Rapport sur l'action humanitaire 2007 – Page d’acceuil

RÉPUBLIQUE POPULAIRE DÉMOCRATIQUE DE CORÉE

ENJEUX POUR LES ENFANTS

Au cours de la dernière décennie, l’assistance à grande échelle de la communauté internationale a permis d’accomplir des progrès considérables dans le domaine de la malnutrition des enfants. Si elle est encore considérée comme élevée, la malnutrition aiguë a reculé de 16% en 1998 à 7% à 2004, alors que pendant la même période, la malnutrition chronique passait de 62 à 37% et l’insuffisance pondérale de 60 à 23%. Bien que les statistiques gouvernementales indiquent un accès de 100% de la population à des sources améliorées d’eau potable, les observations sur le terrain montrent que la plupart des systèmes sous canalisation sont anciens, en mauvais état, pollués et fonctionnent de manière irrégulière. Par conséquent, les maladies diarrhéiques sont fréquentes ; elles provoquent la malnutrition et demeurent, avec les infections respiratoires aiguës, la principale cause de décès d’enfants. L’enseignement primaire et secondaire est gratuit et obligatoire, tous les enfants sont scolarisés jusqu’à l’âge de 17 ans et le pays affiche un taux d’alphabétisme universel. Néanmoins, les difficultés économiques ont abouti à des pénuries de manuels, de fournitures et de combustible pour le chauffage, alors que les méthodes d’enseignement n’ont pas suivi les évolutions internationales.

ACTION HUMANITAIRE PRÉVUE POUR 2007

Santé et nutrition : Au niveau national, l’UNICEF maintiendra une couverture vaccinale d’au moins 90% pour tous les antigènes ; il élargira la coopération avec l’Alliance GAVI et d’autres partenaires ; il continuera d’acheter/de distribuer des trousses de médicaments essentiels pour 2800 centres de santé ; avec l’OMS et la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, il mettra au point une stratégie pour diminuer progressivement l’achat de médicaments essentiels ; il soutiendra la production locale de sels de réhydratation orale pour couvrir 90% des besoins ; il fournira une supplémentation nutritionnelle, du fer/de l’acide folique, des micronutriments multiples et de la vitamine A à toutes les femmes enceintes et les jeunes mères ; deux fois par an, il distribuera de la vitamine A et des vermifuges à tous les enfants de moins de cinq ans, et des vermifuges à 3 millions d’élèves du primaire ; il imprimera/diffusera
250 000 exemplaires du Livre des familles pour informer des soins à donner aux enfants et aux femmes enceintes ; il évaluera la situation et augmentera la production de sel iodé ; il soutiendra la surveillance de la croissance dans toutes les institutions pour enfants. Dans les comtés prioritaires, l’UNICEF soutiendra la promotion des pratiques d0alimentation et de soins dans les jardins d’enfants et les familles ; il élargira le modèle de prise en charge intégrée des maladies de l’enfance ; il renforcera le système d’information sur la gestion sanitaire ; il utilisera la nouvelle carte de surveillance de la croissance mise au point par l’OMS ; il établira un projet pilote pour donner aux jeunes couples un ensemble d’informations sur les responsabilités et le rôle des parents ; avec le PAM, il achètera des vitamines et des minéraux pour produire 36 000 tonnes d’aliments enrichis qui seront distribués aux institutions pour enfants ainsi qu’aux femmes enceintes et allaitantes.

Eau et assainissement : Au niveau national, l’UNICEF fournira des produits chimiques pour le traitement de l’eau et des pièces détachées pour l’alimentation en eau salubre de 5 millions de personnes ; il formera 1000 ingénieurs et techniciens aux systèmes d’adduction gravitaire . Dans les comtés prioritaires, l’UNICEF consolidera l’expérience en matière de construction de systèmes d’approvisionnement gravitaire dans les manuels de formation ; il remettra en état/construira des systèmes d’approvisionnement gravitaire pour alimenter 80 000 personnes en eau salubre ; il réaménagera les équipements d’approvisionnement en eau et d’assainissement dans 20 institutions pour enfants ; il construira des latrines familiales de démonstration et soutiendra la promotion de l’hygiène ; il dotera deux stations anti-épidémiques de laboratoires de surveillance de la qualité de l’eau potable ; il installera 100 puis à pompe manuelle afin d’alimenter en eau potable 30 000 enfants placés dans des institutions ; il encouragera l’éducation à l’hygiène dans 50 écoles.

Éducation : Au niveau national, l’UNICEF distribuera des fournitures scolaires de base à 150 000 élèves de l’école primaire et des jardins d’enfants ; il relèvera les compétences techniques de 50 fonctionnaires du Ministère de l’éducation afin d’élargir le projet pilote d’évaluation de l’apprentissage et de mettre en œuvre des initiatives telles que la révision des programmes d’études, la formation des enseignants en cours d’emploi et l’enseignement des compétences essentielles, l’accent étant mis sur la santé et l’hygiène. Dans les comtés prioritaires, l’UNICEF remettra complètement en état cinq écoles primaires/jardins d’enfants ; il dirigera des activités visant à la qualité de la révision du curriculum, de la formation des enseignants en cours d’emploi et de l’enseignement fondé sur les compétences essentielles dans 20 écoles.

Besoins financiers de l’UNICEF pour 2007

Secteur

$US

Santé et nutrition

6 450 000

Eau et assainissement

2 600 000

Éducation

950 000

Total*

10 000 000

* Ce total inclut un taux de recouvrement maximal de 7%. Le taux de recouvrement réel pour les contributions sera calculé conformément à la décision 2006/7 du Conseil d’administration du 9 juin 2006.