Facts for Life
English version | Versión en español      

 

La vaccination

Informations complémentaires

Règle d'or no 3:

Il n'y a aucun danger à vacciner un enfant qui souffre d'une maladie peu grave, ou qui est handicapé ou mal nourri.

L'une des principales raisons pour lesquelles les parents n'amènent pas leurs enfants aux séances de vaccination est qu'il a de la fièvre, la toux, un rhume, la diarrhée ou une autre maladie le jour où il doit être vacciné. Il n'y a pourtant aucun danger à vacciner un enfant qui souffre d'une maladie peu grave.

Certains agents de santé déconseillent de faire vacciner un enfant handicapé ou qui souffre de malnutrition. C'est un mauvais conseil. Il n'y a aucun danger à vacciner ces enfants.

Après une injection, il se peut que l'enfant pleure, ait de la fièvre, une éruption ou une petite inflammation. Tout cela est normal. Il faut allaiter au sein fréquemment et donner à l'enfant beaucoup de liquides et de nourriture. Si l'enfant a beaucoup de fièvre, il faut l'emmener au centre de santé.

Comme la rougeole est extrêmement dangereuse pour les enfants mal nourris, il faut les faire vacciner, surtout dans les cas de malnutrition grave.

  << Page précédente   Page suivante >>