header2011hac_fr
Languages
English
Español

Amérique latine et Caraïbes Guatemala

© UNICEF/NYHQ2007-2754/Versiani

Une fillette marche dans Salquil Grande, un village du département d'El Quiché. En 2010, des pluies irrégulières et des températures anormalement élevées ont réduit la production alimentaire, entraînant des taux élevés de sous-nutrition chez les enfants.

ENFANTS ET FEMMES DANS LA CRISE

« Ne pas pouvoir sortir la tête de l’eau », c’est l’expression qui capture le mieux, littéralement et figurativement, la nature accablante de la situation d’urgence au Guatemala en 2010. Non seulement le pays continue d’être gravement affecté par les pluies imprévisibles qui résultent du phénomène El Niño mais, en 2010, il a été aussi éprouvé par la tempête tropicale Agatha et l’éruption volcanique du Pacaya. Le bilan est lourd : 1,5 milliard de dollars É.-U. en dégâts et pertes et 911 000 personnes affectées, soit près de 4 pour cent de la population1. Des pluies irrégulières et des températures anormalement élevées ont eu des répercussions négatives sur les récoltes, aggravant l’insécurité alimentaire de la population et se traduisant par des niveaux élevés de sous-nutrition2. Les faiblesses structurelles du Guatemala, dont des processus limités de plans d’occupation des sols, un développement économique et territorial insuffisant ainsi que l’affaiblissement des écosystèmes existants, freinent le redressement et entravent les préparatifs à des situations d’urgence.

RÉPONDRE AUX BESOINS URGENTS ET RENFORCER LA RÉSILIENCE EN 2011

En 2011, l’UNICEF jouera un rôle positif dans la vie de plus de 100 000 enfants et femmes vivant dans les régions et les communautés les plus touchées dont les départements de Baja Verapaz, Chiquimula, El Progreso, Escuintla, Jalapa, Sololá, Suchitepéquez et Zacapa.

LE FINANCEMENT HUMANITAIRE EN ACTION : FAITS MARQUANTS DE 2010

En 2010, l’UNICEF a reçu 1 424 695 de dollars É.-U. pour son action au Guatemala, soit 15 pour cent des 9 362 310 de dollars demandés par le biais de deux Appels-éclairs. Un financement complet aurait certes élargi l’aide à plus d’enfants et de femmes mais les fonds reçus ont permis d’améliorer le bien-être de nombreuses personnes sinistrées suite aux multiples crises subies par le Guatemala. L’UNICEF a appuyé le traitement de 500 enfants atteints de malnutrition sévère aiguë dans un certain nombre de départements sinistrés et a fourni de multiples micronutriments en poudre à 20 000 enfants. Environ123 500 personnes (17 000 garçons, 15 000 filles et 92 000 femmes) se trouvant dans des abris provisoires ouverts à la suite des inondations et dans les communautés les plus touchées ont pu bénéficier d’eau potable et d’assainissement. Environ 2500 enfants touchés par la catastrophe ont reçu une aide psychosociale.

FINANCEMENT

Pour 2011, l’UNICEF demande 2,65 millions de dollars É.-U. pour les opérations d’aide humanitaire qu’il a prévues au Guatemala. Cette demande est motivée par la nature importante de la crise au Guatemala qui a entraîné deux Appels-éclair en 2010. La gravité de la situation que vivent les femmes et les enfants ne saurait être négligée et elle exige un financement immédiat et complet.

Pour toute information supplémentaire sur les réalisations en 2010 et l’action humanitaire prévue au Guatemala en 2011, veuillez consulter le site Internet www.unicef.org/french/hac2011 et/ou le site Internet du bureau de pays www.unicef.org/guatemala.

1 Gouvernement de la République du Guatemala, ‘Evaluación de daños y pérdidas sectoriales y estimación de necesidades ocasionados por desastres en Guatemala desde mayo a septiembre de 2010’ [Evaluation des dégâts et pertes sectorielles et estimation des besoins occasionnés par les catastrophes au Guatemala de mai à septembre 2010], Guatemala City, 2010, pp. 21, 27.
2Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes, Guatemala : Efectos del cambio climatico sobre la agricultura [Les effets du changement climatique sur l’agriculture], CEPAL, Mexique, Juin 2010, p. 1.
 

BESOINS D’URGENCE DE L’UNICEF POUR 2011 (en dollars É.-U.) Total 2 650 000