Facts for Life
English version | Versión en español      

 

Les catastrophes et les situations d'urgence

Informations complémentaires

Règle d'or no 5:

Les mines terrestres et les munitions non explosées sont extrêmement dangereuses. Il ne faut jamais les toucher ou marcher dessus. Il faut créer des espaces de jeux protégés pour les enfants et les avertir qu'il est dangereux de jouer avec des objets inconnus.

Les mines se présentent sous différentes formes, tailles et couleurs. Elles peuvent être enterrées ou être cachées dans l'herbe, dans les arbres ou dans l'eau. Les mines rouillées qui ont été exposées aux intempéries sont parfois difficiles à reconnaître mais elles sont toujours dangereuses.

Les mines terrestres ne sont généralement pas visibles. Il faut faire particulièrement attention à proximité des zones de combat militaire et des zones abandonnées ou recouvertes de hautes herbes. On peut marquer les zones minées avec un panneau représentant un crâne et des os en forme de croix, des bâtons en croix ou des herbes nouées. Personne ne devrait pénétrer dans ces zones.

Il ne faut jamais toucher aux mines et aux munitions non explosées. Beaucoup de ces engins sont supposés exploser quand ils atteignent le sol, mais ce n'est pas toujours le cas. Ils sont toujours extrêmement dangereux. Le brûlage des terres ne fera pas exploser toutes les mines terrestres et ne rendra pas la zone plus sûre.

Certaines mines explosent sous l'effet d'un poids, d'autres lorsqu'on trébuche dessus ou que l'on tire un fil, d'autres simplement par le toucher ou lorsqu'on les fait bouger. Il ne faut jamais marcher sur un fil électrique coupé : il pourrait y avoir des mines enterrées à proximité. La présence d'une mine signifie souvent qu'il y en a d'autres. Toute personne qui voit une mine devrait s'arrêter de marcher et retourner sur ses pas ou attendre sans bouger et demander de l'aide.

En cas de blessure par mine :

  • Appuyer fermement sur la blessure jusqu'à ce que le sang arrête de couler.
  • Si l'hémorragie se poursuit, nouer un morceau de tissu ou un vêtement (un garrot) juste au-dessus ou le plus près possible de la blessure et envoyer quelqu'un chercher des secours médicaux. Si au bout d'une heure les secours ne sont pas arrivés, desserrer le garrot toutes les heures pour vérifier si la plaie saigne toujours. Enlever le garrot si l'hémorragie a cessé.
  • Si l'enfant respire mais est inconscient, il faut le tourner sur le côté de façon à ce que sa langue ne bloque pas la respiration.

Le déminage professionnel est le meilleur moyen d'être sûr qu'une zone est sans danger.

  << Page précédente   Page suivante >>