clear1Action humanitaire pour les enfants 2012 UNICEF
Languages
English
Espaņol
عربي
中文

AMÉRIQUE LATINE ET CARAÏBES Colombie

© UNICEF Colombie/2011/Amador

Miguel Campos fait partie des 4 millions de Colombiens affectés par les inondations saisonnières de 2010 et 2011. Les catastrophes naturelles aggravent la crise humanitaire provoquée par 50 ans de conflit armé et de violence.

Mise à jour septembre 2012 : Action humanitaire pour les enfants de l'UNICEF [PDF en anglais]

Besoins immédiats des femmes et des enfants affectés pa les inondations de Putumayo en Colombe, août 2012 [PDF en anglais]

Enfants et femmes dans la crise

En Colombie, le conflit armé, qui sévit depuis maintenant près de 50 ans, continue d'alimenter une crise humanitaire prolongée et entrave sérieusement la gouvernance, le respect des droits de l'homme et le développement économique durable du pays. Dans l'ensemble, cette situation affecte profondément la sécurité de la population et la situation humanitaire.

Les enfants colombiens vivent dans un environnement très vulnérable et sont continuellement exposés au recrutement par les groupes armés, aux attaques aveugles, à la violence sexuelle, au déplacement, au confinement, sans compter les dangers que représentent les mines anti-personnel et les munitions non explosées. Les attaques dirigées contre les écoles et les occupations de celles-ci se sont poursuivies. Les filles continuent de représenter l'un des groupes de la population les plus vulnérables. Le Secrétaire général des Nations Unies a signalé que les formes graves de violence sexuelle infligées aux filles recrutées par les groupes armés constituent un grand sujet de préoccupation1.

De nombreuses communautés ne se sont pas encore totalement remises des dégâts causés par la saison des pluies de 2010, notamment la perte de logements, les déplacements et l'interruption de la scolarisation. Pas moins de 4 millions de personnes ont été affectées par les pluies en 2010-20112.

Répondre aux besoins urgents en 2012

L'UNICEF est le chef de file des groupes sectoriels pour l'éducation et l'eau, l'assainissement et l'hygiène (WASH). En collaboration avec le Gouvernement colombien, d'autres institutions des Nations Unies, l'Église catholique et des ONG, l'UNICEF vise à répondre aux besoins de 190 000 personnes, dont 8 000 femmes, 83 000 garçons et 88 000 filles. L'UNICEF compte obtenir les résultats clés suivants :

Le financement humanitaire en action : faits marquants de 2011

L'UNICEF a demandé 10 300 000 dollars É.-U. au titre de ses activités humanitaires en Colombie en 2011. Fin octobre, le Fonds avait reçu 1 396 114 dollars É.-U. (soit 14 pour cent). Ce financement, complété par d'autres sources régulières, a permis d'aider 75 000 personnes affectées par les catastrophes naturelles ou le conflit armé. Au nord et à l'ouest de la Colombie, plus de 37 000 enfants et 900 femmes enceintes ou allaitantes ont reçu une assistance intégrée en matière de santé, de nutrition, d'éducation et de protection. Quelque 17 000 enfants affectés par la saison des pluies dans ces régions ont reçu des trousses pédagogiques et récréatives et ont bénéficié de tentes-écoles.

Environ 20 000 personnes ont eu accès à l'eau potable grâce à l'installation ou à la réparation des systèmes communautaires.

Dans les communautés rurales de la région côtière du Pacifique, près de 17 000 enfants autochtones et leurs familles ont bénéficié d'une aide en matière d'alimentation, de nutrition et de protection. Le Fonds a en outre contribué aux activités d'éveil de plus de 3000 enfants autochtones de moins de 5 ans.

Plus de 41 000 enfants et adolescents ont participé aux programmes de prévention du recrutement par les groupes armés. Quelque 11 000 enfants ont reçu un soutien psychosocial dans le cadre du programme « Retour au bonheur ».3

Besoins de financement pour 2012

L'UNICEF sollicite 6 200 000 dollars É.-U. pour poursuivre ses activités humanitaires en Colombie. Un financement complet est essentiel pour garantir l'aide directe fournie à des milliers d'enfants qui sont affectés par le conflit armé et les catastrophes naturelles récurrentes.

Pour toute information supplémentaire sur l'action humanitaire prévue en 2012, veuillez consulter le site www.unicef.org/french/hac2012 et le site Internet du bureau de pays www.unicef.org/colombia.

1 Le sort des enfants en temps de conflit armé : rapport du Secrétaire général, - A/65/820-S/2011/250, Nations Unies, New York, 23 avril 2011, p. 43.
2 Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies, « Humanitarian Situation No. 40 », OCHA, Genève et New York, p. 1.
3 Ayant recours à une approche basée sur la Convention relative aux droits de l'enfant, le programme du Retour au bonheur vise à réduire, par le biais de jeux, les séquelles des dommages affectifs que peuvent subir les enfants affectés par des situations d'urgence, tout en renforçant leur capacité de résilience et de rétablissement afin qu'ils puissent retrouver une vie normale.