Rapport sur l'action humanitaire 2007 – Page d’acceuil

ÉRYTHRÉE

ENJEUX POUR LES ENFANTS

La guerre aux frontières avec l’Éthiopie et la sécheresse cyclique ont de graves conséquences pour les enfants érythréens, en réduisant la production alimentaire et l’investissement en faveur du développement, et en exacerbant la pauvreté et la vulnérabilité Seulement 50% de la population rurale a accès à l’eau potable et 4% seulement à des équipements d’assainissement. La malnutrition est à l’origine de 60% de la mortalité des moins de cinq ans, les infections respiratoires aiguës et la diarrhée étant les principales causes de mortalité. La malnutrition chez les femmes en âge de procréer s’établit à 38% au niveau national et à 53% dans les régions les plus durement touchées par la sécheresse, ce qui traduit l’insécurité alimentaire chronique. À peine un peu plus de la moitié des enfants en âge de fréquenter l’école primaire sont scolarisés, en raison d’obstacles tels que l’éloignement des écoles, les mariages précoces et le mauvais état de santé des enfants. On estime que 50 000 personnes sont encore déplacées à l’intérieur du pays, ce qui surcharge gravement les services sociaux de base.

ACTION HUMANITAIRE PRÉVUE POUR 2007

Santé et nutrition : Au bénéfice de 914 000 femmes et enfants touchés par la sécheresse et déplacés/réinstallés, l’UNICEF réalisera des évaluations sanitaires et nutritionnelles rapides ; il formera le personnel et fournira une alimentation thérapeutique et supplémentaire et des équipements à 50 centres de santé ; il organisera des séances d’information communautaires sur la prévention des maladies courantes dans les situations d’urgence ; il distribuera des trousses d’urgence dans tous les sites hébergeant des personnes déplacées ; il assurera des soins de santé préventifs et curatifs de qualité grâce à la formation d’agents de santé/de bénévoles ; il acheminera des médicaments essentiels, des sels de réhydratation orale et des suppléments de vitamine A : il renforcera les systèmes/enquêtes décentralisés de gestion de l’information nutritionnelle et les services chargés de la nutrition ; il procurera des vaccins et des fournitures pour 125 000 enfants ; il luttera contre le paludisme ; il relèvera les capacités nationales et régionales pour se prémunir contre la grippe aviaire et/ou la pandémie humaine.

Eau et assainissement : Pour approvisionner 170 000 personnes en eau potable et donner accès aux latrines à 60 000 personnes, l’UNICEF construira des systèmes d’adduction d’eau et acheminera de l’eau par camions-citernes dans 40 communautés ; il assurera une gestion appropriée des équipements d’alimentation en eau et d’assainissement en créant 40 comités villageois, en formant 120 personnes à la promotion de l’eau potable et de l’assainissement et à la collecte des redevances, ainsi que 80 techniciens ; il fournira une alimentation en eau urgente ou temporaire à 40/60 écoles primaires ; il financera la construction de 12 000 latrines familiales, 120 latrines pour 40 écoles et 20 latrines pour des centres de santé dans 40 communautés.

Éducation : Afin de venir en aide à 50 000 enfants en âge de fréquenter l’école primaire, l’UNICEF créera/élargira des espaces temporaires d’apprentissage sûrs et protégés pour l’apprentissage précoce, l’éducation de base et l’enseignement des compétences essentielles ; il formera 600 enseignants et animateurs communautaires afin qu’ils assurent des environnements d’apprentissage adaptés aux filles et prodiguent un soutien et des soins psychosociaux de base ; il distribuera des matériels éducatifs et récréatifs essentiels et conseillera sur l’utilisation des mallettes de jeux ; il fournira des équipements dans les écoles et les espaces d’apprentissage en collaboration avec le secteur de l’eau et de l’assainissement ; il mobilisera les communautés afin de les informer et de les sensibiliser à l’importance de l’éducation, en particulier pour les filles.

Protection de l’enfance : À l’intention de 10 000 ménages vulnérables, principalement dirigés par des enfants ou des femmes, l’UNICEF formera ses homologues à la préparation et la réponse aux situations d’urgence ; il formera les travailleurs sociaux et les chefs communautaires au soutien et aux soins psychosociaux de base, ainsi qu’à la prévention de la maltraitance, de la violence et de l’exploitation ; il distribuera des trousses familiales, des couvertures et d’autres articles non alimentaires ; il fournira des mallettes de jeux aux enfants et prodiguera une formation aux enseignants et aux agents communautaires en matière de soins psychosociaux ; il soutiendra les activités rémunératrices pour une reprise économique rapide.

Sensibilisation aux dangers des mines : L’UNICEF assurera un appui technique et renforcera les capacités des institutions nationales en matière de sensibilisation aux dangers des mines par le biais de l’Autorité érythréenne de déminage (EDA) ; il maintiendra une présence sur le terrain en recourant aux services de 14 équipes de l’EDA dans 300 communautés ; il identifiera/formera 2000 bénévoles communautaires ; il organisera des activités de sensibilisation aux dangers des mines au bénéfice direct des populations à risque ; il appuiera le recueil de données ; il assurera un soutien psychosocial et des activités récréatives pour les enfants blessés et affectés ; il réalisera régulièrement des visites de surveillance conjointement avec ses partenaires et renforcera la coordination des activités en matière de sensibilisation.

Besoins financiers de l’UNICEF pour 2007

Secteur

$US

Santé et nutrition

5 000 000

Eau et assainissement

10 000 000

Éducation

1 750 000

Protection de l’enfance

1 800 000

Sensibilisation aux dangers des mines

214 000

Total*

18 764 000

* Ce total inclut un taux de recouvrement maximal de 7%. Le taux de recouvrement réel pour les contributions sera calculé conformément à la décision 2006/7 du Conseil d’administration du 9 juin 2006.