clear1Action humanitaire pour les enfants 2012 UNICEF
Languages
English
Español
عربي
中文

MOYEN-ORIENT ET AFRIQUE DU NORD Territoire palestinien occupé

© UNICEF/NYHQ2007-2527/Brooks

Des enfants revenant de l'école passent par un poste de contrôle militaire israélien dans la ville de Ras Atiya, en Cisjordanie. Le blocus israélien de Gaza et les tensions militaires accrues dans le TPO continuent de perturber la vie des enfants.

Enfants et femmes dans la crise

Des années de conflit et l'occupation militaire israélienne continuent de peser lourdement sur les enfants et les femmes du Territoire palestinien occupé, où l'on déplore 15 enfants décédés et 351 autres blessés entre janvier et octobre 20111. Les démolitions de maisons, d'écoles et de centres de santé continuent de causer des interruptions de services essentiels sur le plan des droits de l'homme, comme l'éducation ou la santé. L'exacerbation des tensions dans la région pendant le « Printemps arabe », associée à une réconciliation politique interne et au dépôt d'une candidature visant à faire reconnaître l'État palestinien, ont entraîné des tensions supplémentaires. Le blocus israélien sur Gaza est entré dans sa sixième année et continue de poser des problèmes humanitaires graves  pour 1,6 million de personnes, dont plus de la moitié a moins de 18 ans2. L'accès limité aux biens, aux services et aux ressources humaines représente un défi quotidien pour les citoyens    comme pour la communauté humanitaire.

Répondre aux besoins urgents en 2012

L'UNICEF dirige le groupe sectoriel pour l'eau, l'assainissement et l'hygiène (WASH), le groupe de travail sur la protection de l'enfance, le groupe de travail Israël/territoire palestinien occupé sur les violations graves dont sont victimes les enfants, et codirige le groupe sectoriel de l'éducation dans le Territoire palestinien occupé. L'UNICEF contribue aussi au travail des groupes sectoriels de la santé, la sécurité alimentaire et la nutrition. En collaboration avec le Gouvernement du Territoire palestinien occupé, d'autres institutions des Nations Unies et des ONG, l'UNICEF assurera une intervention d'urgence efficace auprès d'1,8 million d'enfants et de femmes (dont plus de 803 000 enfants, 240 000 femmes et 68 000 personnes s'occupant d'enfants) grâce à des interventions fondées sur des faits, collectives et coordonnées.

Le financement humanitaire en action : faits marquants de 2011

En 2011, l'UNICEF estimait que 18 295 000 dollars É.-U. étaient nécessaires pour financer son action humanitaire dans le Territoire palestinien occupé. Au mois d'octobre 2011, un total de 11 274 979 dollars É.-U. (62 pour cent) avait été reçu. L'UNICEF a utilisé ces fonds pour offrir des services de conseil sur l'allaitement exclusif à environ 18 000 mères et pour fournir des suppléments en micronutriments à 210 000 enfants et 105 000 femmes enceintes ou allaitantes. L'UNICEF a également fourni un accès à l'eau potable à 51 000 personnes (sur les 207 000 prévues), amélioré l'assainissement grâce à des réparations d'urgence sur les réseaux d'eau et d'évacuation, et réhabilité les installations d'eau, d'hygiène et d'assainissement de 39 écoles, au profit de 23 000 enfants et de près de 800 enseignants. Près de 14 000 enfants ont bénéficié d'un meilleur accès à une éducation de base. L'accès à des dispositifs d'enseignement alternatif a été rendu possible pour près de 19 000 adolescents présentant un risque d'abandon scolaire, un chiffre supérieur à l'objectif initial de 13 500 jeunes. Quelque 16 000 garçons et filles et plus de 4000 personnes s'occupant d'enfants ont bénéficié de services de protection et de services psychosociaux, notamment de consultations individuelles et de groupe. Quelque 660 enfants ont pu bénéficier d'une consultation d'urgence individuelle, et 400 professionnels et bénévoles ont pu améliorer leurs connaissances et leurs compétences afin de mieux soutenir la résilience et les mécanismes d'adaptation des enfants et des personnes qui en ont la charge.

Besoins de financement pour 2012

L'UNICEF demande 15 436 000 dollars É.-U. pour mener à bien ses programmes humanitaires en 2012 et a aligné sa demande sur les besoins de la Procédure d'appel global de 2012 (CAP). Sans ce financement, les besoins des femmes et des enfants vivant en Territoire palestinien occupé ne pourront pas être couverts en matière d'eau propre, de qualité de l'éducation, de protection, de santé et de nutrition.

Pour toute information supplémentaire sur l'action humanitaire prévue en 2012, veuillez consulter le site www.unicef.org/french/hac2012 et le site Internet du bureau de pays www.unicef.org/oPt.

1 Fonds des Nations Unies pour l'enfance, « Children Affected by Armed Conflict (CAAC) Bulletin: Israel & the Occupied Palestinian Territory », UNICEF, New York, septembre 2011, p. 2.
2 Bureau des Nations Unies de la coordination des affaires humanitaires, « Humanitarian Bulletin : Humanitarian situation in the Gaza Strip », OCHA, Jérusalem-Est, juillet 2011, p. 1.
3 Fonds des Nations Unies pour l'enfance, « L'initiative Hôpitaux amis des bébés », UNICEF, New York, www.unicef.org/nutrition/index_24806.html.