groupes armés, et aidera ceux qui bénéficient de services de réinsertion et ont besoin d’un soutien ; il épaulera les services de recherche des familles, de regroupement familial et de réinsertion à l’intention de quelque 1500 enfants déplacés et non accompagnés ; il assurera un soutien psychosocial, surveillera la situation de la protection et recueillera des données sur les rapatriements, etc. au bénéfice de quelque 150 000 enfants et jeunes vulnérables.

Sensibilisation aux dangers des mines : L’UNICEF sensibilisera aux dangers des mines et évitera les accidents et les décès causés par les engins non explosés et les mines au bénéfice de 600 000 personnes, notamment des personnes déplacées, des rapatriés et des habitants des zones à risque.

Coordination et services communs : L’UNICEF soutiendra la sécurité du personnel des Nations Unies et des ONG qui assurent des services humanitaires et tentent d’avoir accès aux communautés vulnérables du Soudan du sud.

Articles non alimentaires et hébergements d’urgence : L’UNICEF identifiera 30 000 ménages vulnérables parmi les personnes déplacées, les rapatriés et les communautés hôtes (environ 150 000 personnes) au Soudan du sud grâce à des évaluations interinstitutions et leur fournira un hébergement et des articles de secours par le biais de mécanismes locaux de coordination ; il distribuera à 330 000 personnes déplacées, rapatriés et ménages vulnérables au Soudan du nord des articles pour améliorer leurs conditions de vie.

Soutien intersectoriel pour le retour : L’UNICEF desservira quelque 500 000 personnes déplacées au nord et 100 000 rapatriés au sud ainsi que 2,5 millions de personnes de la population générale en leur fournissant des informations sur les mouvements, et sur des questions de santé, de protection et de bien-être, notamment des renseignements sur leurs droits ; il s’assurera que le Gouvernement et d’autres parties prenantes sont à même d’aider les retours de manière coordonnée et organisée.

Infrastructure de base et développement des zones d’installation : Au bénéfice de près de 900 000 personnes dans 205 communautés vulnérables, l’UNICEF renforcera les capacités des administrations locales à assurer des services de base, à améliorer l’infrastructure, à promouvoir la participation et à satisfaire les besoins de la population, notamment des rapatriés et des communautés hôtes.

Besoins financiers de l’UNICEF pour 2007 ($US)

Secteur

Soudan du nord,
y compris Darfour

Soudan du sud

Total

Santé et nutrition

39 797 195

10 400 000

50 197 195

Eau et assainissement

23 529 500

6 020 000

29 549 500

Éducation

  3 421 622

  8 500 000

11 921 622

Protection et droits de l’homme

  7 945 000

  2 525 000

10 470 000

Sensibilisation aux dangers des mines

National

  1 971 200

Articles non alimentaires et hébergement

12 778 285

  3 200 000

15 978 285

Coordination et services communs

         0

     800 000

     800 000

Soutien intersectoriel pour le retour

National

 

750 000

Infrastructure de base et développement
des zones d’installation

230 760

0

230 760

Total*

87 702 362**

31 445 000**

121 868 562

* Ce total inclut un taux de recouvrement maximal de 7%. Le taux de recouvrement pour les contributions individuelles sera calculé conformément à la décision 2006/7 du Conseil d’administration du 9 juin 2006.

** À l’exclusion des projets nationaux.