Éducation de base et égalité des sexes

 

Podcast #50 : des progrès significatifs dans l’éducation en 2011

« Au-delà des livres d’école » ("Beyond School Books")– une série de podcasts sur l’éducation dans les urgences

Par Rudina Vojvoda

NEW YORK, États-Unis, 28 décembre 2011 – En 2011, des avancées significatives ont été obtenues dans l'amélioration de l'éducation des enfants dans le monde : Plus que jamais auparavant les enfants sont maintenant inscrits à l'école primaire. Cependant, malgré ce progrès remarquable, les troubles civils et les désastres naturels ont ralenti ces améliorations dans les régions touchées.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2011-1770/Pirozzi
Une enseignante assiste Julian Goaheh, 6 ans, dans une école soutenue par l’UNICEF, dans la ville de Ganta au Libéria.

 AUDIO : écouter

Pour terminer l’année, l’animatrice de podcasts, Femi Oke, s’adresse au Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l’éducation, Kishore Singh.

Des progrès durables

L’année passée a engrangé des résultats éducatifs majeurs à plusieurs niveaux, explique Kishore Singh. Des progrès durables ont été obtenus dans le développement de l’éducation, une plus grande reconnaissance de l’importance essentielle de l’éducation dans l’agenda pour le développement des Nations Unies, des initiatives importantes de la part des pays pour faire avancer l'enseignement secondaire, et dans une accentuation plus soutenue des formations techniques et professionnelles dans le monde.

L'éducation des filles s'est aussi améliorée de façon significative, même si les filles représentent toujours plus de la moitié des enfants à l'école.

Image de l'UNICEF
© Photo courtesy of Kishore Singh
Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l’éducation, Kishore Singh, explique la nécessité d’avoir un système éducatif innovateur et équitable au niveau mondial.

« L’un des plus grands obstacles [à l'égalité entre les sexes en matière d'éducation] est une perception sociale erronée », affirme Kishore Singh. « Dans beaucoup de pays en développement, on continue de penser que les filles n'ont pas un droit égal à l'éducation ».

Éduquer les enfants dans les situations d’urgence

Dans son dernier rapport à l’Assemblée générale des Nations Unies, Kishore Singh estime qu’environ 28 millions d’enfants en âge de fréquenter l’école primaire, qui vivent dans des pays touchés par des conflits, ne vont pas à l'école actuellement. Environ 875millions d’élèves vivent dans des zones à risque sismique élevé et des millions d’autres sont menacés régulièrement par les inondations, les glissements de terrain et autres catastrophes naturelles.

Éduquer les enfants dans ces zones est vital, non seulement pour récupérer mais aussi en premier lieu pour prévenir des urgences humanitaires.

« Apporter une éducation de qualité est fondamentalement important en situation de post-conflit et dans les phases de reconstruction qui suivent ces désastres », explique Kishore Singh. « Nous devons nous efforcer de cultiver chez les enfants le désir d'apprendre et de s'apprécier les uns les autres … et donc d’accepter les différences ethniques, religieuses, linguistiques et culturelles qui, dans certains cas, sont à l'origines des conflits ».

Kishore Singh insiste aussi sur le fait qu'il est indispensable d'avoir une vision claire qui conduise dans le monde à un système éducatif plus innovateur et plus équitable.


 

 

Audio (en anglais)

Décembre 2011 : Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l’éducation, Kishore Singh, dresse le tableau des progrès accomplis au cours de l'année passée en matière d'éducation dans le monde et souligne la nécessité d'avoir une vision nouvelle et innovatrice en 2012.

AUDIO écouter

Recherche