clear1Action humanitaire pour les enfants 2012 UNICEF
Languages
English
Espaņol
عربي
中文

ASIE DU SUD Afghanistan

© UNICEF/NYHQ2010-0792/Holt

Des enfants marchent dans une rue du bazar de Garmsir, province de Helmand. Une décennie de conflits continue de compromettre le développement des enfants; 525 000 enfants de moins de 5 ans sont menacés par la malnutrition sévère aiguë.

Enfants et femmes dans la crise

En Afghanistan, la violence continue de provoquer de graves souffrances et de saper les efforts visant à fournir aux enfants un environnement sûr et protecteur. Entre janvier et août 2011, la population déplacée a atteint 147 661 personnes, ce qui porte le nombre cumulé de déplacements liés au conflit à 473 000 (soit 73 452 familles)1.Le recrutement et l'utilisation des enfants dans les conflits armés deviennent un motif croissant d'inquiétude. Les enfants représentent au moins 81 pour cent des victimes de mines et de restes explosifs de guerre dans le pays.

Jusqu'à 3 millions d'Afghans sont gravement touchés par une sécheresse exceptionnelle, la huitième en 11 ans. L'eau potable fait cruellement défaut, le système d'assainissement s'est détérioré et les maladies transmises par l'eau et provoquées par la pénurie d'eau sont en augmentation. Environ 525 000 enfants de moins de 5 ans risquent de souffrir de malnutrition aiguë sévère; en outre, les tendances enregistrées au second semestre de l'année 2011 suggèrent qu'en 2012, environ 60 000 enfants auront besoin de soins thérapeutiques nutritionnels dans l'ensemble du pays.2 Les flambées de rougeole sont monnaie courante : en août 2011, 107 foyers à petite échelle étaient déclarés et 1606 cas de rougeole étaient recensés par les systèmes de surveillance active dans 107 districts.3 L'Afghanistan est l'un des quatre pays au monde où la polio est endémique. Les hivers rigoureux, souvent accompagnés d'inondations, interrompent la scolarité des enfants, notamment lorsque les écoles ne sont pas conçues pour faire face à ces conditions climatiques.

Répondre aux besoins urgents en 2012

L'UNICEF, chef de file des groupes sectoriels pour la nutrition et pour l'eau, l'assainissement et l'hygiène (WASH), ainsi que du sous-groupe pour la protection de l'enfance en Afghanistan, est également co-chef du groupe sectoriel pour l'éducation. En collaboration avec le Gouvernement afghan, d'autres organismes des Nations Unies et des ONG, l'UNICEF tentera de répondre aux besoins humanitaires essentiels des personnes vulnérables (d'après les estimations, 2,4 millions). Les efforts déployés permettront, entre autres, d'obtenir les résultats suivants :

Le financement humanitaire en action : faits marquants de 2011

Fin octobre 2011, l'UNICEF avait reçu 5 642 548 dollars É.-U sur les 22 698 000 sollicités au titre de ses activités humanitaires. Avec seulement un quart de ses besoins de financement couvert, l'UNICEF a réussi à atteindre des résultats dans les domaines suivants : environ 149 000 enfants de moins de 5 ans et 28 406 femmes enceintes ou allaitantes ont bénéficié de services de nutrition, de santé infantile et maternelle cruciaux. En outre, 245 000 enfants âgés de 6 à 59 mois et 246 000 femmes enceintes ou allaitantes ont reçu de multiples micronutriments et de l'acide folique. Plus de 12 000 enfants âgés de 9 à 59 mois (99 pour cent de l'objectif) ont été vaccinés contre la rougeole.

Au total, 20 000 trousses familiales ont été distribuées aux familles déplacées dans leur propre pays. 10 000 chandails pour enfants de moins de 2 ans ont été distribués. Un stock d'environ 14000 couvertures a été pré-positionné pour protéger la population du froid.

Au moins 200 000 personnes déplacées et affectées par la sécheresse ont pu accéder à l'eau potable et à des installations d'assainissement. Près de 4000classes communautaires accueillant 125 000 élèves ont été créées. Environ 400 écoles, fermées pour cause d'insécurité, ont été rouvertes suite à une initiative de protection communautaire. Au total, 1050 cas de violations impliquant des enfants en conflit avec la loi, séparés de leur famille, victimes d'abus sexuels ou de la traite d'enfants ont été identifiés, ont fait l'objet d'un suivi et ont été confiés aux services de soutien.

Besoins de financement pour 2012

Conformément aux conditions de la Procédure d'appel global (CAP), l'UNICEF sollicite 31 661 000 dollars É.-U. au titre de ses activités d'urgence en Afghanistan. Un sous-financement priverait des millions d'Afghans d'eau potable et des services de nutrition et de santé indispensables et empêcherait des milliers d'enfants d'aller à l'école et d'avoir accès à des services de protection. À l'inverse, un financement intégral permettra à l'UNICEF et à ses partenaires de renforcer la préparation aux situations d'urgence et l'organisation des secours à l'échelle nationale et communautaire.

Pour toute information supplémentaire sur l'action humanitaire prévue en 2012, veuillez consulter le site www.unicef.org/french/hac2012 et le site Internet du bureau de pays www.unicef.org/afghanistan.

1 Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies, « Rapport mensuel humanitaire », OCHA Afghanistan, Kaboul, août 2011, p. 1.
2 Agence des États-Unis pour le développement international et iMMAP, « Afghanistan: Emergency Food Security Assessment », USAID et iMMAP, Washington, D.C., 27 juillet 2011.
3 Measles/Rubella Case Finding Indicators in Afghanistan between 1 January 2011-20 August 2011, 6 septembre 2011 et Ministère de la santé publique, « Weekly Morbidity and Mortality Report 44 (5th Yr) », Afghanistan, 6 novembre 2011.