Coupe du Monde de la FIFA 2006

L’UNICEF et la FIFA s’unissent pour les enfants

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ05-2085/Cranston
Des filles jouent au football sur une piste d’aérodrome près de Nyala, la capitale du Sud-Darfour, au Soudan. La campagne « UNISSONS-NOUS POUR LES ENFANTS, POUR LA PAIX » veut utiliser le pouvoir et l’influence du football pour promouvoir les valeurs de paix et de tolérance dans les sociétés déchirées par des conflits.

Par Dan Thomas

NEW YORK, États-Unis, 9 juin 2006 – L’UNICEF et la FIFA ont aujourd’hui donné le coup d’envoi de la Coupe du monde de FIFA 2006 et appelé les amateurs de football du monde entier à se rallier autour du slogan « UNISSONS-NOUS POUR LES ENFANTS, POUR LA PAIX ».

La campagne UNICEF-FIFA veut utiliser la force du football pour favoriser la paix et la tolérance dans la société et entre pays. FIFA, l’instance dirigeante du football international, et l’UNICEF font équipe pour utiliser une des plus prestigieuses manifestations sportives du monde pour encourager l’estime de soi, le respect mutuel et le “fair play” chez les enfanrs.

« La FIFA a choisi l'UNICEF comme œuvre de bienfaisance officielle de la Coupe du Monde 2006 de la FIFA en raison de l’alliance qui lie depuis longtemps nos deux organisations et de nos objectifs communs dans la lutte pour les droits des enfants »,
a déclaré le Président de la FIFA, Joseph S. Blatter. « La FIFA est ravie de collaborer avec l'UNICEF pour véhiculer le message selon lequel le sport - et particulièrement le football - est une activité qui encourage la paix et dont la valeur est essentielle pour la jeunesse. Le sport peut faire de cette Terre un monde meilleur. »

Image de l'UNICEF
Le capitaine de l’Équipe UNICEF, David Beckham, est un de ces 15 joueurs parmi les plus connus au monde qui se sont joints à la campagne UNICEF-FIFA.

« L’Équipe UNICEF » en ligne

La Coupe du Monde 2006 de la FIFA qui a lieu en Allemagne a commencé aujourd’hui à Munich. Pour la cérémonie d’ouverture, Pelé, accompagné de Claudia Schiffer, ambassadrice de l’UNICEF, a amené le trophée sur le terrain. Près de 150 autres joueurs, membres d’équipes victorieuses de la Coupe du Monde, participaient également à cette spectaculaire cérémonie qui a été regardée par plus d’un milliard de téléspectateurs dans le monde.

Un site Internet spécialement créé par l’UNICEF, accessible en arabe, en anglais et en français, invite les amateurs de ballon rond à rejoindre l’Équipe UNICEF – une équipe virtuelle de supporters de l’UNICEF dont David Beckham, le célèbre joueur anglais et ambassadeur de l’UNICEF, a pris la tête.

L’équipe compte à ce jour comme membres des héros du football aussi connus qu’Emmanuel Abedayor (Togo); Christoph Metzelder (Allemagne); Didier Drogba (Côte d’Ivoire); Thierry Henry (France); Tim Howard (États-Unis); Rafael Marquez (Mexique); Lionel Messi (Argentine); Hidetoshi Nakata (Japon); Ji-Sung Park (Corée); Edwin Tenorio (Équateur); Francesco Totti (Italie); Edwin van der Sar (Pays-Bas); Paolo Wanchope (Costa Rica) et Dwight Yorke (Trinidad et Tobago).

Tous ces joueurs apparaissent dans une série de messages télévisés d’intérêt public de 30 et 90 secondes, produits par MTV pour l’UNICEF et la FIFA, diffusés dans le monde entier et projetés dans tous les stades avant chaque match. Ces spots, qui peuvent aussi être vus en ligne accompagnés d’une vidéo sur les coulisses du tournage, se terminent par un appel aux spectateurs « UNISSONS-NOUS POUR LES ENFANTS, POUR LA PAIX ».

Image de l'UNICEF
Au cours d’un tournoi organisé à Nairobi au Kenya, Naomi Siombua, quinze ans, se repose au bord du terrain entre deux matchs vivement disputés.

Un engagement pour la paix

Le site Internet comprend aussi un jeu de foot interactif « Freekick Football » et plusieurs portraits multimédia de filles et de garçons du monde entier à qui ce sport offre un refuge contre la violence et les conflits.

L’un de ces portraits est celui de Naomi Siombua, 15 ans, qui a grandi à Nairobi, la capitale du Kenya, dans un bidonville où elle était souvent obligée d’étudier le soir à la lumière d’une bougie. Son équipe favorite est Chelsea et elle dit qu’elle a réussi à échapper à la violence qui a ravagé l’existence d’un grand nombre de ses amies grâce au football.

« J’ai des amies qui ont été attaquées et violées, » raconte-t-elle entre deux matches d’un tournoi local. « D’autres ont de mauvaises fréquentations – elles se droguent. Mais moi, quand je joue au foot, ça me tient occupée. »

Pour se joindre à Naomi, aux autres enfants et aux footballeurs professionnels de l’Équipe UNICEF, on demande aux visiteurs du site d’imprimer un certificat-souvenir et de signer l’engagement suivant :
En rejoignant l’Équipe UNICEF, je m'engage à faire tout mon possible pour que tous les enfants grandissent dans un monde en paix.


«  Les enfants trouvent la joie dans le sport, que ce soit dans des rues animées ou des camps de réfugiés surpeuplés ou même dans le chaos que provoquent les conflits, » a déclaré la Directrice générale de l'UNICEF Ann M. Veneman. « Mais le sport, c'est plus qu'un jeu, c'est l'un des meilleurs moyens d'enseigner aux enfants les valeurs du travail d'équipe, de la tolérance et du jeu. L'UNICEF et la FIFA s'engagent ensemble à faire des jeunes sportifs des citoyens exemplaires ».


 

 

Messages vidéo d'intérêt public

Les messages d'intérêt public « Superfans » réunissent des footballeurs internationaux de la Coupe du Monde de la FIFA 2006
 VIDEO  haut | bas

L'esprit de l'équipe UNICEF
 VIDEO  haut | bas

En anglais

Les coulisses de "Superfans"
 VIDEO  haut | bas

Recherche

 
UNICEF - FIFA World Cup 2006 - UNITE FOR PEACE