header2011hac_fr
Languages
English
Español

Afrique de l’Ouest et centrale République démocratique du Congo

© UNICEF/NYHQ2008-1328/Asselin

Des adolescentes victimes de violence sexuelle attendent d'être examinées dans un hôpital de Goma. Fin 2010, environ 1,7 million de Congolais étaient toujours déplacés par le conflit et la violence sexuelle se poursuivait à un rythme catastrophique

ENFANTS ET FEMMES DANS LA CRISE

Les conflits en cours, ceux qui ont éclaté récemment et l’insécurité ambiante, combinés aux inondations chroniques, au choléra et à une malnutrition ayant atteint le seuil d’alerte, font de la République démocratique du Congo un des pays où sévit une des pires crises humanitaires de la planète et une des plus longues. Depuis la fin des années 1990, des vagues de violences ont obligé des centaines de milliers de personnes à fuir leurs habitations; à la fin 2010, la population déplacée était estimée à 1,7 million de personnes, dont plus de la moitié étaient des enfants1. La violence sexuelle s’y poursuit dans des proportions catastrophiques. Les enfants et les jeunes sont systématiquement enrôlés de force dans les groupes armés. À cause du conflit actuel dans l’est et le nord-est ainsi que du mauvais fonctionnement, voire l’inexistence, des infrastructures, il est extrêmement difficile de faire parvenir l’aide humanitaire auprès des communautés qui en ont besoin.

RÉPONDRE AUX BESOINS URGENTS ET RENFORCER LA RÉSILIENCE EN 2011

L’UNICEF et son réseau de partenaires ont pris la tête des efforts concernant l’intervention humanitaire et la coordination en République démocratique du Congo. En 2011, l’UNICEF collaborera avec le gouvernement, d’autres institutions de l’ONU, des ONG locales et internationales ainsi qu’avec les communautés sinistrées pour répondre aux besoins de plus de 4 millions de garçons, de filles et de leurs familles. En tant que chef de file des groupes sectoriels (clusters) chargés de la nutrition, de l’eau, assainissement, hygiène (WASH), de l’éducation, de l’hébergement de secours et des articles non alimentaires et du sous-groupe sectoriel chargé de la protection de l’enfant, l’UNICEF joue un rôle central dans la préparation, la coordination et l’apport de conseils techniques liés à aux opérations humanitaires dans le pays.

LE FINANCEMENT HUMANITAIRE EN ACTION : FAITS MARQUANTS DE 2010

En 2010, l’UNICEF estimait que 122 500 000 dollars É.-U. étaient nécessaires pour son action humanitaire en République démocratique du Congo. En octobre 2010, un total de 54 647 298 dollars É.-U. avait été reçus, soit 45 pour cent de l’objectif. Certes, si tout l’argent demandé avait été reçu, l’aide humanitaire aurait pu toucher une plus grande proportion de la population se trouvant dans le besoin, mais l’UNICEF a pu améliorer la situation des enfants et des femmes d’un certain nombre de manières. Parmi celles-ci, notons la distribution de kits de secours à plus de 134 000 familles et de matériel indispensable pour l’eau, l’hygiène et l’assainissement à 588 000 personnes ainsi que la prestation de soins à 2500 personnes atteintes du choléra. En outre, plus de 55 000 enfants ont pu disposer d’un meilleur accès à l’éducation et 47 300 enfants vulnérables ou affectés par les conflits ont fréquenté des espaces amis des enfants.

BESOINS DE FINANCEMENT POUR 2011

L’UNICEF demande 115 290 000 dollars É-U. pour mener à bien ses activités humanitaires en République démocratique du Congo. Cette demande est alignée sur le Plan d’action humanitaire 2011 (PAH). Un financement immédiat et complet est nécessaire pour appuyer la protection et le rétablissement des enfants et des femmes

Pour toute information supplémentaire sur les réalisations en 2010 et l’action humanitaire prévue pour la République démocratique du Congo en 2011, veuillez consulter le site Internet www.unicef.org/french/hac2011.

1 Haut Commissariat aux réfugiés des Nations Unies, « Personnes déplacées à l’intérieur du pays » Fiche d’informations : République démocratique du Congo, UNHCR, Genève, avril 2010, p. 1.
 

BESOINS D’URGENCE DE L’UNICEF POUR 2011 (en dollars É.-U.)
Total 115 290 000